dimanche 27 août 2017

DOWNTON ABBEY – SAISON 2


DOWNTON ABBEY – SAISON 2

Novembre 1916. Alors que les soldats britanniques (dont Matthew et Thomas) sont dans les tranchées sur la Somme, une nouvelle femme de chambre, Esther Parks, arrive à Downton. Véra, la femme de Bates, tente de le faire chanter en menaçant de révéler à Lord Grantham le secret de la relation entre Mary et Pamuk, quatre ans plus tôt. Pendant ce temps, le domaine se mobilise en organisant un gala de charité au profit de l'hôpital local et Branson, chauffeur d'origine irlandaise, révèle ses sentiments à Lady Sybil, qui cherche à devenir infirmière.


Downton Abbey – Saison 2
Réalisation : Brian Percival
Scénario : Julian Fellowes
Musique : John Lunn
Production : ITV1
Genre : Historique, Drame
Titre en vo : Downton Abbey – Season 2
Pays d’origine : Royaume-Uni
Chaîne d’origine : ITV1
Diffusion d’origine : 18 septembre 2011 – 25 décembre 2011
Langue d'origine : anglais
Nombre d’épisodes : 9 x 60 minutes

Casting :
Hugh Bonneville : Robert Crawley
Michelle Dockery : Mary Crawley
Dan Stevens : Matthew Crawley
Jessica Brown Findlay: Sybil Crawley
Maggie Smith : Violet Crawley
Laura Carmichael : Edith Crawley
Elizabeth McGovern : Cora Crawley
Penelope Wilton : Isobel Crawley
Jim Carter : Charles Carson
Joanne Froggatt : Anna Smith
Brendan Coyle : John Bates
Siobhan Finneran : Sarah O'Brien
Thomas Howes : William Masson
Rob James-Collier : Thomas Barrow
Phyllis Logan : Elsie Hughes
Sophie McShera : Daisy Robinson
Lesley Nicol : Mme Patmore
Amy Nuttall : Esthel Parks
Kevin Doyle : Joseph Molesley
Allen Leech : Tom Branson
David Robb : Dr Richard Clarkson
Samantha Bond : Rosamund Painswick
Zoe Boyle : Lavinia Swire
Clare Calbraith : Jane Moorsum
Michael Cochrane : Révérend Albert Travis
Paul Copley : M. Mason
Maria Doyle Kennedy : Vera Bates
Iain Glen : Richard Carlisle
Christine Mackie : Daphne Bryant
Kevin McNally : Horace Bryant
Daniel Pirrie : Charles Bryant
Robert Bathurst : Anthony Strallan
Jonathan Coy : George Murray
Christine Lohr : May Bird

Mon avis : Après une première saison pour le moins fort alléchante, c’est avec un plaisir non dissimulé que le spectateur, captiver par cet excellent soap historique qu’est Downton Abbey, se replonge dans la suite des aventures de la famille Crawley et de leurs domestiques. De plus, vu la période historique abordée, c’est-à-dire, la Première Guerre Mondiale, on se doute bien que de nombreux bouleversements vont avoir lieu dans la vie des divers protagonistes. Déjà, pour ce qui est de la série en elle-même, nous avons droit a deux épisodes de plus, dont un, le dernier, long de une heure et demi et qui conclu plutôt bien la saison. Cependant, si l’on pouvait penser, de prime abord, qu’une saison plus longue serait une bonne chose, il est clair que, par moments, cela nuit un peu au rythme de celle-ci, surtout que certaines intrigues s’étirent un peu trop en longueurs à mon gout. Certes, tous les passages en lien avec la guerre sont réussis, de même que la vie a l’arrière, dans ce magnifique château devenu une maison de repos pour officiers. De même, l’évolution du rôle de la femme dans la société n’est pas oubliée et l’amateur d’histoire retrouvera avec plaisir tout un tas de références à des événements qui lui  sont familier. Mais bon, n’oublions pas que Downton Abbey est avant tout un soap et que, forcément, ce qui retient l’attention du spectateur, ce sont les histoires d’amour, surtout si elles sont contrariées bien sur. Et, sur ce point, le duo Mary/Matthew écrase, et de loin, tous les autres – oui, même la passion de la plus jeune sœur Crawley pour le chauffeur – même si, il faut le reconnaitre, au bout d’un moment, ils en deviennent presque lassant ces deux là à se tourner autour sans arrêt, chacun repoussant l’autre alternativement. Mais bon, malgré quelque sous-intrigues moins intéressantes et quelques petits défauts, cette seconde saison de Downton Abbey n’en reste pas moins plutôt réussie ; oh certes, ce n’est pas aussi parfait que dans la première saison et certains personnages agacent plus qu’autre chose, mais bon, si vous appréciez le genre, il est évident que cette série en costume est faite pour vous !


Points Positifs :
- Le plaisir de retrouver des personnages et des lieux qui nous sont désormais familiers, surtout que, bien entendu, les auteurs sont toujours aussi doués pour nous tenir en haleine avec tout un tas d’intrigues et de sous intrigues, d’histoires d’amour contrariées, de triangles amoureux, le tout, sous le traditionnel couvert historique, bien sur.
- Le duo Mary/Matthew qui est bien évidement le couple phare de la série, celui que l’on suit avec le plus d’intérêt et qui ne cesse de jouer au petit jeu du « je t’aime moi non plus », qui ne cesse de se tourner autour en parlant d’amitié mais que l’on sait fait l’un pour l’autre…
- L’amateur d’histoire sera une fois de plus aux anges, surtout que, dans cette seconde saison, c’est la Première Guerre Mondiale qui occupe le devant de la scène. Mais n’oublions pas la Grippe Espagnole, le travail des femmes, l’évolution de la société qui fait que l’amour entre de riches héritières et des gens du commun devient possible, etc.
- Ah Violet, plus le temps passe et plus je l’adore la vieille !
- Encore une fois, Downton Abbey se démarque nettement de la concurrence par le biais de ses décors, ses costumes, sa photographie. Un pur régal !

Points Négatifs :
- Deux épisodes de plus – surtout que certains sont nettement plus longs – c’est une bonne chose, seulement, certaines intrigues s’étirent nettement en longueur, et ce, au détriment d’autres plus intéressantes.
- Curieusement, autant j’appréciais bien Bates lors de la première saison, autant celui-ci a finit par me gonfler dans celle-ci : il faut dire qu’avec sa mine de chien battu et ses ennuis avec sa femme, au bout d’un moment, je n’en pouvais plus.
- Toujours le problème de certains protagonistes un poil trop stéréotypés – soit très méchants, soit très gentils – même si, je le reconnais, il y a eu une évolution de ce coté là…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...