vendredi 11 août 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 21


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 21

Les Chevaliers sacrés sont en convalescence, mais au Sanctuaire, tous les chevaliers sont en alerte : l'empereur des ténèbres, Hadès, a envoyé ses spectres prendre la tête d'Athéna. Il a également rendu la vie aux Chevaliers d'Or défunts en leur donnant la même mission. Shura, Camus et Saga d'un côté. Masque de mort et Aphrodite de l'autre. Mais cette fois, Athéna ne fera pas appel à Seiya et ses compagnons. C'est au tour des chevaliers d'or restants de jouer leur rôle. Un autre chevalier a rejoint les rangs d'Hadès : Sion du Bélier, le maître de Mû. Le Chevalier du Lion arrête la progression de quelques spectres et ceux qui restent arrivent chez Shaka qui les attendait. Face à lui, se dressent donc Saga, Shura et Camus qui semblent déterminés à utiliser tous les moyens possibles pour arriver jusqu'à Athéna. Shaka se donne finalement la mort. Les spectres Chevaliers d'Or n'en ont pas fini pour autant puisque Mû, Aiolia et Milo leur barrent la route. Tous sont prêts à utiliser l'Athéna Exclamation.


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 21
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 21
Parution en vo : 09 mars 1990
Parution en vf : 04 décembre 1999
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 182

Mon avis : Troisième volet de l’ultime arc narratif des Chevaliers du Zodiaque, celui d’Hadès, il apparait clairement, après lecture de ce nouveau tome de la saga que la qualité est, une fois de plus, au rendez vous : il faut dire que si les débuts de cette Guerre Sainte avaient accouchés de ce qui restera comme le meilleur volume de la série et s’étaient poursuivis de fort belle manière, ici, a nouveau, nous flirtons avec la perfection narrative, une perfection que l’on ne trouvait plus dans cette série depuis les grandes heures de la Bataille du Sanctuaire ! Ainsi, dans ce vingt-et-unième tome où les Chevaliers de Bronze, en dehors de Shiryu, brillent par leurs absence, nous retrouvons les Chevaliers d’Or en tant que protagonistes principaux : Aiolia du Lion montre toute sa puissance face aux Spectres, Mu et Milo sont eux aussi présents mais ce qui marque le plus les esprits, bien entendu, c’est le terrible combat a mort qui oppose Shaka d’un coté a Saga, Shura et Camus de l’autre. Un affrontement déséquilibré ? C’est vite oublier que Shaka est, sans nul doute, le plus puissant  des Chevalier d’Or. Cependant, malgré ce constat évidant, ses opposants finissent par le terrasser même si, pour cela, ils en viennent à user d’une attaque strictement interdite, une certaine… Athéna Exclamation ! La mort de Shaka est bien évidement l’événement principal de ce tome, cependant, malgré ce décès dramatique, le lecteur ne peut s’empêcher de se dire que le Chevalier de la Vierge recherchait cette mort, quant a Saga et ses compagnons, cette fois ci, les choses sont claires : malgré leurs actes, malgré leurs crimes, ils semblent ne pas être sous la coupe d’Hadès. Bref, une fois de plus, que du bon, que du très bon même !


Points Positifs :
- La mort de Shaka, le plus puissant de tous les Chevaliers d’Or et, par la force des choses, un des personnages les plus puissants de la série. Mais bon, ce décès, qui marque les esprits, semble cacher bien des choses, surtout que Shaka le recherchait…
- L’affrontement entre Shaka, d’un coté, et Saga, Shura et Camus de l’autre. Un Chevalier d’Or contre trois autres, ce n’est pas anodin.
- Un Aiolia au top de sa forme et qui démontre, lors de son combat face aux Spectres mais aussi lorsqu’il veut se venger de Saga et les autres, a quel point ses pouvoirs sont immenses.
- Un final pour le moins explosif où Aiolia, Mu et Milo d’un coté, Saga, Shura et Camus de l’autre, se font face, prêt a usé de l’Athéna Exclamation.
- Pour ce qui est des dessins, c’est du bon Kurumada et si celui-ci ne possède pas un style extraordinaire, force est de constater que certaines planches sont plutôt réussies.
- Et un nouveau tome où Seiya brille par son absence ! Ca fait un bien fou…

Points Négatifs :
- L’Athéna Exclamation est une attaque interdite et il est dit que tout Chevalier qui en userait serait banni de l’ordre, or, cela ne semble pas gêner Aiolia, Mu et Milo qui n’hésitent pas une seconde à l’utiliser. Certes, les circonstances l’exigent mais bon…
- Comme quasiment chaque volume de la série, la couverture ne restera pas dans les annales et n’est absolument pas représentative du contenu.

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...