jeudi 18 décembre 2014

LE TALISMAN DE LA MORT


LE TALISMAN DE LA MORT

Le Monde d'Orbus, autrefois paisible, se trouve confronté à un terrible danger. Des forces maléfices sont à l'œuvre pour tenter de le soumettre à l'effroyable pouvoir du Démon, et VOUS seul pouvez empêcher que la catastrophe ne survienne. Vous aurez pour mission de détruire le Talisman de la Mort avant que les serviteurs du Prince de l'Ombre ne vous anéantissent. Mais prenez garde, car le temps vous est compté... Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Alors, Bonne chance…


Le Talisman de la Mort
Série : Défis Fantastiques n°11
Auteur : Jamie Thomson et Mark Smith
Illustrations intérieures : Bob Harvey
Illustration de la couverture : Peter Andrew Jones
Titre original : Talisman of Death
Traduction : Camille Fabien
Année de l’édition Anglaise : 1985
Sortie de l'édition Française : février 1985
Edition Française : Editions Gallimard (Folio Junior)
Nombre de paragraphes : 400

Mon avis : Cette année 2014 avait plutôt bien débutée avec deux critiques de LDVELHLe Marais aux Scorpions puis Le Manoir de l’Enfer – puis, plus rien jusqu’à ce jour ce qui me fait dire qu’a un moment ou autre, il faudra que je trouve du temps a consacrer a l’une de mes plus anciennes passions et lui donner enfin la place qu’elle mérite sur ce blog. Mais quoi qu’il en soit, ce n’est pas n’importe quel titre qui a droit a sa critique en ce jour puisque, et je pense que les plus vieux amateurs de Livres dont vous êtes le héros ne me contrediront pas, Le Talisman de la Mort est l’un des plus cultes du genre. Il faut dire, d’entré de jeu, que ce onzième tome des Défis Fantastiques et le premier où les deux créateurs de la saga, Steve Jackson et Ian Livingston, ne sont pas aux commandes, et a la place, deux inconnus qui ne le resteront pas très longtemps : Jamie Thomson et Mark Smith et qui, par la suite, publieront leur propre série, La Voie du Tigre. Mais si dans cette cultissime série (où l’on joue un ninja), les auteurs pourront apporter leur touche personnelle et leur propre règles, dans Le Talisman de la Mort, ce n’est pas encore le cas : limités par le format et les règles simples mais encombrantes des Défis Fantastiques, Thomson et Smith ne peuvent donner qu’un aperçu de ce que sera La Voie du Tigre quelques temps plus tard (même univers, mêmes personnages, dieux, etc.), mais pour une mise en bouche, force est de constater qu’elle est plutôt alléchante pour ne pas dire réussie… En effet, l’une des grandes forces que l’on ressent en jouant a ce Talisman de la Mort, c’est, justement, la crédibilité de son univers dans son ensemble : que ce soit la description des lieux, les divers clergés, les protagonistes (alliés ou ennemis) voir même la quête (pourtant simpliste et franchement copiée sur celle du Seigneur des Anneaux), on trouve une cohérence qu’il manque parfois a d’autres titres du genre. De plus, le déroulement de l’histoire et le fait qu’il y ait plusieurs chemins possibles pour parvenir au but font que l’on n’éprouve pas de sentiment de frustrations comme cela peut être le cas dans d’autres livres-jeux – qui a dit ceux d’Ian Livingston !? Ajoutons a cela de superbes illustrations de la part de Bob Harvey et vous comprendrez pourquoi, a mes yeux, Le Talisman de la Mort est un bon, voir même un très bon Défis Fantastique. Malheureusement, tout n’est pas parfait non plus et justement, comme je l’ai dit précédemment, par moments, la quête est un peu trop calquée sur celle du Seigneur des Anneaux et certains passages renvoient tellement au lien entre Frodon et l’Anneau que l’on se croirait devant un copié/collé. Ensuite, si certains passages sont excellents, d’autres sont un peu plus convenus voir peu originaux et, pour finir, surtout si l’on connait La Voie du Tigre, bien plus aboutie, comment ne pas comparer ? Et a ce petit jeu… Mais bon, malgré quelques défauts, Le Talisman de la Mort n’en reste pas moins un bon Défis Fantastique, et c’est le principal.


Points Positifs :
- Le Talisman de la Mort est le premier Défis Fantastique où les créateurs originaux, Steve Jackson et Ian Livingston, ne sont pas présents et franchement, c’est plutôt une bonne chose puisque cela nous permet de faire la connaissance de nouveaux auteurs – Jamie Thomson et Mark Smith – qui apportent leur propre vision et qui, accessoirement, feront bien du chemin par la suite.
- Première incursion dans le monde d’Orbus (Orb dans La Voie du Tigre) et première apparition de quelques ennemis hautement charismatiques : Cassandra et Tyutchev.
- Un univers cohérant, riche et où en sent un certain travail de recherche, chose absente dans bien des LDVELH.
- Les illustrations de Bob Harvey sont tout simplement superbes.
- Idem pour la couverture que l’on doit à Peter Andrew Jones.

Points Négatifs :
- L’intrigue générale est un peu trop calquée sur celle du Seigneur des Anneaux et la chose est flagrante à certains moments : porteur du Talisman/Porteur de l’Anneau, les Cavaliers Fantômes/les Nazgûls, etc.
- On sent que les auteurs sont un peu limités par les règles des Défis Fantastiques.
- Pas mal de scènes réussies, certes, mais d’autres sont moins originales et on n’échappe pas a certains raccourcis et autres poncifs du genre.
- Les plus blasés remarqueront que tout cela n’est qu’une intrigue se déroulant, une fois de plus, dans un univers médiéval fantastique et que cela sent le réchauffé…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...