vendredi 24 juin 2016

LA NOUVELLE REVUE D’HISTOIRE HS 12 – ÊTRE MINORITAIRE EN TERRE D’ISLAM


LA NOUVELLE REVUE D’HISTOIRE HS 12 – ÊTRE MINORITAIRE EN TERRE D’ISLAM
Printemps/Été 2016

Être minoritaire en terre d’Islam
Editorial : Une religion sûre d’elle et dominatrice
- L’Islam et les autres selon la Sunna
- L’Islam sunnite face au soufisme
- Qui sont les yézidis ?
- L’identité menacée des Kalashs du Pakistan
- La dhimmitude, un statut d’infériorité pour les non musulmans
- Al-Andalus ou le mensonge de la cohabitation harmonieuse
- Al-Andalus et la Croix
- Les Balkans sous le joug ottoman
- La tragédie arménienne
- Une minorité oubliée : les Assyro-Chaldéens
- La dhimmitude au quotidien
- La genèse de l’islamisme contemporain
- Les chrétientés d’Orient menacées
- L’histoire tragique des chrétiens du Liban
- Le calvaire des chrétiens d’Irak et de Syrie
- Syrie : le danger d’un régime fondamentaliste
- Photographe à Damas et à Palmyre
- Les chrétiens d’Orient

Mon avis : A notre triste époque où règne depuis longtemps le politiquement correct et où toutes les vérités ne sont jamais bonne a dire, a notre époque où politiques et médias sont plus préoccupés par la peut de l’amalgame que de la sécurité de leurs concitoyens, a notre époque où, de plus en plus, le terrorisme islamiste frappe régulièrement l’occident de manière spectaculaire et meurtrière, bref, a notre époque où un occident faible, trop faible, fait face a une menace pernicieuse sans la combattre véritablement, il fallait peut-être qu’a un moment donné, et sans tomber dans l’excès inverse, qu’une revue vienne rétablir quelques vérités, même si celles-ci ne sont pas plaisantes… Cette revue, vous l’avez compris, c’est La Nouvelle Revue d’Histoire qui, par le biais de cet hors-série, vient rétablir un peu pas mal de vérités sur ce qu’est véritablement vivre en terre d’Islam depuis des siècles lorsque l’on n’est pas musulman, et, ma foi, force est de constater que ce ne fut jamais chose facile, loin de là… et loin de quelques légendes dorées par ailleurs ! Alors bien entendu, ce numéro de la NRH ne plaira pas a tout le monde, particulièrement aux amoureux du politiquement correct, a la plupart de nos politiques, aux médias et aux bobos de tout poil. Cependant, il est nécessaire selon moi, surtout, comme je l’ai dit, a notre époque où, plus que jamais, les minorités subissent le joug des fondamentalistes musulmans au point même que, dans l’avenir, si les choses n’évoluent pas dans le bon sens, celles-ci ne finissent par disparaitre totalement du proche et du Moyen-Orient alors que, historiquement parlant – et il est bon de le rappeler – avant d’être terre d’Islam, tout ces pays étaient chrétiens, juifs et autres… Bref, vous l’avez compris, cet hors-série de la Nouvelle Revue d’Histoire est un incontournable qui mérite amplement son achat et sa lecture ; peut-être pèche-t-il par moments par un manque d’approfondissement sur certains sujets mais bon, dans l’ensemble, il est excellent. Quant au fait qu’il n’est pas politiquement correct, eh ben ma foi, tant mieux !


Points Positifs :
- Minoritaire en terre d’Islam, voilà donc un sujet rarement, beaucoup trop rarement abordé, surtout quand on met le politiquement correct de coté, ce qui est la norme de nos jours. Du coup, il apparait une image de la bienveillance de l’Islam vis-à-vis des autres religions qui est a mille lieux de la légende dorée et, accessoirement, bien plus sombre.
- Un numéro très complet et qui revient sur plus de mille ans de dominance islamique sur des minorités qui ont, au mieux, été considérés comme des sous-hommes, au pire, convertis de force ou massacrés.
- Historiquement, ce numéro est fort riche et la lecture de ces très nombreux articles est passionnante.
- Cela fait du bien lorsque certaines vérités sont enfin traitées et que le politiquement correct soit enfin jeté aux oubliettes.
- Ce numéro de la NRH ne plaira pas à tout le monde ? Franchement, tant mieux !

Points Négatifs :
- C’est tellement bon que cela en devient… trop court ! Oui, certains articles auraient mérités, selon moi, d’être un peu plus longs ; au détriment des entretiens, cela aurait été une bonne idée.
- Pas simple de si retrouvé avec toutes ces religions chrétiennes locales ! Sincèrement, je me suis complètement perdu lors de la lecture de l’article qui leur est consacré. Il faut dire, à ma décharge, que celui-ci est plutôt complexe pour le néophyte.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...