lundi 30 mai 2016

MONUMENTS MEN


MONUMENTS MEN

En pleine Seconde Guerre mondiale, sept hommes qui sont tout sauf des soldats – des directeurs et des conservateurs de musées, des artistes, des architectes, et des historiens d’art – se jettent au cœur du conflit pour aller sauver des œuvres d’art volées par les nazis et les restituer à leurs propriétaires légitimes. Mais ces trésors sont cachés en plein territoire ennemi, et leurs chances de réussir sont infimes. Pour tenter d’empêcher la destruction de mille ans d’art et de culture, ces Monuments Men vont se lancer dans une incroyable course contre la montre, en risquant leur vie pour protéger et défendre les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

Monuments Men
Réalisation : George Clooney
Scénario : George Clooney et Grant Heslov, d'après le livre Monuments Men de Robert M. Edsel
Musique : Alexandre Desplat
Production : Smokehouse, Fox 2000 Pictures, Columbia Pictures et Studios de Babelsberg
Genre : Historique, Aventure, Guerre
Titre en vo : The Monuments Men
Pays d'origine : États-Unis, Allemagne
Langue d'origine : anglais, allemand, russe, français
Date de sortie : 7 février 2014
Durée : 119 mn

Casting :
George Clooney : Frank Stokesn
Matt Damon : James Grangern
Bill Murray : Richard Campbell
Cate Blanchett : Claire Simonen
John Goodman : Walter Garfieldn
Jean Dujardin : Jean-Claude Clermontn
Hugh Bonneville : Donald Jeffries
Bob Balaban : Preston Savitz
Alexandre Desplat : Emile
Serge Hazanavicius : René Armand
Grant Heslov : le docteur
Diarmaid Murtagh : le capitaine Harpen
Aurélia Poirier : une jeune française
Xavier Laurent : un Français armé
Audrey Marnay : la femme de Jean-Claude
Nick Clooney : Frank Stokes, âgé
Dimitri Leonidas : Sam Epstein
Justus von Dohnányi : Viktor Stahl
Sam Hazeldine : Colonel Langton

Mon avis : Au vu des nombreuses critiques négatives que j’avais put lire lors de la sortie de ce Monuments Men, je dois reconnaitre qu’en le regardant hier soir, je ne m’attendais pas a un grand film, loin de là ; mais bon, le sujet m’intéressait, le casting était pas mal et puis, comme dirait l’autre, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir… sauf que… sauf que, en fait, l’espoir s’envola très rapidement, au bout de quelques minutes, le temps qu’il m’aura fallut pour me rendre compte par moi-même qu’avec Monuments Men, George Clooney avait probablement tenter le pari de réaliser un film trop ambitieux pour lui, pari, bien évidement raté. Pourtant, le postulat de départ était pour le moins intéressant puisqu’en souhaitant porter a l’écran ces hommes, les fameux Monuments Men, qui avaient bel et bien existé et qui, en plein second conflit mondial, avaient essayé de retrouver la trace de toutes ces œuvres d’art volées par les nazis, le sieur Nespresso avait eu une sacrée bonne idée. De plus, le propos principal du film, c’est-à-dire l’importance des créations artistiques humaines qu’il faut protéger a tous pris alors que, a notre époque, les fous de Dieu de Daesh ne souhaitent que les détruire, ne pouvait que me plaire. Ajoutons, comme je l’ai dit, un casting cinq étoiles – Matt Damon, Cate Blanchett, Bill Murray ou Jean Dujardin, en plus du sieur Clooney bien sur – et tous les éléments pour faire de ce Monuments Men un bon film me semblaient être en place… sauf que ce ne fut pas le cas. Car bon, comment dire… a un moment donné, toute la meilleure volonté du monde, toutes les bonnes idées et les bonnes intentions, ça ne suffit pas, et, dans le cas présent, force est de constater que l’alchimie, a aucun moment, ne prends : on suit l’intrigue sans grand enthousiasme, a aucun moment, on ne ressent de l’empathie pour les personnages et, assez rapidement, on finit par s’ennuyer… mais alors, pas qu’un petit peu, on s’ennui franchement pour ne pas dire qu’on se fait chier en attendant une fin qu’on accueille avec plaisir tant ce film est pénible. Oui, comme je l’ai dit, toutes les bonnes idées et la meilleure volonté du monde ne suffisent pas pour faire un bon film, et dans le cas présent, Monuments Men en serait presque un cas d’école !


Points Positifs :
- Le postulat de départ est bon puisqu’il nous entraine sur les traces de ces hommes, les fameux Monument Men, qui, pendant la seconde guerre mondiale, ont bravé bien des dangers pour retrouver et restitué a leurs propriétaires des milliers d’œuvres d’art volés par les nazis. Accessoirement, ce film aura permis au grand public de les faire connaitre.
- Le propos du film, auquel j’adhère totalement, c’est-à-dire qu’il faut tout faire, y compris risquer sa vie, pour protéger le patrimoine de l’humanité – à mettre en parallèle, bien sur, avec les exactions actuelles de Daesh.
- Un casting cinq étoiles avec de sacrées têtes d’affiches : George Clooney, Matt Damon, Cate Blanchett, Bill Murray, Jean Dujardin…

Points Négatifs :
- Un projet visiblement beaucoup trop ambitieux pour le sieur Clooney qui loupe complètement son pari avec une réalisation trop fade qui fait que l’on n’accroche à aucun moment à l’intrigue, aux personnages, etc.
- Mais qu’est ce qu’on s’ennui devant ce film ! Au point même d’accueillir la fin comme une délivrance.
- Monuments Men est tellement loupée que c’est une honte pour les vrais, ceux qui ont inspiré ce film. En tous cas, j’aurai préféré un bon documentaire qu’un film aussi fade.
- Histoire d’enfoncer le clou, on a droit a tout un tas de stéréotypes propres au cinéma américain avec tous ces drapeaux US qui flottent en permanence, ces gentils très gentils et sans défauts – Matt Damon, en bon chef de famille américain ne trompe pas son épouse avec Cate Blanchett – quand aux personnages, eh bien, le français fait un peu bouffon et ne cesse de remercier les américains de les avoir libérer, l’allemand est bien évidement sadique, quand au russe, bah, ça reste un voleur de grand chemin – bah oui, les méchants, ils ne restituent pas les œuvres d’art, eux !

Ma note : 4,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...