mercredi 8 juin 2016

MON BEAU-PÈRE, MES PARENTS ET MOI


MON BEAU-PÈRE, MES PARENTS ET MOI

Gaylord «Greg» Furniker, infirmier à Chicago, se prépare à demander sa main à sa compagne Pamela «Pam» Byrnes, institutrice en école primaire. Elle reçoit un appel téléphonique de sa sœur qui lui annonce qu'elle va se marier avec son compagnon Bob, médecin, qui a préalablement demandé le consentement paternel. Ils sont donc invités deux semaines plus tard au mariage, chez les parents : Jack et Dina Byrnes. Il ne sait pas ce qui l'attend avec en particulier son beau-père, retraité de la CIA qui se fait passer pour un ancien fleuriste...


Mon beau-père, mes parents et moi
Réalisation : Jay Roach
Scénario : John Hamburg, Jim Herzfeld
Musique : Randy Newman
Production : Universal Pictures, Paramount Pictures
Genre : Comédie
Titre en vo : Meet the Fockers
Pays d'origine : États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 16 décembre 2004
Durée : 110 mn

Casting :
Robert De Niro : Jack Byrnes
Ben Stiller : Gaylord « Greg » Furniker
Dustin Hoffman : Bernard « Bernie » Furniker
Barbra Streisand : Rozalin « Roz » Furniker
Blythe Danner : Dina Byrnes
Teri Polo : Pam Byrnes
Owen Wilson : Kevin Rawley
Alanna Ubach : Isabel Villalobos
Ray Santiago : Jorge Villalobos
Spencer Pickren : Titi Jack
Bradley Pickren : Titi Jack
Tim Blake Nelson : l'officier LeFlore
B. J. Hansen : B.J.
Shelley Berman : le juge Ira
Kali Rocha : l'hôtesse de l'air
Dorie Barton : la vendeuse à l'aéroport
Jack Plotnick : le loueur de voitures
Vahe Bejan : Gunther, l'homme immigrant
Kathleen Gati : Venka, la femme immigrante
Kyle T. McNamee : le serveur sous couverture

Mon avis : Mon beau père et moi, petite merveille de la comédie hollywoodienne, avait si bien marché lors de sa sortie, au tout début des années 2000 qu’il ne fut absolument pas étonnant qu’une suite voit le jour, quatre ans plus tard. Il faut dire que le cinéma est ainsi : lorsque les producteurs tiennent un filon porteur, pourquoi s’en priver, même si, la plupart du temps, cela est fait au détriment de la qualité ?! Du coup, c’était le tout naturellement du monde que l’on pouvait éprouver quelques méfiances a l’encontre de ce Mon beau père, mes parents et moi, suite du célèbre et, accessoirement, réussi Mon beau père et moi : d’ailleurs, pourquoi se méfier, ici, le résultat était couru d’avance, cette suite ne serait qu’une vulgaire pompe a fric, rien de plus… Or, si l’on ne peut nier bien évidement pas le fait que cette suite ait été réalisée pour l’argent – d’un autre coté, vous en connaissez beaucoup des films qui ne soient pas fait pour se remplir les poches – si bien évidement, dans ce Mon beau père, mes parents et moi, les scénaristes réutilisent sans vergogne les mêmes ficelles qui avaient marcher lors du premier volet et si l’effet de surprise est passé depuis longtemps, au point même que, par moments, il y a quelques situations qui sentent allègrement le déjà-vu, bref, alors que l’on était en droit de ne pas attendre grand-chose de ce film… eh ben c’est tout le contraire qui arrive ! Ainsi, avec l’ajout du duo Dustin Hoffman/ Barbra Streisand dans les rôles des parents de Ben Stiller, l’intrigue gagne deux sacrés numéros et si le premier en fait parfois un peu trop, Barbra, elle, en sexologue du troisième age, est tout simplement hilarante ! Nouveaux personnages, nouvelles situations donc et sans oublier le fait qu’une fois de plus, entre un Ben Stiller égal a lui-même et, surtout, un Robert de Niro qui reprend avec plaisir son rôle de père tyrannique, Mon beau père, mes parents et moi s’avère finalement bien plus réussi qu’on n’y croyait. Alors certes, cela ne reste qu’une comédie qui mise surtout sur un humour souvent absurde, de même, cela n’est que la suite d’une comédie a succès, mais bon, pour tout un tas de scènes franchement drôles et le fait, incontestable, que l’on rit quasiment du début a la fin, force est de constater que tout cela est loin d’être inintéressant, bien au contraire… comme quoi, parfois, certaines suites valent le coup !


Points Positifs :
- Les suites sont rarement des réussites, surtout avec ce genre de comédies, or, dans le cas présent, si bien évidement, il faut savoir relativiser les choses, force est de constater que ce Mon beau père, mes parents et moi est une suite plus qu’acceptable et qui se regarde avec plaisir.
- J’avais déjà vu ce film il y a sensiblement une décennie et je ne me souvenais pas que l’on rigolait autant en le regardant. Mine de rien, c’est fou ce qu’il y a comme scènes hilarantes dans cette suite.
- L’ajout du duo Dustin Hoffman/ Barbra Streisand est une bonne chose et ajoute un plus indéniable a l’intrigue.
- Bien entendu, les vieilles ficelles du premier volet sont réutilisées sans vergogne, mais bon, si vous avez apprécié le premier, cela passe plutôt bien… et puis, rien que pour le plaisir de retrouver Robert de Niro dans ce rôle a contre emploi.   

Points Négatifs :
- Relativisons grandement les choses : si Mon beau père, mes parents et moi est un film sympathique où l’on rigole beaucoup, cela reste une simple comédie, que dis-je, la suite d’une comédie, rien de plus.
- Il y a quand même pas mal de réédite vis-à-vis du premier volet et certaines situations ne sont pas nouvelles ; un certain manque de prise de risque de la part des producteurs mais qui son naturelles dans ce genre de suite de films a succès.
- Ceux qui détestent ce genre de comédies américaines passeront naturellement leur chemin.

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...