samedi 23 janvier 2016

HISTORIA SPÉCIAL 27 – LES REVENANTS


HISTORIA SPÉCIAL 27 – LES REVENANTS
Janvier/Février 2016

Les Revenants
Edito : Esprit, est-tu là ?
I – Fantômes et esprits
- Les ombres de l’antiquité
- Le Moyen-âge dans de beaux draps
- Un Draugr en colère
- Des maisons hantées pleines à craquer
- Les fantômes font leur cinéma
- Ce qu’en dit la science
II – Vampires
- Les festins d’outre-tombe
- L’âge d’or du vampire
- Bram Stoker, le père de Dracula
- Le saigneur Vlad III Tepes
- Les vampires font leur cinéma
- Ce qu’en dit la science
III – Loups-Garous
- Vous avez dit lycanthropie ?
- La peur du grand méchant loup
- Les loups-garous font leur cinéma
- Ce qu’en dit la science
IV – Zombies
- Le labeur infernal des zombies d’Haïti
- Ce qu’en dit la science
L’invité du spécial : Hélène Vissière
- Bibliographie

Mon avis : Il y a quelques jours, en tombant par hasard sur ce numéro de janvier d’Historia Spécial, consacré, bien entendu, aux revenants, je n’ai pas put m’empêcher de repenser a un très vieux numéro de la même revue, datant de 1977 et que j’ai eu l’occasion de lire et relire multiples fois au cours de ma vie, et qui s’intéressait, lui, aux fantômes et aux maisons hantées. Du coup, me souvenant a quel point ce dernier m’avait marqué depuis mon enfance, je me suis dit que je retenterais bien l’expérience, même si, bien entendu, je ne m’attendais pas, qualitativement parlant, a un numéro aussi bon que put l’être son prédécesseur… et, bien entendu, la comparaison ne tient pas. Alors bien sur, il serait facile de dire que je fais partie, mon age aidant, de ceux qui soutiennent, encore et encore, que c’était mieux avant, le problème, c’est que si cela n’est pas forcément exact (perso, j’aurai bien aimé avoir interné dans les années 80), eh ben, comment dire, parfois, bah, c’est le cas ! Car bon, il suffit de prendre ces deux numéros d’Historia cote a cote, de les lire, et, ma foi, a moins de faire preuve d’une mauvaise foi a toute épreuve, comment ne pas reconnaitre que son illustre ainé, malgré des photos en noir et blanc, est largement supérieur, et ce, quasiment en tout ! Mais bon, autres temps, autres façons de faire et si, il y a quarante ans, on se coltinait bien plus de pages, des articles plus détaillés, bref, qu’on allait davantage au fond des choses, tout n’est pas a jeter, non plus, dans ce numéro d’Historia, loin de là ! Ainsi, reconnaissons que cette dernière débutait fort bien et la première moitié est franchement intéressante : fantômes et vampires ont droit aux honneurs, on apprend pas mal de choses a leur sujet ainsi que sur leurs origines qui, comme on le voit, remontent a l’antiquité. Le problème, et c’est le plus gros de cette revue, c’est qu’ensuite, on aborde le cas des loups-garous et là… si vous ne voyez pas le souci, je ne peux rien pour vous… mais que viennent-ils donc faire ici !? Car bon, comment dire, le loup-garou, ce n’est pas un revenant et, je peux me tromper, mais il me semblait que ce numéro d’Historia était consacré aux… revenants !? Hors-Sujet ? Franchement, complètement, ce qui est grave ! Du coup, ce numéro qui démarrait si bien, qui promettait tant, par complètement en cacahouète et même la partie finale, consacrée aux zombies, ne parvient pas à sauver les meubles car bon, on peut parfaitement accepter le fait que l’on ne fait plus des revues aussi complètes que dans les années 70, mais quand on fait du hors-sujet, là, désolé mais c’est impardonnable !


Points Positifs :
- Les parties consacrées aux fantômes et aux vampires, si elles ne sont pas complètes et sentent par moments la réédite, n’en restent pas moins plutôt intéressantes, surtout que l’on y découvre, ici, les origines de ces morts-vivants et leur évolution dans la culture humaine au fil des siècles.
- La couverture, tout simplement superbe.

Points Négatifs :
- Imaginez une revue consacrée aux chiens et qui, en son sein, posséderait un article, plutôt long, sur les chats : vous ne comprendriez pas sa présence, complètement incongrue ? Eh ben, ma foi, c’est le même problème ici avec des loups-garous qui, pour rappel, ne sont pas des morts-vivants ; bref, c’est du hors-sujet total !
- Du coup, fantômes, vampires et zombies sont délaissés et il manque de la place a leur consacrer alors que, sincèrement, il y avait tant a dire a leur sujet…
- Je vais faire mon vieux con mais bon, quitte a lire un bon numéro d’Historia consacré aux fantômes, autant vous procurer celui de 1977 – il est trouvable sur quelques sites marchands.

Ma note : 5,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...