mercredi 31 décembre 2014

Bilan de l’année 2014


Bon bah voilà, comme chacun sait, nous sommes le 31 décembre 2014, à quelques heures à peine des douze coups de minuits qui annonceront la toute nouvelle année, 2015 ! Bien évidemment, et comme il est de coutume sur ce blog depuis six ans désormais, je tenais à revenir sur les œuvres qui m’ont le plus marqués au cours de ces douze derniers mois. Bien sûr, je dois reconnaitre que cela n’a rien de bien original ; après tout, il est de coutume, dans les derniers jours d’une année, de rappeler les événements qui l’ont marqué (il suffit de regarder la télévision ou de lire la presse pour le constater), cependant, plutôt que de tourner autour du pot, il est temps de revenir sur cette année 2014 qui n’en a plus, désormais, pour très longtemps :


Livre de l’année : Légende

Ici, mon choix s’est porté le plus naturellement du monde sur premier et plus connu roman de l’écrivain britannique David Gemmell, Légende. Il faut dire que cet auteur, dont je me suis lancé dans ses œuvres il y a quelques mois a peine, fut très présent en cette année 2014 pour ce qui fut de mes lectures et, d’ailleurs, ce n’est pas finis puisque j’ai encore quelque uns de ces ouvrages sous le coude pour les semaines a venir, du coup, voir l’un de ses titres remporter la palme de Livre de l’année est tout sauf une surprise. Quant au choix de Légende, plutôt qu’un autre, comment ne pouvais-je pas ne pas mettre en avant ce Fort Alamo médiéval fantastique et ce formidable baroudeur qu’est Druss la Légende !?


BD de l’année : L’Attaque des Titans

Là aussi, mon choix fut assez facile pour ne pas dire évidant, car bon, comment dire, si j’ai découvert les premiers tomes de ce manga en décembre 2013, il est évidant que tout au long de l’année 2014, s’il y a bien une œuvre qui est revenu sans cesse – et ce n’est pas finis – ce fut bel et bien L’Attaque des Titans ! Mais si l’œuvre de Hajime Isayama, de part ses qualités et son omniprésence tout au long de l’année, mérite largement son titre, pour la petite histoire, il est important, il me semble, de souligner que c’est la première fois, depuis que ce blog existe, qu’un manga est considéré comme étant la BD de l’année.


Film de l’année : Django Unchained

Bien évidement, Django Unchained n’est pas sortit sur les écrans en cette année 2014 mais bon, comme vous pouvez le deviner, si je l’ai choisis comme étant le film de l’année, c’est que je ne l’ai vu qu’il y a quelques mois. Ce petit apparté étant dit, et au vu de la faible concurrence cette année, il était fort logique que la dernière production en date du génial Quentin Tarantino remporte la palme, surtout que, en toute sincérité, ce film le mérite largement.


Série de l’année : American Horror Story – Asylum

Bon, je ne vais pas vous mentir, jusqu’à il y a quelques jours a peine, le lauréat que j’avais choisis pour cette année n’était pas vraiment une série mais un dessin animé, plus précisément la première saison de la version animé de L’Attaque des Titans ; ce choix me semblait on ne peut plus logique et n’aurait fait que confirmer l’importance de cette œuvre, cette année. Cependant, tout aura été bouleversé ces derniers jours par American Horror Story, et plus précisément par la seconde saison de celle-ci, Asylum : en quelques jours, je me suis taper les 25 épisodes des deux saisons et, sincèrement, après coup, je ne pouvais que changer d’avis au vu de l’excellence de cette série…


Jeux Vidéo de l’année : Uncharted 2 – Among Thieves

Curieuse année que 2014 pour ce qui fut des jeux vidéos : si j’avais débuté cette année sur les chapeaux de roue, un peu comme j’avais finis la précédente, ayant l’occasion de jouer a de multiples titres, dont certains, plutôt bons, au bout de quelques mois, et après m’être lancer dans le pourtant excellent The Last of Us, j’ai eu le plus grand mal a aller au bout de celui-ci ; manque de temps, problèmes physiques au bras, travail, du coup, ce jeu qui aurait fait un bon vainqueur n’est pas encore achever – pourtant, je suis a la fin de celui-ci. Du coup, le lauréat de cette année 2014 sera Uncharted 2, un soft qui, de toute façon, le mérite tout autant et qui m’aura fait passer de très bons moments…


Disque de l’année : Let it Bleed

D’un point de vu musical, 2014 n’aura pas été une année qui aura brillé de par ses nouveautés, bien au contraire. Du coup, et comme ce fut déjà le cas sur ce blog en d’autres occasions, j’aurais eu à choisir le lauréat parmi un lot d’opus dont je vous aurai proposé la critique cette année, chose qui, vous pouvez vous en doutez, ne fut pas facile – pourquoi lui plutôt qu’un autre ? Mais comme – honte absolue – je n’avais jamais parlé des Rolling Stones sur ce blog jusqu’à cette année, je me suis dit qu’un de leur disque ferait parfaitement l’affaire, et, dans le lot, Let it Bleed faisait un bon lauréat… Après, j’espère que pour 2015, je trouverai quelque chose d’un peu plus récent !?


Revue de l’année : La Nouvelle Revue d’Histoire HS 8 – Été 1914, pourquoi le suicide de l’Europe ?

Pour finir, le choix le plus difficile, année après année, celui qui consacre la revue qui m’aura le plus marqué au cours des douze derniers mois. La chose, comme vous pouvez vous en doutez est pour le moins un choix cornélien car bon, faire le tri dans un nombre conséquent de revues, ce n’est pas une mince affaire, surtout qu’il est rare que certaines sortent véritablement du lot. Pourtant, cette année, ce fut comme une évidence quand j’ai eu a choisir : en effet, vu qu’en 2014 nous fêtons le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, une revue sur le sujet s’imposait, et justement, le huitième hors-série de La Nouvelle Revue de l’Histoire, au demeurant, excellent, ne pouvait que s’imposer, le plus naturellement du monde…

Bon bah voilà, il me semble que c’est tout pour cette année, il est donc temps pour moi de vous souhaiter de passer un excellent réveillon, de fêter comme il se doit (mais avec modération les amis, franchement, je vais joueur les vieux chiants mais tant pis, inutile de picoler comme des trous au point de rouler sous la table) l’année 2015 qui arrive dans quelques heures et de saluer, une dernière fois, 2014, une année qui, d’un point de vue personnel, aura été pour le moins sympathique. Et pour finir, comme il se doit, je ne pouvais pas vous quitter sans la traditionnelle salutation d’usage : bonne année a tout le monde !

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Et le playmo de l'année ?

D’ailleurs la section a disparut, c'est normal ou un bug ?

Feanor a dit…

Aucun bug, la chose est normal car je vais créer, assez rapidement, un nouveau blog qui sera uniquement consacré aux Playmobil ; du coup, je ne garde que les critiques dans Le Journal de Feanor...

Anonyme a dit…

Très bonne idée, c'est grâce a votre blog que j'ai découvert certaine boite Playmobil comme le temple du dragons qui était sous le sapin pour mon fiston et il est ravit le papa aussi ;)

Anonyme a dit…

Une annonce sera faite sur ton blog ? J'ai hâte :)

Feanor a dit…

C'est ce que je compte faire mais ayant quelques petits ennuis de santé actuellement, j'ai repoussé un peu les débuts de ce nouveau blog. Si tout va bien, début février.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...