samedi 17 janvier 2015

LA CITÉ DES PIÈGES


LA CITÉ DES PIÈGES

Sorcellerie ! Quatre volumes, quatre aventures dont VOUS êtes le héros, qui peuvent être jouées séparément, ou comme les quatre épisodes d’une grande épopée. En vous lançant dans l’aventure de Sorcellerie !, vous allez partir à la quête de la Couronne des Rois. Un voyage qui vous mènera d’Analand, votre patrie, jusqu’à l’inquiétante forteresse de Mampang. Vous pourrez choisir d’être un simple guerrier. Mais vous pourrez également choisir d’être un sorcier : vous devrez alors apprendre les Formules du Livre de la Magie, savoir quels sont leurs effets et comment les utiliser. Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre ces aventures. Quand aux Formules Magiques, elles vous sont révélées à la fin de ce volume. Bonne chance !


La Cité des Pièges
Série : Sorcellerie ! n° 2
Auteur : Steve Jackson
Illustration de la couverture : John Blanche
Illustrations intérieures : John Blanche
Titre original : Kharé – Cityport of Traps
Traduction : Jacques Schakmundès et Camille Fabien
Année de l’édition Anglaise : 1984
Sortie de l'édition Française : septembre 1985
Edition Française : Editions Gallimard (Folio Junior)
Nombre de paragraphes : 511

Mon avis : Après Les Collines Maléfiques, premier tome de cette excellente saga de Livres dont vous êtes le héros qu’est Sorcellerie ! (accessoirement, ma préférée), La Cité des Pièges commence là ou le livre précèdent s'était arrêté : c'est à dire devant la porte Sud de Kharé. A peine entré vous êtes jeté en prison ou vous apprenez que vous allez devoir trouver les quatre vers d'une formule magique qui permet d'ouvrir la porte Nord de la ville et qui est donc indispensable pour entrer dans les terres des Fins-Fonds. Bref, d’entré de jeu, vous comprenez que la difficulté monte d’un cran et, justement, vous ne vous trompez pas car ce second volume de Sorcellerie ! est tout sauf une simple promenade de santé en sifflotant dans les collines et que si vous aviez trouvé que Les Collines Maléfiques était un peu trop simple, ici, ce ne sera pas le cas. En effet, trouver les quatre vers ne sera pas chose aisée et il vous faudra sans nul doute quelques essais pour parvenir à quitter la citadelle de Kharé, et encore, si vous parvenez à échapper aux divers pièges qui parsèment celle-ci, et ils sont nombreux dans cette aventure urbaine qui doit être la plus belle réussite du genre – en tous cas, bien plus que La Cité des Voleurs de Ian Livingstone… Rencontres marquantes, protagonistes pour le moins réussis, nombreux pièges, passages obligatoires, une quête (celle des quatre vers) pour le moins ardue mais qui pourra être faciliter si vous avez trouvé les précieux bonus du premier volume (d’ailleurs, certaines trouvailles vous aideront pour la suite), et toujours ces illustrations de John Blanche qui apportent un plus indéniable a la saga, bref, vous l’avez compris, La Cité des Pièges est un excellent Livre dont vous êtes le héros qui confirme haut la main la valeur de cette formidable et originale saga qu’est Sorcellerie ! et dont on ne doute pas que la suite sera toujours aussi bonne.


Points Positifs :
Sorcellerie ! avait débuté de fort sympathique façon avec Les Collines Maléfiques mais ici, difficulté et qualité montent allègrement d’un cran ! La Cité des Pièges est bien plus difficile que son prédécesseur, certains passages sont obligatoires et les dangers et autres énigmes apparaitront souvent sur votre chemin.
- Une fois encore, quelques passages et rencontres cultes, que ce soit pour ce qui est des adversaires (je pense au zombi en morceaux, a l’homme mante religieuse, par exemple), des quelques individus amicaux que vous pourrez rencontrer (le mendiant aveugle) ou du final qui peut s’avérer mortel si vous n’y prenez pas garde.
- Une fois de plus, les illustrations de John Blanche qui apportent un plus indéniable a la saga ; sans celles-ci, Sorcellerie ! n’aurait pas été Sorcellerie !
- Les points positifs de la saga, dans son ensemble, comme, bien entendu, l’utilisation de la magie.
- Encore une belle couverture : cette fois ci, le Gobeur de Vase.

Points Négatifs :
- N’oublions pas que malgré une présence importante de paragraphes, cela est dut au nombre plutôt conséquent en rapport avec l’utilisation des formules magiques.
- Bien entendu, pris individuellement, ce livre-jeu n’a pas grand intérêt, mais bon, qui voudrait y jouer sans faire les autres bouquins de la saga ?

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...