mercredi 12 août 2015

SUITE FRANÇAISE


SUITE FRANÇAISE

1940, en France occupée par l'Allemagne. Après la défaite de mai-juin 1940, Lucille Angellier attend des nouvelles de son mari, Gaston, retenu prisonnier en Allemagne. Elle vit avec sa belle-mère dans la plus belle maison bourgeoise d'une bourgade du centre de la France. Dès l'arrivée des Allemands, le jeune commandant Bruno von Falk, homme de culture et musicien, y est logé. Petit à petit, Lucille se trouve attirée vers lui.


Suite française
Réalisation : Saul Dibb
Scénario : Saul Dibb et Matt Charman, d’après le roman Suite française d'Irène Némirovsky
Musique : Alexandre Desplat
Production : Coproduction Entertainment One ; TF1 Droits Audiovisuels ; Weinstein Company ; BBC Films
Genre : Drame
Titre en vo : Suite française
Pays d'origine : France, Royaume-Uni, Belgique
Langue d'origine : anglais, allemand
Date de sortie : 13 mars 2015
Durée : 107 mn

Casting :
Michelle Williams : Lucile Angellier
Matthias Schoenaerts : Bruno von Falk
Kristin Scott Thomas : Madame Angellier
Sam Riley : Benoît
Ruth Wilson : Madeleine
Margot Robbie : Céline
Tom Schilling : Kurt Bonnet
Lambert Wilson : le vicomte de Montmort
Harriet Walter : la vicomtesse de Montmort
Eileen Atkins : Denise Epstein
Nicolas Chagrin : le prêtre catholique
Deborah Findlay : Madame Joseph

Mon avis : Mine de rien, c’est fou le nombre de films que j’ai put voir en quelques jours avec Matthias Schoenaerts : ainsi, depuis début aout, entre Loin de la foule déchainée puis Les jardins du roi il y a tout juste deux jours, voici qu’aujourd’hui, l’on retrouve l’acteur belge, décidément bien a la mode ces temps ci, dans cette Suite française, adaptation du roman éponyme de Irène Némirovsky qui fut écrit en 1942 mais qui ne fut connu du grand public qu’en… 2004. Un pur hasard, aussi incroyable que cela puisse paraitre mais qui, au moins, m’aura permis de voir et de revoir le talentueux Matthias Schoenaerts dans des rôles à la fois différents et semblables – mouais, ses personnages, dans ces trois films, sont toujours des solitaires peu bavards et un peu rêveurs… Quoi qu’il en soit, comme vous vous en doutez, Suite française, ce n’est pas uniquement Matthias Schoenaerts : il y a d’autres acteurs, une intrigue et, ma foi, histoire d’attirer le chaland, une belle petite histoire d’amour impossible qui, bien entendu, ne pourra pas bien finir – car comme chacun sait, les plus belles histoires d’amour, ce sont celles qui sont inassouvies… Bref, tout un tas d’éléments que l’on pourrait qualifier de pas vraiment originaux mais qui n’en fonctionnent pas moins, surtout si l’histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale – autre thème récurant au cinéma – et plus précisément lors des premiers temps de l’occupation… Alors bien sur, l’intrigue est cousue de fil blanc et l’héroïne, mariée mais pas heureuse en ménage, va rapidement succomber au charme ravageur de cet officier allemand mélomane qui est installé chez elle. Ici, une simple histoire d’amour entre deux êtres que tout pourrait opposer mais, finalement, tellement banale au vue de la réalité historique. Cependant une fois passer les roucoulades des débuts, la triste réalité de la guerre se rappelle aux bons souvenirs de nos héros et, comme convenu, tout cela ne finira pas en happy-end a la américaine… Bref, avec une Suite française, ce n’est même plus un sentiment de déjà-vu que l’on ressent en regardant ce film mais une certitude qu’on connait cette histoire par cœur tant tout cela est banal, mais bon, entre une thématique de l’occupation traitée de manière plutôt juste et un beau petit couple d’amoureux dont on n’a qu’un seul regret, qu’ils ne finissent pas ensemble, difficile de ne pas aimer ce film… après, il sera toujours temps de passer a des œuvres un poil plus originales et intéressantes par la suite !


Points Positifs :
- Oubliez l’originalité, vous n’en trouverez pas dans cette Suite française, cependant, malgré une thématique maintes fois abordée, le tout est assez bien traité et plaisant pour que l’on n’apprécie pas le visionnage de ce film… bah oui, les histoires d’amour qui finissent mal, ça marche toujours au cinéma !
- Un beau petit duo d’acteurs principaux, Matthias Schoenaerts/ Michelle Williams, qui sont pour beaucoup dans la réussite de ce film.
- La période de l’occupation est assez bien traitée : la population est présentée sans faux semblants, bref, certains sont prêts a résister, d’autres à collaborer tandis que la majorité ne souhaite qu’une chose, continuer a vie, tandis que du coté des allemands, si on n’échappe pas a quelques barbaries dignes de toute armée d’occupation, ces derniers sont humains également, du moins pour certains…

Points Négatifs :
- Suite française est un film sympa, je ne le nie pas, mais qu’est ce n’est pas original pour un sou ! Histoire d’amour impossible et dont on devine dès le départ qu’elle finira mal, occupation allemande avec toute la thématique qui va avec, comportement de bon nombre des protagonistes stéréotypés au possible… Mouais, pour l’originalité, on repassera…
- Même si l’histoire est agréable, même si ce long métrage n’est pas mauvais, reconnaissons qu’il est prévisible et qu’en un quart d’heure, on devine quasiment tout ce qui arrivera par la suite.

Ma note : 6/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...