samedi 10 janvier 2015

MYTHOLOGIE(S) N°1 – D’OÙ VIENNENT NOS FÊTES ?


MYTHOLOGIE(S) N°1 – D’OÙ VIENNENT NOS FÊTES ?
Novembre 2014

Sommaire :
- Edito : Mythologies et Mythes, que cherchons-nous ?
- Actualité : L’actualité des mythes
- Expo, rencontres
- Livres, documentaires
- Cinéma
- Interview : « Manger l’animal suppose un sacrifice ritualisés » d’Olivier Assouly
- Fêtes de Noël – Un moment mythique, du Néolithique a nos jours
- Solstice d’Hiver, le soleil renaissant
- Chahut primitif et voyage solaire
- Odin, le dieu nordique, récompense les foyers
- Des créatures trouble-fête
- Les Saturnales, retour a un âge d’or
- Mithra, le Soleil Invaincu vaincu par l’Eglise
- Tonneaux à la Saint-Martin
- Débordements et licences à la Fête des Fous
- A Noël, les animaux parlent et prédisent
- La Saint-Nicolas, miracles, légendes et fêtes
- Adam et Ève, un couple impossible
- Un récit du commencement
- Jardin, Serpent et Fruit défendu
- Un leurre presque parfait
- Les aventures d’Horus et Seth
- L’indécision du jury
- Les bas reliefs d’Edfou
- Lait, laitue et signification
- Un Dieu, une œuvre
- La Naissance de Vénus, de Sandro Botticelli (1444-1510)
- Robinson Crusoé, l’épreuve de la solitude
- Conserver sa dignité
- Comment dépasser la solitude
- Loup Garou, le mystère reste actuel
- Le fou de chair humaine
- Une configuration adultère
- Les loups anthropophages nourrissent la légende
- Des procès religieux en Lycanthropie
- Une maladie psychique ?
- Batman, miroir de notre époque 
- Un héros orphelin de 75 ans
- Aux origines du mythe
- Super héros si humain

Mon avis : Bon, avant toute chose, je dois reconnaitre que je ne sais pas ce qui m’arrive avec les revues que j’achète de façon régulière mais depuis pas mal de temps, j’ai un mal fou a les lire, ainsi, aussi incroyable la chose puisse-t-elle paraitre, j’en ai certaines en attente depuis… oh, un peu plus de six mois ! Et comme je ne fais pas les choses comme tout le monde, comme je ne suis pas toujours raisonnable, malgré ce retard pour le moins conséquent, je continue, de temps en temps, à en acheter d’autres, misant sur un éventuel avenir pour les lire… Alors bien entendu, pour ce qui est des magazines que je me procure traditionnellement, la chose est plus ou moins compréhensible, mais si en plus, je m’amuse à en rajouter, alors là, je ne vais plus m’en sortir. Ainsi, prenez donc ce premier numéro de Mythologie(s), paru en kiosque en novembre dernier et qui, je le reconnais, n’était pas un achat franchement indispensable… avais-je vraiment besoin de succomber a la tentation ? Il faut croire que oui… Mais si j’aurai sans nul doute mieux fait de rattraper mon retard, ne soyons pas trop injuste quand a cette nouveauté qu’est Mythologie(s) : certes, le sujet est vieux comme le monde et mainte fois traiter par ailleurs, bref, pour l’originalité, on repassera, mais bon, que voulez vous, les mythes et les légendes me passionnent depuis ma prime enfance et en découvrant ce magazine, j’ai été curieux de voir ce qu’il pouvait apporter de nouveau au sein d’une concurrence pour le moins fournie et féroce. Et, ma foi, disons qu’en dehors d’une couverture tout bonnement hideuse et qui ne rend pas hommage au contenu de cette revue, celui-ci est bigrement intéressant : certes, les thèmes abordés ne sont pas originaux mais bon, surtout si vous êtes un passionner du genre, au bout d’un moment, il devient difficile de tomber sur quelque chose de véritablement nouveau. Mais si pour l’originalité, on repassera, forcément – surtout qu’un premier numéro se doit d’être le plus grand public possible s’il veut se vendre – les divers thèmes traités n’en sont pas moins intéressants, surtout, actualité oblige (fin d’année dernière), le long dossier consacré aux origines de la Fête de Noël. Bien entendu, j’ai déjà trouvé plus complet par ailleurs, mais bon, nul doute que cela reste convenable et fort instructif pour le néophyte. Pour le reste, il y a quelques bons sujets – Horus et Seth, assez complet – et d’autres un peu en deçà de ce que l’on était en droit d’attendre – Adam et Eve – mais la bonne surprise, indéniablement, c’est le choix des rédacteurs de ne pas s’en être tenu aux anciens mythes, abordant une figure plus moderne, Batman, ce qui, ma foi, est on ne peut plus pertinent. Bref, ce premier numéro de Mythologie(s) ne révolutionnera en aucune façon le genre mais n’en reste pas moins plutôt réussi et pourrait parfaitement convenir a un public assez large et curieux d’en apprendre davantage sur nos mythes et légendes. Les spécialistes, eux, se tourneront vers d’autres revues, plus complètes…


Points Positifs :
- Il n’est jamais évidant pour une revue de se lancer dans la jungle de la production hexagonale et rares sont celles qui parviennent a tenir sur la durée, alors, je ne sais pas si Mythologie(s) aura une longue espérance de vie (je lui souhaite) mais bon, pour un numéro 1, force est de constater qu’il s’en sort convenablement.
- Les mythes et légendes, vaste programme mainte fois abordé depuis belle lurette, mais bon, le sujet reste intéressant et ce numéro de déroge pas a la règle.
- Le dossier sur les origines de la fête de Noël est plutôt réussi.
- Mythologie(s) ne nous propose pas que de vieux mythes poussiéreux, loin de là puisque, avec Batman, nous avons bel et bien un mythe moderne.
- Pas mal pour les néophytes du genre.

Points Négatifs :
- Certains sujets ne sont pas très originaux et ont déjà été traités maintes fois par ailleurs ; accessoirement, parfois, mieux.
- Les vieux routards passionnés des mythes et légendes ne trouveront pas grand-chose de nouveau à se mettre sous la dent.
- La qualité des articles oscille entre le bon et le moyen ; par contre, rien de mauvais, c’est déjà ça !
- Une couverture d’une mochetée indicible !

Ma note : 6,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...