lundi 16 mai 2016

RAT QUEENS – DONJONS ET DRAGUONS


RAT QUEENS – DONJONS ET DRAGUONS

Hannah reprend connaissance dans une pièce obscure avec autour d'elle de nombreux corps couchés sur le sol. Alors qu'elle trouve une poignée de porte, elle l'ouvre. Une lumière vive l'éblouit alors qu'elle reconnaît trois voix familières, celles de ses amies des Rat Queens. Pour fêter une dernière mission, elles se sont pris une cuite des plus sévères. Hannah la magicienne, Betty la lutin, Dee la guérisseuse et Violet la naine forment une des équipes d'aventurières les plus connues de Palissade. Le souci est que leur groupe se bat trop souvent avec d'autres confrères, provoquant la colère du maire. Afin de les laisser à l'écart de la ville, plusieurs groupes, dont les Rat Queens, sont envoyés en mission loin de la ville. Pour le groupe de filles, l'objectif est simple : nettoyer une grotte de la présence de gobelins. Le problème est qu'en arrivant sur place, elles tombent sur un redoutable assassin...


Rat Queens – Donjons et Draguons
Scénario : Kurtis J. Wiebe
Dessins : Roc Upchurch
Encrage : Roc Upchurch
Couleurs : Roc Upchurch
Couverture : Fiona Staples
Genre : Heroic-Fantasy, Humour
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Rat Queens – Sass & Sorcery
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 8 avril 2014
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Urban Comics
Date de parution : 15 avril 2016
Nombre de pages : 144

Liste des épisodes
Rat Queens 1-5

Mon avis : Avec ce premier volume de Rat Queens, œuvre du duo Kurtis J. Wiebe pour le scénario et de Roc Upchurch pour les dessins, nous abordons un comics pour le moins original puisque, en effet, ici, malgré un habillage d’Heroic Fantasy, ce qui ressort à première vue, c’est son humour omniprésent. Car oui, Rat Queens est tout sauf une œuvre sérieuse, les situations cocasses se succédant aux situations comiques, quant a nos héroïnes, au nombre de quatre, elles ne cessent de se vanner joyeusement entre elles pour notre plus grand plaisir. Bien évidement, un certain public n’accrochera absolument pas a un tel concept très second degré mais comme les gouts et les couleurs ne se discutent pas, cela n’empêchera nullement une autre frange du public, de son coté, d’adhéré a la chose : Rat Queens est avant toute chose un divertissement et uniquement cela, y chercher une quelconque explication métaphysique est donc complètement inutile, cependant, cela n’enlève rien a la qualité de l’ensemble, pour peux, comme je l’ai dit, que l’on soit un adepte du burlesque, bien entendu… car oui, ici, vous allez en avoir pour votre argent car rien qu’avec ces quatre héroïnes complètement hallucinées et qui ne pensent qu’a boire, au sexe et a se battre, il y a de quoi faire. Les dessins, de Roc Upchurch, sont plutôt agréables et participent grandement a la qualité de l’ensemble, quant a la colorisation, si certains préféreront la vieille école, personnellement, celle-ci ne m’a aucunement gêné, bien au contraire. Au final, ce premier volume de Rat Queens est avant toute chose a considéré pour ce qu’il est, c’est-à-dire, comme un divertissement qui vous fera passer un fort bon moment ; c’est drôle, léger et fun et même si je ne serais pas contre davantage de profondeur pour la suite, pour un premier essai avec cette série, ma foi, je n’ai pas été déçu. Et puis, vieux fans des jeux de rôles à la Donjons & Dragons, je suis persuadé que Rat Queens ne vous sera pas complètement différent, ne serais-ce que pour la façon dont les multiples références à ce jeu culte sont détournées. Bref, une affaire à suivre !


Points Positifs :
Rat Queens est une série légère, divertissante et plutôt drôle… et puis c’est tout, cependant, ce n’est nullement un défaut puisque le second degré est parfaitement assumé dans le cas présent et que c’est celui-ci qui fait la grande force de cette œuvre.
- Un bel hommage de manière détournée, certes, a Donjons & Dragons et a l’Heroic Fantasy en général, genre bourré de clichés et que l’on retrouve ici, bien entendu, de manière humoristique.
- Un petit coup de cœur pour ces quatre héroïnes complètement déjantées : elles ne pensent qu’a la baston, a l’alcool et au sexe, mais qu’est ce qu’elles sont drôles. Dans leurs relations entre elles, avec les autres… et puis, leur langage, c’est toute une histoire !
- Dessins, colorisation, c’est plutôt pas mal ce que nous a fait le sieur Roc Upchurch.

Points Négatifs :
- Bon, ne nous voilons pas la face, Rat Queens n’est pas non plus le truc de l’année et cela reste beaucoup trop léger pour être qualifier de chef d’œuvre absolu – oui, même dans le genre comique, il y a beaucoup mieux – d’ailleurs, j’espère que la suite gagnera un peu en profondeur et ne se contentera pas de tourner un peu en rond.
- Rat Queens est une bande dessinée destinée a un certain public qui ne souhaite pas se prendre la tête, du coup, les allergiques au genre où ceux qui trouveront tout cela trop léger ou trop vulgaire passeront rapidement leur chemin.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...