jeudi 8 janvier 2015

AMERICAN HORROR STORY – COVEN


AMERICAN HORROR STORY – COVEN

Zoe Benson décide d'avoir des relations sexuelles pour la première fois avec son petit ami, mais quelque chose d'horrible se produit, la menant à découvrir un pouvoir caché. Zoe apprend qu'elle est une descendante de Salem et par la même occasion, une sorcière. Son pouvoir provoque une violente hémorragie et la mort assurée pour quiconque aura des relations sexuelles avec elle. Craignant pour leur fille, ses parents l'envoient dans une mystérieuse école privée à la Nouvelle Orléans qui enseigne aux jeunes sorcières comment survivre dans le monde moderne. À peine arrivée, elle rencontre ses camarades de classe : Madison Montgomery, jeune star de cinéma pouvant bouger les objets par la pensée, Nan, qui peut entendre les pensées des autres et Queenie, descendante de la lignée afro-américaine des sorcières de Salem et poupée vaudou vivante capable de transférer ses blessures sur quelqu'un d'autre. L'école est gérée par Cordelia Foxx. Après l'assassinat d'une jeune sorcière, Misty Day, brûlée vive sur le bûcher, la mère de Cordelia, Fiona Goode, la plus puissante sorcière de sa génération et ayant par là même le titre de Suprême, revient en ville pour assurer leur protection. Toutefois, Fiona a aussi un plan plus personnel : trouver un moyen de retrouver sa jeunesse.


American Horror Story – Coven
Réalisation : Bradley Buecker, Alfonsa Gomez-Rejon et David Semel
Scénario : Ryan Murphy, Brad Falchuk, Tim Minear, Jennifer Salt, Jessica Sharzer et James Wong
Musique : James S. Levine
Production : 20th Century Fox, FX
Genre : Horreur, Dramatique et Fantastique
Titre en vo : American Horror Story – Coven
Pays d’origine : États-Unis
Chaîne d’origine : FX
Diffusion d’origine : 9 octobre 2013 – 29 janvier 2014
Langue d'origine : anglais
Nombre d’épisodes : 13 x 40 minutes

Casting :
Sarah Paulson : Cordelia Foxx
Taissa Farmiga : Zoe Benson
Frances Conroy : Myrtle Snow
Evan Peters : Kyle Spencer
Lily Rabe : Misty Day
Emma Roberts : Madison Montgomery
Denis O'Hare : Spalding
Kathy Bates : Marie-Delphine Lalaurie
Jessica Lange : Fiona Goode
Jamie Brewer : Nan
Angela Bassett : Marie Laveau
Gabourey Sidibe : Queenie
Patti LuPone : Joan Ramsey
Alexandra Breckenridge : Kaylee
Stevie Nicks : Elle-même (la sorcière blanche)
Michael Cristofer : Harrison Renard
Alexander Dreymon : Luke Ramsey
James DuMont : Dr Morrison
Christine Ebersole : Anna Leigh Leighton
Josh Hamilton : Hank Foxx / Henry Renard
Danny Huston : L'homme à la hache
Leslie Jordan : Quentin Fleming
Robin Bartlett : Cecily Pembroke
Mare Winningham : Alicia Spencer
Riley Voelkel : Fiona Goode (jeune)
Michelle Page : Myrtle Snow (jeune)
Ameer Baraka : Bastien/Minotaure
Dana Gourrier : Chantal
Jennifer Lynn Warren : Borquita LaLaurie
Raeden Greer : Pauline LaLaurie
Ashlynn Ross : Marie-Jeanne LaLaurie
Lance Reddick : Papa Legba

