samedi 20 décembre 2014

FAIS PAS CI, FAIS PAS ÇA – SAISON VII


FAIS PAS CI, FAIS PAS ÇA – SAISON VII

D'un côté les Bouley : un couple qui refuse le modèle autoritaire de leurs parents, ils ont construit ensemble une famille recomposée. De l'autre côté, les Lepic, persuadés que les problèmes de la jeunesse actuelle sont essentiellement dus à la démission des parents, prônent un retour au mode d'éducation stricte qu'ils ont reçue et l'appliquent à leurs quatre enfants. Fais pas ci, Fais pas ça, une comédie inspirée de faits réels qui suit les aventures de deux familles incarnant deux méthodes d'éducation opposées... Le petit Kim a un an. Sa grand-mère paternelle, Fabienne, a pourtant du mal à se faire à l'idée d'être grand-mère et n'arrive pas à prononcer naturellement le prénom du bébé. Au lycée, Charlotte Lepic et Elliott Bouley participent à un concours, respectivement avec leur père et leur mère. À la clé : un voyage en Guadeloupe. Les Bouley doivent travailler sur le nouveau roman et les Lepic sur le Gangsta Rap.


Fais pas ci, fais pas ça – Saison VII
Réalisation : Anne Giafferi, Thierry Bizot
Scénario : Guillaume Renouil, Thierry Bizot
Musique : Philippe Kelly
Production : Elephant Story
Genre : Série familiale, Comédie
Titre en vo : Fais pas ci, Fais pas ça
Pays d’origine : France
Chaîne d’origine : France 2
Diffusion d’origine : 3 décembre 2014 – 17 décembre 2014
Langue d'origine : allemand
Nombre d’épisodes : 6 x 52 minutes

Casting :
Bruno Salomone : Denis Bouley
Isabelle Gélinas : Valérie Bouley
Guillaume de Tonquédec : Renaud Lepic
Valérie Bonneton : Fabienne Lepic
Yaniss Lespert : Christophe Lepic
Tiphaine Haas : Soline Lepic
Alexandra Gentil : Tiphaine Kalamian
Cannelle Carré-Cassaigne : Charlotte Lepic
Lilian Dugois : Eliott Bouley
Timothée Kempen Hamel : Lucas Lepic
Myrtille Gougat : Salomé Bouley
Martin et Louis Launay : Kim
Cécile Rebboah : Corinne
André Manoukian : Thierry Kalamian
Isabelle Nanty : Christiane Potin

Mon avis : Des séries françaises que j’apprécie ? Pour être tout a fait franc, au jour d’aujourd’hui, on ne peut pas vraiment dire qu’il y en ait des masses mais il faut dire que si certains pays (Etats-Unis, Grande Bretagne) sont franchement doués pour nous pondre des œuvres intéressantes, ce n’est pas vraiment le cas dans nos vertes contrées a moins d’être un incorrigible amateur des séries made in TF1 qui sont a la qualité ce que Staline fut, en son temps, a la démocratie, c’est-à-dire, son exacte antithèse. Cependant, si je n’éprouve aucun intérêt pour les productions hexagonales, il reste une série qui elle, se laisse encore regarder ; oh, bien sur, ce n’est pas le truc le plus original de l’année, oh, bien sur, tout cela ne vole pas bien haut et il serait facile de pointer tous les défauts de celle-ci, mais bon, un peu de légèreté, ça a du bon de temps et puis, quand les acteurs et les situations sont si bonnes, pourquoi s’en priver ? Alors du coup, si depuis quelques années, je suis devenu un inconditionnel de Fais pas ci, Fais pas ça, si tous les ans, sensiblement a la même époque, je retrouve avec plaisir les deux familles, les Bouley et les Lepic et plus particulièrement le duo Valérie Bonneton/ Guillaume de Tonquédec, toujours aussi excellent, ce n’est pas pour rien : une série légère, sans prise de tête, franchement drôle et qui, mine de rien, traite plutôt bien de certains thèmes de société. Le problème, c’est que parfois, on finit par être déçu, et que lorsque la chose arrive, on tombe franchement de haut : ainsi, l’année passée, suite à la diffusion de la sixième saison, je me plaignais du dernier épisode de celle-ci, que j’avais trouvé franchement ratée. Or, cette année, ce n’est pas un mais quatre épisodes sur six (déjà, seulement six épisodes pour une saison, c’est peu, trop peu) qui m’auront déçus, car pour être tout a fait franc, si les deux premiers étaient plutôt dans la lignée des saisons précédentes et plutôt drôles (avec un Renaud Lepic chez les nudistes), la suite, elle, fut catastrophique… Pas drôle pour un sou, des situations peu logiques au vu des personnages dont certains réagissaient curieusement d’un épisode sur l’autre et un sentiment d’ennui qui ne fit que grandir jusqu’à un final qui, selon moi, fut le plus mauvais de toutes les saisons. Alors, cette septième saison fut-elle celle de trop ? Sincèrement, et a mon grand regret, on dirait bien que oui et a moins qu’une éventuelle huitième saison ne vienne relever le niveau, je pense qu’il sera temps que je dise définitivement adieu a l’une des séries les plus drôles de ces dernières années…


Points Positifs :
- Les deux premiers épisodes furent excellents et sincèrement, rien que pour voir Renaud Lepic déambuler au milieu des naturistes, cela valait le coup d’œil ; deux épisodes, donc, qui laissaient présager du meilleur, et pourtant…
- Heureusement qu’il y a encore et toujours le duo Valérie Bonneton/ Guillaume de Tonquédec, car sans eux, la série s’écroulerait complètement.

Points Négatifs :
- Une saison de six épisodes, c’est très peu pour une série aussi attendue.
- Mais le pire, c’est que sur six épisodes, seul deux furent drôles, les quatre autres étant tout sauf amusants et je dois avouer que je me suis plus ennuyé qu’autre chose…
- Les personnages réagissaient bizarrement par moments, certaines situations étaient peu logiques, quant a l’humour, la plupart du temps, il était aux abonnés absents ; ils ont changé de scénaristes ou quoi ?!
- Même Medusor m’a laisser complètement froid, c’est pour dire…
- C’est quoi cette fin a la mord moi le nœud ?!

Ma note : 3,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...