jeudi 18 décembre 2014

STAR WARS – LA MENACE FANTÔME


STAR WARS – LA MENACE FANTÔME

Avant de devenir un célèbre chevalier Jedi, et bien avant de se révéler l’âme la plus noire de la galaxie, Anakin Skywalker est un jeune esclave sur la planète Tatooine. La Force est déjà puissante en lui et il est un remarquable pilote de Podracer. Le maître Jedi Qui-Gon Jinn le découvre et entrevoit alors son immense potentiel. Pendant ce temps, l’armée de droïdes de l’insatiable Fédération du Commerce a envahi Naboo, une planète pacifique, dans le cadre d’un plan secret des Sith visant à accroître leur pouvoir. Pour défendre la reine de Naboo, Amidala, les chevaliers Jedi vont devoir affronter le redoutable Seigneur Sith, Dark Maul.


Star Wars – La Menace fantôme
Réalisation : George Lucas
Scénario : George Lucas
Musique : John Williams
Production : Lucasfilm
Genre : Science-Fiction, Space Opera
Titre en vo : Star Wars – The Phantom Menace
Pays d'origine : États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 19 mai 1999
Durée : 136 mn

Casting :
Liam Neeson : Qui-Gon Jinn
Ewan McGregor : Obi-Wan Kenobi
Natalie Portman : Reine Amidala / Padmé
Jake Lloyd : Anakin Skywalker
Ian McDiarmid : Sénateur Palpatine / Dark Sidious
Pernilla August : Shmi Skywalker
Oliver Ford Davies : Sio Bibble
Hugh Quarshie : Capitaine Panaka
Ahmed Best : Jar Jar Binks
Anthony Daniels : C-3PO
Kenny Baker : R2-D2
Frank Oz : Yoda
Terence Stamp : Chancelier Valorum
Brian Blessed : Boss Nass
Andy Secombe : Watto
Ray Park : Dark Maul
Lewis Macleod : Sebulba
Samuel L. Jackson : Mace Windu

Mon avis : Que l’on aime ou pas la science-fiction, je pense que, en toute honnêteté, reconnaitre que Star Wars est sans nul doute l’une des sagas les plus importantes du septième art n’est en aucune façon une exagération, loin de là, car bon, depuis la sortie du tout premier volet, il y a bientôt quatre décennies, occulter l’importante que cette saga a pris dans le domaine cinématographique mais aussi, dans celui de la vie de tous les jours, au point même que l’on puisse parler de mythe moderne (les Jedis, Dark Vador, les répliques cultes, la musique, etc.) serait faire preuve d’une mauvaise foi certaine. Ainsi, et alors que bientôt sortira sur nos écrans le… septième film de la saga (début de la dernière trilogie), il était grand temps, il me semble, d’enfin, mettre a l’honneur, sur ce blog, la saga Star Wars, chose qui, en sept ans d’existence du Journal de Feanor, n’avait jamais été fait ; ce qui peut paraitre incroyable, je le reconnais. Et pour cela, autant débuter par le premier film, du moins, chronologiquement parlant, cette Menace Fantôme qui, selon moi, est aussi le plus mauvais de la franchise. Voila, la chose est dite et, quelque part, ce n’est même pas une surprise pour beaucoup, franchement déçus par ce premier volet de la seconde trilogie et qui fut attendu pendant si longtemps – oui, dès les années 80, la rumeur courrait que Lucas ne souhaitait pas en rester là et prévoyait 9 films en tout. Car aussi incroyable que cela puisse paraitre, malgré le succès qu’il connu en son temps (1999, un autre siècle, une autre époque), La Menace Fantôme fut avant toute chose une belle déception, et ce, pour de multiples raisons : déjà, face a une si longue attente et le coté mythique de la saga, l’introduction de nouveaux protagonistes et d’une nouvelle intrigue, n’importe quel film aurait eu du mal face aux fans les plus hardcore. Cependant, quand on nous pond un film avec, je suis désolé, un bras cassé insupportable comme Jar Jar Binks (sans nul doute le pire personnage de tous les temps, tous genres confondus), un méchant aussi charismatique qu’une huitre (Dark Maul et son expression bovine), un jeune Dark Vador (non, ce n’est plus un spoiler depuis longtemps) blond et que l’on a envie de claquer a chaque apparition, une course inspiré de Ben Hur mais ennuyeuse au possible et une flopée de bestioles absurdes échappées du Muppet Show, comment voulez vous que, malgré une Nathalie Portman plutôt mignonne avec ses costumes extravaguant et un Liam Neeson assez crédible en chevalier Jedi, l’on n’ai pas envie d’envoyer bouler tout le film, Jar Jar et, bien entendu, George Lucas ?! Heureusement, la suite, elle, fut autrement plus intéressante et réussie mais en 1999, que la déception fut immense avec ce nouveau Star Wars


Points Positifs :
- Jusqu’à la première apparition de l’insupportable Jar Jar Binks, on pouvait encore ressentir un certain plaisir à retrouver l’univers de Star Wars.
- Les costumes de Nathalie Portman : franchement, si ceux-ci lui donnent par moments des airs ridicules, personnellement, j’ai adoré.
- Liam Neeson s’en sort plutôt bien en chevalier Jedi, pourtant, ce n’était pas gagné.
- Quelques beaux décors, quelques idées sympas ainsi que quelques scènes plus ou moins réussies.

Points Négatifs :
- Forcément, Jar Jar Binks : mais qu’est ce qui a pris a George Lucas de donner un rôle aussi important a cet espèce d’idiot du village consanguin qui parle comme un débile et qui, par-dessus le marché, n’est même pas drôle !? Rien que par sa présence, le film perd deux points dans sa note finale !
- Dans le genre bovin, Dark Maul est pas mal aussi : une seule expression de visage tout au long de ses apparitions et, par-dessus le marché, ratée car bon, comment dire, en toute sincérité, qui peut avoir véritablement peur d’un gus peinturluré comme un gothique au gout de chiottes !?
- Ah, le gamin qui joue le role d’Anakin Skywalker enfant, une vrai tête à claque : déjà, avec sa coupe au bol typiquement « film américain », il mérite des baffes, mais en plus, a chacune de ses apparitions, j’avais de curieuses envie meurtre…
- La course a la Ben Hur, un grand moment de… nullité absolue, tout simplement ; n’est pas Charlton Heston qui veut…
- Quand la tête a claques, euh, pardon, le gamin part dans l’espace et dégomme le vaisseau spatial, un grand moment de n’importe quoi.
- Et Lucas nous pond des origines christiques à ce sale gosse ; manquait plus que ça !
- Jar Jar Binks… oups, pardon, je l’avais déjà dit !

Ma note : 3,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...