mardi 8 août 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 19


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 19

Les chevaliers sacrés sont en convalescence, mais au Sanctuaire, tous les chevaliers sont en alerte: l'empereur des ténèbres Hadès a envoyé ses spectres prendre la tête d'Athéna. Il a également rendu la vie aux chevaliers d'or défunts en leur donnant la même mission. Shura, Camus et Saga d'un côté. Masque de mort et Aphrodite de l'autre. Mais cette fois, Athéna ne fera pas appel à Seiya et ses compagnons. C'est au tour des chevaliers d'or restants de jouer leur rôle. Un autre chevalier a rejoint les rangs d'Hadès : Sion du Bélier, le maître de Mû. Mais, il a face à lui son ancien compagnon Doko de la Balance ! Canon des Gémeaux propose son aide aux chevaliers, mais il est mis à l'épreuve par Milo du Scorpion qui doute encore du bien fondé de ses intentions.


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 19
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 19
Parution en vo : 10 novembre 1989
Parution en vf : 4 septembre 1999
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 182

Mon avis : Comme je le laissais sous-entendre depuis longtemps, avec ce dix-neuvième tome des Chevaliers du Zodiaque, nous atteignons l’un des grands moments de cette saga qui aura marqué toute une génération au cours des années 80, et ce, pour deux raisons principalement : déjà, pour la qualité de cette fameuse guerre sainte face a Hadès, comparable, du moins a ses débuts, avec la Bataille du Sanctuaire, ensuite, pour le simple fait que cette partie n’avait pas été adaptée en version animée a l’époque et que, pour nous autres pauvres français, il aura donc fallut attendre près d’une décennie et le manga pour que, enfin, fin 1999, on ne se délecte de celle-ci ! Et si l’attente fut fort longue, force est de constater que le résultat final fut a la hauteur de nos espérances, que dis-je, il le dépassa même ! Alors certes, la fin d’Hadès ne fut pas aussi bonne que ses débuts, c’est incontestable, cependant, lorsque paru ce dix-neuvième tome, quel choc, quelle claque même ! Il faut dire qu’entre la résurrection des Chevaliers d’Or décédés lors de la Bataille du Sanctuaire et qui œuvrent pour Hadès, la mise en avant – enfin – des autres Chevaliers d’Or, un Mu dont on découvre enfin les pouvoirs, l’apparition de son maitre, Sion du Bélier, ancien Grand Pope, la mise à l’écart des Chevaliers de Bronze, la mort d’Aldébaran du Taureau, les premiers pas de Rhadamanthe, sans nul doute l’adversaire le plus charismatique de cet arc narratif et, pour finir, Kanon que l’on avait laisser pour mort a fin du volume précédent et qui décide de protéger Athéna coute que coute, même si cela lui coutera quelques démêlées avec un Milo du Scorpion peu enclin a lui faire confiance, ce tome fourmille de moments importants voir cultes même ! Bref, un excellent volume des Chevaliers du Zodiaque, parfait de bout en bout et qui lance magistralement les débuts de la guerre sainte face à Hadès. Un incontournable, indéniablement !


Points Positifs :
- Un des meilleurs si ce n’est le meilleur tome de toute la saga, rien que ça ! Il faut dire que celui-ci est parfait de bout et, surtout, promet énormément pour la suite avec ses Spectres qui semblent si puissants et les Chevaliers d’Or qui entrent enfin en action.
- Ce volume fourmille de scènes et d’événements cultes qui marquent les esprits : ainsi, entre le Sanctuaire qui est attaqué par les troupes d’Hadès, les Chevaliers d’Or décédés qui s’en prennent a leurs anciens compagnons, Mu dont on découvre les pouvoirs, l’apparition de Sion, ancien Chevalier du Bélier, celle de Rhadamanthe et de Pandore, la mort d’Aldébaran, Kanon qui rejoint Athéna et qui subit l’aiguille écarlate de Milo afin d’être accepter par les autres Chevaliers, on ne s’ennui pas une seconde !
- On se doute bien que la mise à l’écart des Chevaliers de Bronze ne durera pas, mais bon, ça fait du bien de voir les Chevaliers d’Or mis en avant.
- Pour ce qui est des dessins, Kurumada livre une bonne prestation et si son style est loin d’être transcendant, il ravira les amateurs de la série.

Points Négatifs :
- Masque de Mort passe tout de même pour un demeurer par moments, quand a Aphrodite, on le voit a peine…
- Encore une couverture qui n’a rien a voir avec le contenu.

Ma note : 9/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...