mardi 27 janvier 2015

MATRIX RELOADED


MATRIX RELOADED

Néo parvient à mieux contrôler ses dons et pouvoirs naturels. Cependant, le temps presse : Sion va être attaquée par 250000 sentinelles robotiques, programmées pour anéantir les derniers humains. Morpheus tente de galvaniser les habitants de Sion en leur rappelant la parole de l'Oracle : l'Élu est capable d'arrêter la guerre contre les machines. Alors que tous les espoirs sont sur lui, Neo est confronté à une résistance croissante. De son côté, son ennemi, le programme d'éradication appelé Agent Smith, a perdu sa fonction initiale et devient un programme libre de se propager dans la Matrice. Son seul but : contrôler la Matrice puis le monde réel, mais il reste un unique obstacle devant lui : Néo.


Matrix Reloaded
Réalisation : Larry et Andy Wachowski
Scénario : Larry et Andy Wachowski
Musique : Don Davis
Production : Warner Bros
Genre : Science-Fiction, Cyberpunk
Titre en vo : The Matrix Reloaded
Pays d'origine : Etats-Unis, Australie
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 7 mai 2003
Durée : 132 mn

Casting :
Keanu Reeves : Néo
Carrie-Anne Moss : Trinity
Laurence Fishburne : Morpheus
Hugo Weaving : Agent Smith
Matt McColm : Agent Thompson
Monica Bellucci : Persephone
Gloria Foster : L'Oracle
Lambert Wilson : Le Mérovingien
Randall Duk Kim : Le maître des clés
Sing Ngai : Séraphin
Jada Pinkett Smith : Capitaine Niobe
Essie Davis : Maggie
Neil et Adrien Rayment : Les jumeaux
Harry Lennix : Commandant Lock
Harold Perrineau Jr. : Link
Anthony Zerbe : Conseiller Hamann
Helmut Bakaitis : L'Architecte

Mon avis : Contraint d’être bloquer chez moi depuis les fêtes, j’en profite néanmoins pour me replonger dans pas mal d’œuvres que je n’avais pas lu ou vu depuis une éternité, ainsi, hier, si vous suivez ce blog, vous avez put constater que je vous ai proposer la critique du premier volet de l’un des films les plus marquants de la fin du siècle dernier, je veux bien évidement parler de Matrix. Du coup, je n’ai pas perdu de temps et, ce matin, je me suis replonger dans sa suite, ce Matrix Reloaded, second volet d’une trilogie qui aura sans nul doute parquée son époque – et je pense que tous ceux qui l’on connut seront plus ou moins d’accord avec moi. Bon, tout d’abord, avec ce film que les fans auront attendus pendant quatre longues années, ce qui en ressort principalement, c’est que l’effet de surprise ressenti lors du premier volet ne fonctionne plus : nous sommes désormais en terrain familier, et, que ce soit le synopsis – ce monde imaginaire crée par les machines pour que ces dernières puissent se nourrir des humains – ou les effets spéciaux – bullet time et compagnie – tout cela n’a plus rien de nouveau. Pourtant, force est de constater que les frères Wachowski (a l’époque, ils étaient encore deux frères) vont encore plus loin dans cette suite, sublimant des effets spéciaux pourtant déjà exceptionnels dans le premier film ; ce fait, incontestable et que j’avais oublié, est selon moi important car si au fil des ans, on devient blasé par tout un tas de choses, on ne peut nier que même près de quinze ans plus tard, rares sont ceux qui peuvent rivaliser avec cette trilogie. Ceci étant dit, quid du scénario ? Eh ben, ma foi, la aussi, ce fut une bonne surprise car malgré le fait que l’on soit en terrain connu et que ce film n’est que le second de la trilogie – place toujours batarde en temps normal – il faut lui reconnaitre sa qualité scénaristique indéniable : on apprend pas mal de choses sur la Matrice, sur la lutte entre les humains et les machines, sur les programmes libres qui jouent leur propre jeu, mais aussi, pas mal de nouvelles questions pour le moins intrigantes suite a la rencontre entre Néo et l’Architecte, celle-ci semblant avoir déjà eu lieu plusieurs fois auparavant. Ajoutons a cela des scènes d’actions toujours aussi impressionnantes et un approfondissement général de l’univers de l’œuvre et vous comprendrez mon enthousiasme final quant a se second volet de Matrix. Dommage qu’une certaine facilité scénaristique prenne parfois le pas sur l’ensemble et que de longues discussions métaphysiques pas toujours simple a saisir viennent un peu gâcher l’ensemble, mais bon, ce ne sont que des détails qui n’empêchent nullement ce Matrix Reloaded d’être un excellent film.


Points Positifs :
Matrix avait placé la barre très haut en 1999, Matrix Reloaded réussi l’exploit, quatre années plus tard, de faire encore mieux, pourtant, ce n’était pas gagner. Mais sincèrement, les effets spéciaux sont encore plus impressionnants que dans le premier volet.
- Un approfondissement de nos connaissances de l’univers de la Matrice, de son histoire, de la lutte entre humains et machines, de l’existence de programmes qui jouent leur propre jeu, mais aussi, ne l’oublions pas, tout un tas de nouvelles questions qui viennent remettre en cause bon nombre de nos certitudes.
- Mine de rien, il y a une flopée de scènes cultes : la poursuite sur l’autoroute, Néo contre les hommes du Mérovingien, Néo, toujours lui, contre des dizaines d’Agent Smith.
- Bien évidement, tout ce que l’on avait aimé dans le premier volet est encore présent ici : esthétique générale, synopsis, personnages plutôt réussis, effets spéciaux, scènes d’actions à couper le souffle, etc.  

Points Négatifs :
- Bien évidement, ici, l’effet de surprise ressenti lors du premier volet ne marche plus, ce qui n’est pas non plus un véritable défaut en soi, la chose étant logique. Mais bon, ça compte tout de même.
- La scène de la danse a Sion : la première fois que je l’ai vu, je l’ai trouvée ridicule, et douze ans plus tard, mon opinion n’a pas changée…

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...