Mon avis : La fin du mois de décembre dernier aura été indéniablement marquée par ce qui est déjà considéré comme étant l’une des meilleures séries de ces dernières années, je veux bien évidement parler d’American Horror Story : ainsi, entre une fort bonne première saison, Murder House, qui en mettait plein la vue, et une seconde, Asylum, qui mettait la barre qualitative encore plus haut (d’ailleurs, je n’eu plu, après coup, qu’a considéré cette saison comme étant la série de l’année 2014), je ne pouvais qu’être impatient de découvrir si Coven, troisième saison de cette œuvre déjà culte, allait être a la hauteur de ses devancières ?! Car je dois reconnaitre qu’avant de me lancer dans le premier épisode de cette nouvelle saison, j’avais quelques doutes : un truc basé sur la sorcellerie, oui, pourquoi pas, mais une école pour sorcières !? Mouais, j’étais un peu dubitatif. Pourtant, et fort heureusement d’ailleurs, mes craintes se sont rapidement envolées, et ce, pour de multiples raisons, dont une, d’ailleurs, un peu inattendue, mais je m’explique : cette école de sorcière, curieusement (ou pas) n’avait pas grand-chose pour ne pas dire rien du tout à voir avec le Poudlard d’Harry Potter mais bien davantage avec l’Académie pour jeunes mutants des… X-Men ! Eh oui, et je pense que les connaisseurs de ces derniers ne me contrediront pas, surtout au vu de certains dialogues pour le moins savoureux où l’on pouvait parfaitement remplacer sorcières par mutants. Ensuite, et surtout, c’est American Horror Story et justement, au bout de trois saisons déjà, on commence à connaitre les ficelles scénaristiques qui vont nous attendre, ce qui, accessoirement, n’est pas un défaut, bien au contraire : best-of du genre (ici, la sorcellerie bien sur), personnages superbement bien travaillés, musique angoissante a souhait, coup de théâtres divers et intrigue captivante, oui, c’est toujours aussi bon. Et puis, et puis… ah, le casting, le retour de acteurs qui en remplacent d’autres et puis, trônant au beau milieu, que dis-je, rayonnant de mille feux : Jessica Lange. Sincèrement, au bout de trois saisons d’American Horror Story, je commence à me convaincre que sans elle, cette série n’aurait pas été aussi réussie tellement elle excelle dans des rôles… hum, comment dire… qui lui vont diablement a ravir… Mais si Jessica Lange, qui pour rappel, devint célèbre dans les années 70 suite au remake pour le moins navrant de King Kong est bien entendue la grande figure de cette série, n’oublions pas Sarah Paulson, la fantasque Frances Conroy et toute la petite flopée de jeunes acteurs et actrices qui complètement le casting. Bref, Coven, troisième saison de cette excellente série qu’est American Horror Story sut non seulement faire disparaitre mes craintes mais qui plus est, et surtout, confirmé que ce que je pensais de cette série, c’est-à-dire, qu’elle sait parfaitement, a chaque fois, se remettre en question, changé de thématique, sans y perdre en qualité, bien au contraire. Magie, vaudou, invocations diverses, Coven vous entrainera dans un Sabbath endiablé que vous ne voudrez plus quitter, mais maintenant, justement, que cette saison est achevée, car les bonnes choses ont une fin, vous vous doutez bien de ce j’attends le plus avec impatience ? Oui, un certain Freak Show


Points Positifs :
- Au vu de la thématique de cette saison, la sorcellerie, et surtout, une école pour jeunes sorcières, je dois reconnaitre que j’avais quelques doutes, or, et heureusement d’ailleurs, celles-ci furent rapidement envolées tant l’intrigue est une fois de plus excellente.
- Jessica Lange, encore et toujours ! Cela devient un lieu commun mais force est de constater que sans elle, American Horror Story n’aurait pas la même saveur et que, dans cette saison, elle fait plus qu’exceller dans son rôle de sorcière suprême complètement borderline…  
- Casting au top, qualité des effets spéciaux, des décors, musique, ambiance, déroulement de l’intrigue : oui, je sais, c’est une fois de plus excellent… comme d’habitude quoi !
- Amateurs de magie, de vaudou, d’invocations démoniaques, de sacrifices et autres joyeusetés du même genre, vous allez être servis !
- Décidément, cette école pour sorcières me fait bigrement penser à celle pour jeunes mutants dans les X-Men.
- Je reconnais que je ne suis pas fan de Stevie Nicks mais son utilisation dans la saison était plutôt bien trouvée.

Points Négatifs :
- S’il faudrait trouver un point négatif a cette saison, je pense qu’à un moment donné, les scénaristes ont trop abusés des morts et diverses résurrections des protagonistes, au point même que cela perdait un peu en crédibilité.
- C’est peut-être moi qui ait loupé un truc mais qui a jeter de l’acide sur Cordelia ?!

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...