vendredi 4 août 2017

A REALITY TOUR


A REALITY TOUR

David Bowie

1 - Rebel Rebel (David Bowie) 3:30
2 - New Killer Star (David Bowie) 4:59
3 - Reality (David Bowie) 5:08
4 - Fame (Bowie, Lennon, Alomar) 4:12
5 - Cactus (Black) 3:01
6 - Sister Midnight (Bowie, Alomar, Pop) 4:37
7 - Afraid (David Bowie) 3:28
8 - All the Young Dudes (David Bowie) 3:48
9 - Be My Wife (David Bowie) 3:15
10 - The Loneliest Guy (David Bowie) 3:58
11 - The Man Who Sold the World (David Bowie) 4:18
12 - Fantastic Voyage (Bowie, Eno) 3:13
13 - Hallo Spaceboy (Bowie, Eno) 5:28
14 - Sunday (David Bowie) 7:56
15 - Under Pressure (Bowie, Mercury, Deacon, May, Taylor) 4:18
16 - Life on Mars? (David Bowie) 4:40
17 - Battle for Britain (The Letter) (Bowie, Gabrels, Plati) 4:55
18 - Ashes to Ashes (David Bowie) 5:46
19 - The Motel (David Bowie) 5:44
20 - Loving the Alien (David Bowie) 5:17
21 - Never Get Old (David Bowie) 4:18
22 - Changes (David Bowie) 3:51
23 - I'm Afraid of Americans (Bowie, Eno) 5:17
24 - "Heroes" (Bowie, Eno) 6:58
25 - Bring Me the Disco King (David Bowie) 7:56
26 - Slip Away (David Bowie) 5:56
27 - Heathen (The Rays) (David Bowie) 6:24
28 - Five Years (David Bowie) 4:19
29 - Hang on to Yourself (David Bowie) 2:50
30 - Ziggy Stardust (David Bowie) 3:44
31 - Fall Dog Bombs the Moon (David Bowie) 4:18
32 - Breaking Glass (Bowie, Davis, Murray) 2:27
33 - China Girl (Bowie, Pop) 4:18


A Reality Tour
Musicien : David Bowie
Parution : 25 janvier 2010
Enregistré : 22-23 novembre 2003
Durée : 154:00
Genre : Rock, Pop
Producteur : Tony Visconti
Label : Columbia

Musiciens :
David Bowie : chant, guitare, stylophone, harmonica
Earl Slick : guitare
Gerry Leonard : guitare
Mark Plati : guitare, basse
Gail Ann Dorsey : basse, chœurs
Sterling Campbell : batterie
Mike Garson : claviers, piano
Catherine Russell : claviers, percussions, guitare acoustique, chœurs

Mon avis : Troisième album live de Bowie dont je vous parle sur ce blog, après Stage et Ziggy Stardust – The Motion Picture, A Reality Tour, s’il possède nettement moins le coté légendaire des autres opus en public du Mince Duc Blanc, n’en reste pas moins peut-être le plus aboutit – le meilleur diront certains. Car bon, comment dire… si ce live, sortit en 2010 mais proposant un enregistrement sur deux concerts de la tournée Reality réalisée en 2003, n’est pas comme les autres auréolés du coté culte des années 70, force est de constater que, non seulement, il est plus complet avec une bonne trentaine de titres, que ceux-ci permettent aux fans comme aux néophytes d’avoir une bonne vision de la longue carrière du chanteur mais aussi, et ce n’est pas rien, que celui-ci, une fois de plus, avait sut s’entourer de tout un tas de bons voir de très bons musiciens ! Car bon, si je ne citerais pas Gail Ann Dorsey car, décidément, je ne serais jamais objectif a son sujet (ah je l’adore), force est de constater que le reste de la troupe accompagne fort bien Bowie, un Bowie, par ailleurs, plus en forme que jamais et qui s’amuse avec son public tout en livrant une prestation parfaitement maitrisée de bout en bout. Bien entendu, selon les gouts de tout à chacun, les préférences de telle période de la carrière du chanteur, chacun appréciera telles chansons au détriment d’autres, mais bon, dans l’ensemble, il apparait clairement que A Reality Tour, s’il lui manque le coté culte de l’age d’or de Bowie n’en reste pas moins comme un bon, que dis-je, un excellent live, et c’est le principal !


Points Positifs :
- Un excellent live, fort complet et qui nous permet de revenir sur la longue carrière de David Bowie : titres anciens et plus récents se côtoient sans problèmes, le son est très bon, les musiciens sont inspirés, quand a Bowie, eh bien, il nous montre une fois de plus pourquoi il fut considéré comme étant l’un des plus grands artistes de la fin du vingtième siècle.
- Justement, c’est ce coté compilation qui fait de A Reality Tour un album presque incontournable et tout bonnement indispensable pour tout fan de Bowie qui se respecte.
- Peut-être le meilleur live de toute la carrière de David Bowie.
- Le duo Bowie/ Gail Ann Dorsey sur Under Presure, histoire de souligner ce qui est l’un des grands moments d’un album qui en comporte pas mal.

Points Négatifs :
- Suivant les gouts de chacun, on appréciera la présence de certaines chansons et l’absence d’autres. Après, les gouts et les couleurs ne se discutent pas et, sur ce point, on ne mettra jamais tout le monde d’accord.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...