vendredi 26 décembre 2014

LE MONDE DE NARNIA – L'ODYSSÉE DU PASSEUR D'AURORE


LE MONDE DE NARNIA – L'ODYSSÉE DU PASSEUR D'AURORE

Happés à l’intérieur d’un intriguant tableau, Edmund et Lucy Pevensie, ainsi que leur détestable cousin Eustache, se retrouvent subitement projetés dans le royaume de Narnia, à bord d’un navire majestueux : Le Passeur d’Aurore. Rejoignant Caspian, devenu roi, et l’intrépide souris guerrière Ripitchip, ils embarquent pour une périlleuse mission dont dépend le sort même de Narnia. A la recherche de sept seigneurs disparus, nos voyageurs entament un envoûtant périple vers les îles mystérieuses de l’Est, où ils ne manqueront pas de rencontrer tant de créatures magiques que de merveilles inimaginables. Mais ils devront surtout vaincre leurs peurs les plus profondes en affrontant de sinistres ennemis, tout en résistant à de terribles tentations auxquelles ils seront confrontés. Il est temps pour eux de faire preuve d’un courage légendaire au cours d’une odyssée qui les transformera à jamais et les emportera au bout du monde, où le grand Lion Aslan les attend.


Le Monde de Narnia – L'Odyssée du Passeur d'Aurore
Réalisation : Michael Apted
Scénario : Christopher Markus, Stephen McFeely et Michael Petroni, d'après le roman de Clive Staples Lewis
Musique : David Arnold
Production : 20th Century Fox et Walden Media
Genre : Fantasy, Fantastique, Aventure
Titre en vo : The Chronicles of Narnia – The Voyage of the Dawn Treader
Pays d'origine : États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 8 décembre 2010
Durée : 115 mn

Casting :
Georgie Henley : Lucy Pevensie
Skandar Keynes : Edmund Pevensie
Ben Barnes : Caspian
Will Poulter : Eustache Clarence Scrubb
Gary Sweet : Drinian
Terry Norris : Lord Bern
Bruce Spence : Lord Rhoop
Bille Brown : Coriakin
Laura Brent : Liliandil
Colin Moody : enchérisseur
Tilda Swinton : la Sorcière Blanche
Anna Popplewell : Susan Pevensie
William Moseley : Peter Pevensie
Shane Rangi : Tavros le minotaure
Arthur Angel : Rhince
Arabella Morton : Gael
Rachel Blakely : mère de Gael
Steven Rooke : Faune
Liam Neeson : Aslan (voix)
Simon Pegg : Ripitchip (voix)

Mon avis : Après vous avoir proposé sur ce blog la critique du premier volet de l’adaptation cinématographique du Monde de Narnia, il y a de cela deux ans, Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique puis, ce jour même, celle du second, Le Prince Caspian, il est grand temps de vous proposer celle du troisième volet, L'Odyssée du Passeur d'Aurore, que j’ai eu l’occasion de voir pour la toute première fois, hier, sur TF1 (qui a diffuser les trois volets le jour de Noël, pour une fois qu’ils ont une bonne idée, autant la soulignée) et qui, ma foi – inutile de tourner longtemps autour du pot – fut conforme a ce que j’en attendais. Bien évidement, si jamais vous avez eu l’occasion de lire mes critiques des deux premiers films de la saga, vous savez d’ores et déjà que je n’en suis pas un grand fan, loin de là : ainsi, si je ne nie pas les qualités d’un cycle qui a ses lettres de noblesse dans l’univers de la Fantasy du vingtième siècle, son univers un peu trop enfantin m’a toujours un peu rebuté. Bien évidement, voir la chose sur grand (ou petit) écran n’est pas désagréable et malgré mes réticences, je dois reconnaitre que ces diverses adaptations de l’œuvre de C.S. Lewis restent un bon divertissement familial, après, mais ce n’est que mon point de vu, ce n’est pas non plus Le Seigneur des Anneaux adapté par Peter Jackson. Mais bon, quoi qu’il en soit, et même s’il y aurait pas mal de choses a redire d’un point de vu général, après visionnage de cette L'Odyssée du Passeur d'Aurore, je dois avouer  que par moments, j’ai même été agréablement surpris : certes, l’intrigue d’ensemble reste dans la ligné de ses prédécesseurs et pour ce qui est de l’effet de surprise, celui-ci est passé depuis longtemps, cependant, est-ce en raison de l’univers marin qui est abordé ici, d’un certain renouvèlement du casting (personnages qui ont vieillis, nouvelles têtes) voir même d’une certaine dose d’humour, par moments, j’ai été presque captiver par l’histoire. Après, tout cela reste plutôt enfantin et personnellement, je regrette le coté simpliste de la chose, mais bon, comme divertissement sans grande prise de tête, c’est parfait ; quand a des œuvres un peu plus intéressantes, j’aurai d’autres occasions dans l’avenir surtout que, de temps en temps, un peu de légèreté et d’insouciance ne fait pas de mal.


Points Positifs :
- Troisième ballade du coté du monde de Narnia et, ma foi, ce détour dans l’univers marin, absent jusque là, est franchement une bonne chose et rien que pour le dépaysement, je pense que ce troisième film vaut le coup.
- Un casting qui se renouvelle légèrement.
- Dans le fond, je l’aime bien la sourie épéiste.
- De bons effets spéciaux, une intrigue sympathique et sans prise de tête qui se laisse bien regarder ; mouais, un bon divertissement familial !

Points Négatifs :
- Comment dire… c’est Narnia donc tout cela reste franchement enfantin et risque de ne pas plaire à un public plus adulte et habitué a des œuvres bien plus sombres ; l’un n’empêche pas l’autre mais bon…
- Du coup, une Fantasy peu originale, pas de surprises scénaristiques, un bon vieux manichéisme des familles.
- J’ai trouvé ce troisième volet un poil plus court (d’un autre coté, il l’est vraiment) et, du coup, j’ai comme l’impression que certains éléments de l’intrigue n’ont pas été suffisamment exploités.

Ma note : 6,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...