mercredi 23 août 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 24


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 24

Les Chevaliers sacrés sont en convalescence, mais au Sanctuaire, tous les chevaliers sont en alerte : l'empereur des ténèbres, Hadès, a envoyé ses spectres prendre la tête d'Athéna. Il a également rendu la vie aux Chevaliers d'Or défunts en leur donnant la même mission. Cependant, ces derniers n’avaient accepté de revenir à la vie que pour prêter main forte à Athéna. Une fois l’affrontement achevé au Sanctuaire, la bataille se poursuit en Enfer ! Pour aller aider Athéna, les Chevaliers de Bronze ont franchi au péril de leur vie la porte qui les conduit au royaume d'Hadès. Mais avant d'atteindre leur but, ils doivent traverser un à un des mondes de l'enfer et affronter leurs gardiens. Cette fois, c'est Orphée de la Lyre qui leur vient en aide. Ensemble, ils se rendent à Giudecca pour tenter de tuer Hadès. Ils échouent et, en plus, Shun et Hadès se révèlent être une seule et même personne. Seiya et Orphée sont envoyés dans l'enfer du Cocyte. Kanon affronte les trois titans et Ikki vient lui prêter main forte.


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 24
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 24
Parution en vo : 10 septembre 1990
Parution en vf : 13 mai 2000
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 182

Mon avis : Depuis le tome précédent, la Guerre Sainte face a Hadès se poursuit du coté des Enfers et après une entrée en matière pour le moins réussie où nos héros faisaient leurs premières armes face aux Spectres, force est de constater que ce vingt-quatrième tome des Chevaliers du Zodiaque reste dans la même veine que ses prédécesseurs. Il faut dire que, une fois de plus, ce volume est riche en scènes qui marquent les esprits et ne serais-ce que pour la présence d’un protagoniste apparu dans le tome précédant et qui ma foi, en jette, je veux bien évidement parler d’Orphée de la Lyre, Chevalier d’Argent de son état. Car même si Kurumada s’est contenté de pomper allègrement la légende grecque d’Orphée et d’Eurydice, il est clair que ce tout nouveau Chevalier possède non seulement un charisme certain mais qu’en plus, coté pouvoirs, il n’a pas a rougir de certains Chevaliers d’Or. Certes, il finit terrasser par le puissant Rhadamanthe, cependant, malgré ce passage éclair dans la série, il est clair qu’Orphée n’aura pas laissé les fans indifférents. Pour le reste, ce vingt-quatrième tome des Chevaliers du Zodiaque est riche en révélations et, justement, une d’elles laisse les lecteurs interloqués puisque Shun serait en fait la réincarnation d’Hadès ! Une sacrée surprise, donc, franchement inattendue, et qui laisse estomaqué nos héros et surtout Ikki qui, justement, venait d’arriver aux Enfers a la rescousse d’un Kanon en bien mauvaise posture face aux trois Juges du monde des ténèbres. Bref, vous l’avez compris, encore une fois, Kurumada réussit le pari de maintenir sa série phare a un niveau pour le moins excellent, et ce, pour notre plus grand plaisir – après, on pourra regretter certains raccourcis scénaristiques et quelques mises a l’écart discutables, mais ceci est une autre histoire…


Points Positifs :
- Orphée de la Lyre est le personnage qui marque le plus cet album : il faut dire que celui-ci est charismatique en diable et que, question puissance, il en jette. Dommage juste qu’il disparaisse aussi rapidement qu’il est apparu, mais bon, il tombe aux mains de Rhadamanthe qui n’est pas n’importe qui !
- Shun est en fait la réincarnation d’Hadès ! Une sacrée révélation et une surprise monumentale et inattendue. Accessoirement, cela apporte pas mal de questions sur les liens entre lui et Pandore mais aussi entre cette dernière et Ikki.
- Kanon est toujours aussi classe et nous démontre une nouvelle fois toute l’étendue de ses talents et de sa puissance ; après, certes, il est mis en difficulté par les trois Juges des Enfers, mais bon, comme qui dirait… ils sont trois !
- Justement, on fait enfin connaissance avec Eaque et Minos.
- Les fans de Shiryu, Ikki et de Hyoga les retrouveront avec plaisir…
- Pour ce qui est des dessins, une fois de plus, il n’y a rien à redire et si vous êtes fans du style de Kurumada, alors, vous apprécierez grandement certaines des planches de cet album ainsi que le look de certains protagonistes.

Points Négatifs :
- Certes Kanon est puissant et cela ne me choque pas qu’il se débarrasse facilement de la plupart des Spectres, cependant, le voir lui et les autres traverser en quelques pages diverses prisons des Enfers donne plutôt l’impression que Kurumada est pressé par le temps et expédie les choses.
- Euh, mais que fait donc Doko de la Balance ? Et je ne parle même pas de Shaka et d’Athéna !?
- Quel dommage tout de même qu’Orphée meure aussi rapidement…
- C’est quoi ce navire qui apparait sur la couverture !?

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...