vendredi 26 décembre 2014

LE MONDE DE NARNIA – LE PRINCE CASPIAN


LE MONDE DE NARNIA – LE PRINCE CASPIAN

Un an plus tard après les événements survenus dans le premier film, les nouveaux rois et reines de Narnia sont de retour dans ce royaume magique. Mais à Narnia, plus de 1000 années se sont écoulées. L'Age d'Or du royaume est depuis longtemps révolu, et ce n'est plus maintenant qu'une légende. Les animaux parlants et les créatures mythiques ont disparu, ils ne sont plus évoqués que comme les héros d'un folklore que l'on perpétue chez les Telmarins, une race d'humains dirigée par le maléfique roi Miraz, qui règne sans pitié sur Narnia. Même si l'on se souvient encore du nom d'Aslan dans la forêt, le puissant lion n'est pas revenu depuis un millier d'années. Les quatre enfants ont été rappelés à Narnia par le Prince Caspian, le jeune héritier du trône des Telmarins. Sa vie est en danger : son oncle Miraz cherche à l'éliminer afin que son propre fils nouveau-né puisse monter sur le trône à sa place. Avec l'aide du gentil Nain rouge, d'une courageuse souris parlante nommée Ripitchip, et du Nain noir aigri et revêche Nikabrik, les Narniens, menés par les puissants rois Peter et Caspian, s'engagent dans une formidable quête à la recherche d'Aslan, afin de sauver Narnia de la tyrannie de Miraz et de rendre sa gloire et sa magie au royaume....


Le Monde de Narnia – Le Prince Caspian
Réalisation : Andrew Adamson
Scénario : Andrew Adamson, Christopher Markus et Stephen McFeely d'après le roman de C.S. Lewis
Musique : Harry Gregson-Williams
Production : Walt Disney Pictures & Walden Media
Genre : Fantasy, Fantastique, Aventure
Titre en vo : The Chronicles of Narnia – Prince Caspian
Pays d'origine : États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 16 mai 2008
Durée : 150 mn

Casting :
William Moseley : Peter Pevensie
Georgie Henley : Lucy Pevensie
Skandar Keynes : Edmund Pevensie
Anna Popplewell : Susan Pevensie
Ben Barnes : le Prince Caspian
Sergio Castellitto : le Roi Miraz
Vincent Grass : le Docteur Cornelius, précepteur du prince Caspian
Alicia Borrachero : la Reine Prunaprismia
Pierfrancesco Favino : Général Glozelle
Damián Alcázar : le Seigneur Sopespian
Predrag Bjelac : le Seigneur Donnon
Peter Dinklage : le Nain Trompillon
Warwick Davis : le Nain Nikabrik
Tilda Swinton : la Sorcière blanche
Liam Neeson : Aslan, le lion
Eddie Izzard : Ripitchip
Harry Gregson-Williams : Saute-Brindille l'écureuil
Ken Stott : Chasseur-de-Truffes, le blaireau
David Walliams : Loup-Garou, Bulgy Bear
Shane Rangi : Asterius le Minotaure
Cornell John : Ouragan le Centaure

Mon avis : Il y a de cela presque deux ans, je vous proposais sur ce blog la critique du premier volet de l’adaptation cinématographique de l’œuvre de C.S. Lewis, Le Monde de Narnia – Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique. Tiré d’une série de sept romans, contemporains du Seigneur des Anneaux du grand J.R.R. Tolkien, Le Monde de Narnia soufrait, selon moi, de deux choses principalement au vu du grand public : l’œuvre originale, bien que connue, l’était moins que celle de Tolkien, ensuite, l’univers proposé, bien que sympathique, était beaucoup plus enfantin. Et si l’on prend en compte qu’après le véritable raz-de-marée que fut la trilogie du Seigneur des Anneaux porté a l’écran par le sieur Peter Jackson, au petit jeu des comparaisons, force est de constater que Narnia partait avec un désavantage certain. Pourtant, avec du recul, le premier volet du Monde de Narnia, sans être un grand film, n’en était pas moins un agréable divertissement familial qui se laissait regarder, et puisque ici, nous abordons le cas du second long métrage tiré de la saga, on ne peut que constater que c’est encore le cas. Pour la petite histoire, si j’avais déjà vu la fin de celui-ci a deux reprises, c’est la première fois que j’ai eu l’occasion de le regarder dans son intégralité et, ma foi, après coup, mon impression générale a l’égard de ce film est exactement la même que pour le premier : l’univers est sympathique et suffisamment enchanteur pour satisfaire petits et grands, l’intrigue, bien que vue et revue, se laisse suivre et les personnages, bien que manichéens, sont assez attachants. Mais justement, c’est peut-être un peu cela le problème : a chaque point positif, il y a un « oui mais » qui fait qu’au final, Le Prince Caspian est un bon divertissement mais sans plus. Alors bien sur, peut-être suis-je un peu trop vieux pour ce genre d’œuvres ou alors, suis-je complètement hermétique aux trucs un peu trop enfantins, préférant largement des intrigues plus sombres et adultes. Mais bon, dans son genre, ce second volet de Narnia se laisse regarder et même s’il n’est pas exceptionnel, c’est déjà ça…


Points Positifs :
- C’est avec un certain plaisir que l’on retrouve l’univers de Narnia : enchanteur, féerique, merveilleux, il plaira aux petits comme aux grands, enfin, certains…
- Une intrigue qui se laisse regarder même si plutôt convenue.
- J’aime bien les acteurs qui jouent les personnages principaux, y compris le petit nouveau, le fameux Prince Caspian qui donne son nom au titre.
- Un univers où les animaux parlent et agissent comme des humains ; bah, ma foi, je suis preneur.
- Mine de rien, pour un truc pour enfants, il y en a des morts et nos héros – des gamins – n’hésitent pas à tuer.
- Quelques scènes impressionnantes avec, en point d’orgue, la bataille finale.

Points Négatifs :
- Le scénario est tout de même un peu trop enfantin à mon gout.
- Cela reste de la Fantasy plutôt basique, sans grande originalité : des élus, un prince qui doit reconquérir son royaume, des méchants très méchants et tout est bien qui finit bien ; mouais, bof…
- Bah oui, qui dit scénario trop enfantin dit forcément trop de bons sentiments et un manichéisme trop présent.
- Franchement, elle n’est pas logique la fin : les humains sont en guerre contre les créatures féeriques, l’armée des premiers se fait massacrer et… les deuxièmes sont accueillis et fêter comme des héros par la population en liesse !? Euh, pas de ressentiment, de peur, de haine ?

Ma note : 6,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...