mardi 17 octobre 2017

ALL-NEW THOR – TOME 1


ALL-NEW THOR – TOME 1

Jane Foster est dans un hôpital. Pendant que Volstagg l’attend, elle suit une chimiothérapie pour vaincre son cancer. Le traitement est inopérant, puisque à chaque fois qu'elle se transforme en Thor, cela annule les effets des soins. Alors qu’elle est en pleine perfusion, la télévision annonce la chute de la station spatiale de la société Roxxon, ce qui l’oblige à partir au plus vite et à s'y rendre pour apporter son aide. Sur place, et après avoir arrêté la chute de la station, elle se rend compte que le responsable n'est autre que Malekith. Les preuves parlent d’elle-même : ce sont des cadavres d’elfes qui ont provoqué la destruction de la station. Elle se rend ensuite à Asgard, en profite pour prendre conseil auprès de Freyja, avant de se décider de partir à la recherche de Malekith. Ce dernier a noué une alliance avec Loki. Notre héroïne se retrouve à Alfreim où fait rage la guerre des elfes.


All-New Thor – Tome 1
Scénario : Jason Aaron
Dessins : Russel Dauterman
Encrage : Russel Dauterman
Couleurs : Matthew Wilson
Couverture : Olivier Coipel
Genre : Super-héros
Editeur : Marvel
Titre en vo : The Mighty Thor – Vol. 1
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 28 juillet 2015
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Panini Comics
Date de parution : 13 septembre 2017
Nombre de pages : 136

Liste des épisodes
The Mighty Thor 1-6

Mon avis : Depuis Secret Wars, énième event soit disant de la mort qui tue de chez Marvel, j’ai quasiment abandonné la Maison des Idées, préférant, et de loin, me consacrer aux comics de la concurrence. Il faut dire que, a force de relances, de morts, de résurrections et de personnages qui tournent en rond, il était logique qu’au bout d’un moment, tout cela finisse par me lasser, pour ne pas dire me dégouter. Pourtant, parmi les productions pré-Secret Wars, une série avait sut attirer mon attention : The Mighty Thor, œuvre de Jason Aaron au scénario et de Russel Dauterman aux dessins. En partant du postulat que le dieu du tonnerre, Odinson, n’était plus digne de brandir son marteau et que celui-ci fut remplacer par une femme, la série, d’entrée de jeu, avait plutôt diviser les fans, certains étant indignés que Thor puisse être devenu un personnage féminin, les autres appréciant la chose et, surtout, sans a priori, constatant que la série était franchement excellente, ce qui, ma foi, est le principal. Ainsi, avant Secret Wars, The Mighty Thor fut l’une des rares séries de chez Marvel qui sortait du lot, qui méritait le détour et, forcément, c’était avec une grande impatience que j’attendais la publication en album de la suite, histoire de découvrir la suite des aventures hautes en couleur de Jane Foster. Et, franchement, je n’ai pas été déçu ! Il faut dire que le duo Aaron/Dauterman, une fois de plus, fonctionne a merveille, et c’est avec un grand plaisir que l’on retrouve donc notre héroïne, mourante puisque atteinte d’un cancer et que ses multiples transformations en déesse du tonnerre l’empêchent de guérir, mais toujours aussi volontaire pour affronter a la fois les mesquineries d’un Malekith et de ses alliés – l’entreprise Roxxon, les géants, Loki, l’Enchanteresse – mais aussi celles d’Odin, touché dans sa virilité par les agissements de sa femme mais aussi par le fait que son fils ne soit plus le porteur de Mjolnir. Hauts en couleurs, rythmés, captivants, les six épisodes qui composent cet album sont un pur régal et démontrent, une fois de plus, que l’important, au final, ce n’est pas de savoir si Thor est un homme ou une femme mais plutôt qu’il y ait de bonnes histoires à raconter et des dessins superbes pour ravir nos yeux. Cela tombe bien, les deux sont au rendez vous, alors, pourquoi se plaindre !?


Points Positifs :
- La suite des aventures de Jane Foster en déesse du tonnerre sont tout bonnement excellentes et confirment de fort belle manière tout le bien que l’on pensait de cette série avant Secret Wars. Certes, l’effet de surprise est passé depuis longtemps mais le duo Aaron/Dauterman est toujours aussi inspiré pour nous offrir des intrigues terriblement efficaces et captivantes.
- L’arrivée de Loki change pas mal la donne et le dieu du mensonge brille de mille feux au cours de ces six épisodes. Toujours aussi fourbe, par moments incompréhensible, c’est un véritable régal que de le suivre tout au long des pages qui composent cet album.
- Les dessins de Russel Dauterman sont un pur régal pour les yeux et, forcément, sont pour beaucoup pour la réussite de cette série.
- Une couverture enfin a la hauteur !

Points Négatifs :
- Une fois de plus, Panini est critiquable… mais pourquoi donc avoir changé le titre de la série qui est The Mighty Thor pour nous imposer un All-New Thor ? Il me semble que cela aurait mieux que ce tome soit le troisième de la série plutôt que de modifier son nom d’une manière aussi stupide…

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...