samedi 5 août 2017

LES AVENTURES DE TINTIN – ON A MARCHÉ SUR LA LUNE


LES AVENTURES DE TINTIN – ON A MARCHÉ SUR LA LUNE

Après quelques minutes de peur au lancement, les passagers de la fusée reprennent connaissance et tout semble bien se passer : la fusée se dirige vers la Lune. Cependant, il y a une surprise de taille : les Dupondt, qui ont pris place à bord pour des raisons de sécurité, se sont trompés d’heure. Cette situation force Tournesol à réduire la durée du voyage afin de ne pas manquer d’oxygène… Le voyage se déroule sans incident ou presque et la fusée se pose sans encombre sur la Lune. Les appareils sont installés et Tournesol s’adonne à ses recherches. Durant l’une des expéditions, Tintin reste à bord. À ce moment, Jorgen (alias le colonel Boris) embarqué clandestinement, sort de sa cachette et se prépare à décoller avec la fusée.


Les Aventures de Tintin – On a marché sur la Lune
Scénario : Hergé
Dessins : Hergé
Couleurs : Hergé
Couverture : Hergé
Editeur : Casterman
Genre : Aventure, Franco-Belge
Pays d’origine : Belgique
Langue d’origine : français
Parution : 1954
Nombre de pages : 62

Mon avis : Suite directe du très bon Objectif Lune, On a marché sur la Lune est, sans nul doute, l’un des meilleurs albums de Tintin. Il faut dire que Hergé, continuant sur sa lancée, livre ici une conclusion magistrale à un dytique qui apparait nettement comme étant le point d’orgue des aventures du reporter a la houppette ; en effet, si notre héros, quinze ans avant Armstrong, ne fut pas le premier a fouler le sol lunaire (Cyrano de Bergerac et Jules Vernes y avaient penser bien avant), force est de constater qu’avec ces deux albums, on a en quelque sorte les prémices de ce que seront les missions Apollo, quelques années plus tard. Bien évidement, il faut relativiser les choses et aussi renseigné et consciencieux que fut Hergé, il n’était pas un savant, cependant, avec du recul, il est clair que celui-ci eut raison sur bien des points et que, désormais, cela fait bien longtemps que l’on sait que oui, il y a de la glace sur la Lune ! Quoi qu’il en soit, tout un conservant une part du sérieux scientifique de Objectif Lune, dans On a marché sur la Lune, Hergé met surtout en avant le coté aventure au sein de son intrigue : l’exploration est de mise mais aussi les rebondissements, du coup, Tintin revient au premier plan et retrouve naturellement sa place de héros. Terriblement efficace, le scénario se suit avec plaisir et tient en haleine le lecteur de la première a la dernière page, démontrant de fort belle manière comment Hergé maitrise son sujet, surtout que, malgré quelques scènes dramatiques, l’humour, lui, n’est jamais bien loin… Bref, un album quasi parfait, de bout en bout, et qui conclut en beauté la plus grande aventure de Tintin et de ses compagnons ; il ne restera plus ensuite, a la Nasa, de suivre le chemin tracé par nos héros et d’aller, eux aussi, sur la Lune…


Points Positifs :
- Suite et fin du meilleur dytique des Aventures de Tintin. Il faut dire qu’ici, tout est parfait ou presque et que si Objectif Lune péchait par moments de par ses trop nombreuses explications scientifiques, ici, l’équilibre est atteint et entre le coté aventureux, l’exploration de notre satellite, un certain sérieux et une dose d’humour, on ne s’ennui pas une seconde !
- Un des meilleurs albums de Tintin, tout simplement ! Il faut dire qu’aller sur la Lune, ce n’est pas rien.
- Certaines scènes marquent les esprits dans cet album : l’alunissage, bien sur, mais aussi le sauvetage d’Haddock, ivre mort et a la dérive dans l’espace, l’exploration de la Lune, la mort de Jorgen, le sacrifice de Wolff, le retour sur Terre, etc.
- Sacré Hergé, il fallait tout de même le faire d’envoyer ses héros sur la Lune quinze ans avant les américains ! Eh oui, Tintin a marché sur la Lune avant Armstrong !
- Eh oui, Hergé avait raison : il y a bien de la glace sur la Lune !
- Encore une couverture culte, bien entendu !

Points Négatifs :
- Si je devais trouver quelque chose a redire au sujet de cet album, c’est les Dupondt : mouais, parfois, ils sont marrants mais trop c’est trop et, sincèrement, ils sont loin de valoir Haddock !

Ma note : 9/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...