mercredi 1 juin 2016

MON BEAU-PÈRE ET MOI


MON BEAU-PÈRE ET MOI

Gaylord «Greg» Furniker, infirmier à Chicago, se prépare à demander sa main à sa compagne Pamela «Pam» Byrnes, institutrice en école primaire. Elle reçoit un appel téléphonique de sa sœur qui lui annonce qu'elle va se marier avec son compagnon Bob, médecin, qui a préalablement demandé le consentement paternel. Ils sont donc invités deux semaines plus tard au mariage, chez les parents : Jack et Dina Byrnes. Il ne sait pas ce qui l'attend avec en particulier son beau-père, retraité de la CIA qui se fait passer pour un ancien fleuriste...


Mon beau-père et moi
Réalisation : Jay Roach
Scénario : John Hamburg, Jim Herzfeld
Musique : Randy Newman
Production : Everyman Pictures, Tribeca Productions, Universal Pictures
Genre : Comédie
Titre en vo : Meet the Parents
Pays d'origine : États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 6 octobre 2000
Durée : 108 mn

Casting :
Robert De Niro : Jack Byrnes
Ben Stiller : Gaylord « Greg » M. Furniker
Teri Polo : Pam Byrnes
Blythe Danner : Dina Byrnes
Nicole DeHuff : Deborah « Debby » Byrnes
Jon Abrahams : Denny Byrnes
Owen Wilson : Kevin Rawley
James Rebhorn : Docteur Larry Banks
Thomas McCarthy : Docteur Bob Banks
Phyllis George : Linda Banks

Mon avis : Le hasard faisant souvent bien les choses, après, il y a un peu d’une semaine, vous avoir parlé de Tonnerre sous les tropiques, film déjanté mais franchement trop moyen pour marquer les esprits, l’occasion s’est présentée, hier soir, de revoir (pour la énième fois) Mon beau père et moi, sans nul doute le film le plus réussi de la carrière du sieur Ben Stiller, grand amuseur public, je n’en doute pas, mais dont les passages a l’écran sont loin d’être du même acabit, loin de là. Curieusement, depuis les plus de huit ans que ce blog existe, je n’avais pas eu l’occasion de revoir Mon beau père et moi dans son intégralité, il faut dire que, depuis sa sortie ciné au tout début des années 2000, je l’avais regarder tellement de fois qu’au bout d’un moment, il valait mieux le mettre un peu de coté histoire de ne pas me lasser… et en tous cas, après un énième visionnage, de lassitude, il n’y eut point, bien au contraire, même si, avec pas mal de recul, force est de reconnaitre que cette sympathique comédie n’est pas un chef d’œuvre, loin de là ! Justement, c’est ce qui est un peu paradoxal avec ce film depuis sa sortie puisque, malgré le fait qu’il est tout sauf original, malgré le fait que ce genre de comédies américaines, on en a vu des milliers équivalentes, malgré le fait que l’on retrouve toujours, grosso modo, les mêmes types de gags, eh ben, là où ça ne marche pas ou très peu par ailleurs, dans le cas présent, ça fait mouche, et pas qu’un peu : la faute, ou plutôt grâce a un duo improbable mais terriblement efficace, Ben Stiller, bien sur, mais surtout Robert De Niro tout bonnement magistral dans un rôle a contre emploi qui lui va décidément si bien. Du coup, voir ou revoir ces deux là se crêper le chignon, se chercher des poux, est un véritable régal, quand a certaines scènes, prétendre qu’elles sont cultes ne serait en aucune façon une exagération – ah celle du chat et de l’urne funéraire… Bref, sans la moindre once d’originalité et en usant d’une recette mille fois utilisée, Mon beau père et moi, sans être un grand film, n’en est pas moins un divertissement fort jouissif, un pur régal dont on ne se lasse pas malgré moult visionnages… la preuve que, parfois, même dans un genre sans grande surprise et souvent sans intérêt, on peut tout de même y trouver son compte !


Points Positifs :
- Le duo Robert De Niro/Ben Stiller est bien évidement la grande force de ce film : il faut dire qu’entre le premier que l’on retrouve ici dans un rôle a contre emploi (mais tout en jouant sur les personnages auxquels il nous a habitué) et le second, véritable Pierre Richard d’outre-Atlantique, il y a de quoi faire.
- Certaines situations sont tellement débiles, tellement ubuesques, que l’on rigole malgré nous, mais, et c’est l’une des grandes forces de ce film, non seulement celui-ci est drôle du début à la fin mais en plus, certaines scènes sont, au fil du temps, devenu cultes.
- La bonne surprise de trouver une comédie américaine où l’on rigole vraiment ; oui, je sais que dit ainsi, ça a l’air idiot mais croyez moi, combien de films équivalents sont tout saufs drôles ?!
- Tout de même, rien que pour voir Robert De Niro jouer les papas gâteau avec son chat, le film vaut le coup d’œil !

Points Négatifs :
- Bon, il faut reconnaitre que même si on rit énormément avec ce film, celui-ci n’est pas vraiment un chef d’œuvre et qu’il faut donc le prendre pour ce qu’il est avant tout, c’est-à-dire, un agréable divertissement sans prises de têtes… et puis c’est tout !
- Il y a quand même quelques scènes un peu limites dans la débilité et il faut reconnaitre que tout cela ne vole pas bien haut, quand aux allergiques de ce genre de films, ils passeront leur chemin…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...