samedi 12 décembre 2015

MULTIMONDES N°7


MULTIMONDES N°7
Février/Mars 2000

Au sommaire :
Articles
- La mort en silence
- Un regard en avant : 1900-2000
- L’écomusée des mines naines
- La dynastie Martin
- Les grands blasons
Dossier : Vampires
- La proie du chasseur
- Les enfants de Caïn
- À l’est il y a du nouveau
- Réveillon sanglant
- La fin des temps est proche
Rubriques
- Le Concile des Mages
- Le Tour des Royaumes
- Beaux Livres : Amerzone
- Encyclopédie des mondes imaginaires : La Roue du Temps
- Micro : Planescape Torment
- BD : L’Auberge de non-retour
- Previews
- Courrier et annonce du prochain numéro

Mon avis : Etant si bien lancer, depuis fin novembre, sur ma lecture de feu la revue Multimondes, celle qui, il y environ quinze ans, avait remplacé le cultissime Dragon Magazine, l’un des magazines les plus marquants des années 90 pour les amateurs de jeux de rôles et de l’imaginaire, je n’ai guère perdu de temps depuis ma dernière critique, celle du sixième numéro, mardi dernier, afin de lire puis vous proposer celle de son successeur, le septième, accessoirement, l’avant dernier numéro de la revue – quand je vous disais que celle-ci n’avait pas connue une longue vie… Un numéro que j’attendais avec une certaine curiosité au vu de son sujet principal, les vampires (même s’il faut reconnaitre que celui-ci n’était pas d’une grande originalité) et qui, franchement, m’aura déçu. Bon, déjà, par le dossier principal en lui-même : parler des vampires, c’est bien, s’attarder sur leurs légendes au cours de l’histoire humaine plutôt que de mettre en avant le jeu de rôle, excellent pourtant, Vampires La Mascarade, cela aurait été mieux. Du coup, plutôt que d’avoir droit a un dossier solide sur la chose vampire et leurs diverses apparitions au sein de la culture populaire, on a droit, principalement, à la vision de ces derniers dans un jeu de rôle ; bref, de quoi crier, presque, a la tromperie sur la marchandise… Hélas, si le dossier principal est loin d’être a la hauteur, le reste du sommaire de ce numéro est loin d’être emballant : ainsi, si l’on retiendra un article intéressant sur les arcs, arme souvent sous-estimée et si celui consacré a Jacques Martin, le père d’Alix, n’est pas déplaisant, pour le reste, on va de déceptions en déceptions avec un article sur la façon dont, en 1900, on imaginait l’an 2000, assez raté, et un autre sur les nains et leurs mines complètement inintéressant. Bref, vous l’avez compris, ce septième numéro de Multimondes m’aura franchement déçu, principalement en raison de son dossier principal qui s’attarde trop sur un jeu de rôles consacré aux vampires plutôt qu’aux vampires en eux-mêmes. Dommage, la couverture était sympa et j’attendais bien plus du contenu… J’espère maintenant que le prochain numéro, le tout dernier, donc, relèvera un peu le niveau : après tout, j’ai connu une si longue et belle histoire, du temps de ma jeunesse, avec Dragon Magazine, que cela serait dommage que son successeur, Multimondes, finisse mal…


Points Positifs :
- Malgré un certain coté bancal, le dossier sur les vampires n’est pas complètement inintéressant et plaira particulièrement a ceux et celle qui souhaiteraient en savoir davantage sur l’un des jeux de rôles les plus célèbres de son temps, Vampire La Mascarade… et tout ses dérivés bien sur.
- D’ailleurs, j’ai bien aimé la partie chronologique de l’univers du jeu.
- L’article sur les arcs et leur utilisation au cours des âges.
- L’article sur Jacques Martin et son œuvre principale, Alix.  

Points Négatifs :
- Le dossier principal sur les vampires est beaucoup trop bancal : après tout, c’était censé être un dossier sur les vampires et pas sur Vampire La Mascarade car aussi bon soit ce jeu de rôle, il me semble qu’il y avait beaucoup plus de choses à dire sur les vampires tellement ces derniers sont présents dans des légendes et diverses œuvres depuis des siècles.
- Je crois que dans les jeux de rôles et dans les œuvres de Fantasy en général, il n’y a pas plus pathétique que les nains, et quand on se tape encore un dossier sur eux, comment ne pas rager, une fois de plus !?
- Comment, en 1900, imaginait-on l’an 2000 ? Vaste programme, hélas, l’article est raté.
- Bien aimé l’article sur les arcs, hélas, une fois de plus, plutôt que de s’en tenir a son histoire réelle, passionnante, on doit se coltiner des passages ridicules trop axés Fantasy avec les elfes, etc.
- Je n’ai jamais lu La Roue du Temps mais je pense ne pas me tromper en affirmant que ce n’est une œuvre mineure de la Fantasy, or, a la lecture du court article qui lui est consacré, on pourrait le penser.

Ma note : 4,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...