lundi 28 août 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 26


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 26

Les Chevaliers sacrés sont en convalescence, mais au Sanctuaire, tous les chevaliers sont en alerte : l'empereur des ténèbres, Hadès, a envoyé ses spectres prendre la tête d'Athéna. Il a également rendu la vie aux Chevaliers d'Or défunts en leur donnant la même mission. Cependant, ces derniers n’avaient accepté de revenir à la vie que pour prêter main forte à Athéna. Une fois l’affrontement achevé au Sanctuaire, la bataille se poursuit en Enfer ! Pour aller aider Athéna, les Chevaliers de Bronze ont franchi au péril de leur vie la porte qui les conduit au royaume d'Hadès. Mais avant d'atteindre leur but, ils doivent traverser un à un des mondes de l'enfer et affronter leurs gardiens. Le combat entre Hadès et Athéna s'est déplacé du monde des ténèbres vers Elision (les Champs Elysées) au-delà d'un mur que seuls les dieux peuvent traverser. Tous les Chevaliers d’Or ont ressuscité sous les yeux de Seiya et de ses compagnons et ont ouvert un passage dans ce mur... Sur terre, l'ultime éclipse se fait de plus en plus menaçante...


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 26
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 26
Parution en vo : 10 janvier 1991
Parution en vf : 09 septembre 2000
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 182

Mon avis : Celui-là, on le sentait venir gros comme une maison… mais de quoi est-ce que je parle ? Mais de la monumentale déception que j’ai put ressentir, il y a de cela une quinzaine d’années, lorsque, pour la toute première fois, j’ai eu dans les mains ce vingt-sixième tome des Chevaliers du Zodiaque. Mais bon, pour être tout a fait franc, dès le volume précédant, on avait plus ou moins compris que cet arc narratif qui avait si bien débuté allait finir en queue de poisson, que la déception serait a la hauteur de nos espérances, que Kurumada, quelque part, bâclerait ce qui aurait put être tout simplement un chef d’œuvre, et je pèse mes mots ! Car oui, en toute sincérité, qui a put apprécier ce qu’il faut bel et bien appeler cette mascarade ?! Qui a put se réjouir de voir comment l’auteur s’est débarrassé des Chevaliers d’Or !? Qui a put trouver normal que celui-ci ressuscite certains d’entre eux pour la deuxième ou troisième fois !? Qui a put trouver normal que Doko ait été absent de toutes les batailles des Enfers pour réapparaitre comme une fleur !? Qui a put comprendre pourquoi Kanon qui a eu tout un tas d’occasions de tuer Rhadamanthe préfère enlever son armure pour vaincre son adversaire en se suicidant !? Qui n’aura pas remarqué que, dans le tome précédant, Shaka ait affirmé que lui et Athéna se soient perdus du coté des Champs Elysées avant de nous dire, ici, que les mortels ne peuvent y parvenir !? Qui peut accepter tout cela sans avoir l’impression que Kurumada, probablement lassé par sa série phare, n’ait tout simplement bâclé celle-ci, histoire d’en finir avec elle !? Car oui, tout cela est décevant, terriblement décevant, mais le pire, quand j’y pense, c’est que d’autres énormités auront encore lieues dans les deux derniers volumes…


Points Positifs :
- L’idée que, pour en finir définitivement avec Hadès, il faille aller encore plus profondément dans les Enfers, dans ces fameux Champs Elysées où se trouve le véritable corps du Dieu.
- L’affrontement entre Hyoga et Minos, rapide, certes, mais réussit.
- Shaka et Athéna face a Hadès.
- Pour ce qui est des dessins, il n’y a rien à redire et Kurumada fait du Kurumada, ce qui ravira les fans et laissera ses détracteurs de marbre.

Points Négatifs :
- L’impression, que dis-je, la certitude que Masami Kurumada, pressé d’en finir avec la série, a décidé de bâcler son final, car bon, comment dire… au vu des débuts de l’arc narratif d’Hadès, il est clair qu’a la base, tout cela était censé durer plus longtemps et que les Chevaliers d’Or devaient avoir un rôle plus important – on pourra même y ajouter les Juges des Enfers, finalement ridiculisés.
- Kanon a eut trois ou quatre occasions de tuer Rhadamanthe puis de poursuivre tranquillement, mais bon, il préfère se débarrasser de son armure avant de se suicider en amenant son adversaire dans la mort. Allez donc comprendre quelque chose !?
- Quelle fin ridicule pour les Chevaliers d’Or… une véritable honte !
- Accessoirement, Kurumada avait-il besoin de ressusciter pour la énième fois certains des Chevaliers d’Or !? Au bout d’un moment, trop c’est trop !
- Doko qui réapparait comme une fleur, apparait avoir été mis de coté pendant toute la partie des Enfers alors que l’on était en droit d’attendre une participation active du Vieux Maitre face aux Spectres.
- Shaka affirme qu’il s’était perdu dans les Champs Elysées avec Athéna avant d’affirmer le plus sérieusement du monde qu’il est impossible pour les simples mortels d’y accéder ; vous y comprenez quelque chose ?
- Histoire d’enfoncer le clou, nous avons encore droit à une couverture qui n’a strictement rien à voir avec le contenu. Mais bon, on a l’habitude…

Ma note : 4/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...