vendredi 4 août 2017

MONDES EN COLLISION


MONDES EN COLLISION

Est-il exact que la terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Pourquoi les livres bouddhiques parlent-ils d'une année à 360 jours ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ? Comment explique-t-on la présence de mammouths en Sibérie – instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de mâcher tranquillement – sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle Nord ? Depuis quand le 13 porte-t-il malheur ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ? Et pourquoi ce livre est-il le plus combattu et censuré de tous les temps ? Dans ce livre, le plus controversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr Velikovsky, répond de manière si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel. Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky reconnu maintenant comme l'un des plus grands génies du XXe siècle, l'histoire du livre, des documents, la liste de ses découvertes incroyables – confirmées depuis par les sondes spatiales – et bien sûr Mondes en collision. Si vous ne connaissez pas encore ce livre, alors attendez-vous à le lire d'une seule traite !!!


Mondes en collision
Auteur : Immanuel Velikovsky
Type d'ouvrage : Essai historique, astronomie
Première parution : 07 mars 1950
Edition française : 19 mars 2003
Titre en vo : Worlds in Collision
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue d’origine : anglais
Traduction : Carole Hennebault
Editeur : Le Jardin des Livres
Nombre de pages : 370

Mon avis : L’été et, bien entendu, les congés qui vont de paire, sont souvent propices a de bien singulières relectures que l’on n’aurait peut-être pas effectuer en temps normal, ainsi, prenons donc ce Mondes en collision, sans nul doute l’un des ouvrages les plus décriés du siècle dernier, a tord selon certains, a raisons – et pas qu’un peu – pour beaucoup d’autres… Il faut dire, et cela se comprend, qu’il est tout de même difficile d’avaler qu’un jour, la planète Vénus, alors une comète, ait frôlé la Terre, provoquant moult catastrophes qui auront marqué les hommes de par le monde, avant de, après avoir bousculé Mars – qui y perdra son atmosphère, Vénus ne vienne occuper la place qui est la sienne, autour du Soleil. N’importe quoi !? C’est ce que n’importe quelle personne censée le pense de prime abord, et d’ailleurs, depuis la parution de ce Mondes en collision, en 1950, son auteur, Immanuel Velikovsky, a été rejeté, attaqué, trainé dans la boue par la quasi-intégralité communauté scientifique. A raison ? A priori, oui, sauf que… Sauf que, comme souvent, lorsque l’on creuse un peu, on s’aperçoit que ce psychiatre, russe d’origine et ami d’Einstein, fut par la suite réhabilité par la Nasa, que certaines de ses hypothèses ont été validées et que si, effectivement, il commis également des erreurs, a mieux y regarder, pourquoi pas !? Car toutes ces légendes, ces témoignages qu’il a glané, de par le monde, dans diverses cultures et civilisations, semblent bel et bien nous montrer que l’homme, il n’y a pas si longtemps que ça, fut le témoin d’une ou de plusieurs catastrophes colossales, des catastrophes qui auraient inspiré les auteurs de la Bible avec les fameuses dix plaies d’Egypte de L’Exode… Bien évidement, tout cela reste difficile a croire et moi-même, après cette seconde lecture, j’ai un peu de mal a accrocher a toutes les idées du sieur Velikovsky, cependant, qui sait si, un jour, on ne découvrira pas une preuve qui confortera l’hypothèse de ce dernier, qui sait si, un jour, on découvre que, oui, une terrible catastrophe eu lieu il y a sensiblement trois mille ans !? Alors, avant de tout rejeter en bloc ou de crier a la supercherie, lisez donc Mondes en collision et faites vous votre propre opinion…


Points Positifs :
- S’il y a quelque chose que l’on ne peut nier a Immanuel Velikovsky, c’est son immense érudition et sa grande connaissance des mythes et des légendes de tout un tas de peuples de par le monde. De même, le long et consciencieux travail de mythologie comparée effectué par l’auteur est non seulement intéressant mais, surtout, troublant par moments.
- Une hypothèse apparemment folle, complètement osée et qui semble impossible mais qui, mine de rien, n’est peut-être pas si insensée que cela – même s’il ne faut peut-être pas tout prendre comme argent comptant, qui nous dit qu’il n’y eut pas de terribles catastrophes planétaires au court de l’histoire humaine ?!
- Même si Velikovsky a eut tord sur certains points, il a eu raison sur tout un tas d’autres, ce qui lui valut, par ailleurs, une réhabilitation de la Nasa. Comme quoi, cela laisse entendre que celui-ci n’était pas aussi illuminé que certains ont voulu le faire croire…

Points Négatifs :
- L’hypothèse de base d’Immanuel Velikovsky est tellement osée, tellement folle, remet tellement de nos certitudes en cause qu’il est effectivement très difficile d’y adhéré. Du coup, la plupart la rejetteront d’un bloc, ce qui est dommage car même si j’ai du mal avec certaines parties de cet ouvrage, je me dis qu’il y a pas mal de bonnes idées dans l’ensemble.
- Vénus, une ancienne comète issue de Jupiter ? Je pense que c’est le plus dur à admettre…
- Immanuel Velikovsky est tellement minutieux, nous pond tellement d’exemples de mythes et de légendes que, par moments, la lecture est un peu laborieuse.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...