vendredi 2 janvier 2015

LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADÈLE BLANC-SEC


LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADÈLE BLANC-SEC

En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c'est la panique ! Un œuf de ptérodactyle, vieux de 136 millions d'années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes, et l'oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d'autres surprises extraordinaires...


Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
Réalisation : Luc Besson
Scénario : Luc Besson
Musique : Éric Serra
Production : EuropaCorp, Apipoulai Productions, TF1 Films Production, Canal+, Sofica Europacorp, Cofinova 6
Genre : Fantastique, Aventure
Titre en vo : Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
Pays d'origine : France
Langue d'origine : français
Date de sortie : 14 avril 2010
Durée : 105 mn

Casting :
Louise Bourgoin : Adèle Blanc-Sec
Philippe Nahon : Professeur Ménard
Gilles Lellouche : Inspecteur Léonce Caponi
Nicolas Giraud : Andrej Zborowski
Jean-Paul Rouve : Justin de Saint-Hubert
Mathieu Amalric : Dieuleveult
Jacky Nercessian : Marie-Joseph Espérandieu
Laure de Clermont-Tonnerre : Agathe Blanc-Sec
Gérard Chaillou : Le Président Armand Fallières
Isabelle Caro : La momie Nocibis
Bernard Lanneau : le narrateur (voix)

Mon avis : Bon, allez, je ne vais pas tourner longtemps autour du pot et irai droit au but, oui, mille fois oui, après visionnage de la chose, je ne peux que considérer Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec que comme étant un formidable navet ; remarquez, je n’en attendais pas grand-chose non plus… Il faut dire que j’avais gardé en mémoire les critiques fort négatives de ce film lors de sa sortie, il y a quelques années, de plus, c’était Luc Besson qui était aux manettes de la chose, et, désolé pour les fans du bonhomme mais personnellement, je n’ai jamais, mais oh grand jamais, apprécié le moindre de ses longs métrages. Bref, d’entré de jeu, j’étais on ne peut plus méfiant a l’égard de ce film et, bon, allez, en moins de cinq minutes, la cause était entendue : des effets spéciaux tout bonnement loupés, d’un autre temps et qui nous font dire que la France a décidément un retard monumental sur ce qui se fait ailleurs, une flopée d’acteurs qui surjouent jusqu’à la nausée leurs personnages et ce, au point de tomber dans le ridicule, des blagues qui tombent a l’eau, un scénario qui part dans tous les sens mais pas forcément dans les bons, et, histoire d’enfoncer le clou, le constat implacable que nous nous trouvons là devant un immense gâchis… En effet, j’ai entendu le plus grand bien de l’œuvre originale, la BD de Jacques Tardi, mais sincèrement, au vu de cette adaptation tout simplement ratée pour ne pas dire ridicule, disons que pour la plupart des gens, ça ne donne pas spécialement envie de découvrir la bande dessinée… mais bons, pour une fois, je vais laisser le bénéfice du doute a celle-ci et me dire que je me laisserai bien tenter par la version Adèle Blanc-Sec en BD, après tout, elle ne peut être que supérieure a cette formidable bouse !? Quant a Luc Besson, la prochaine fois qu’il a l’idée d’adapter une bande dessinée, qu’il s’abstienne, ce serait mieux !


Points Positifs :
- Je suis intimement persuader que l’œuvre originale mérite le coup d’œil, après tout, malgré un film aussi nul, on sent le potentiel du personnage principal et de son univers.
- Bon, allez, je vais être gentil : disons une certaine esthétique de la chose, les costumes d’époque et puis… bah, c’est tout !

Points Négatifs :
- Mais comment une adaptation peut-être aussi nulle !? Certes, c’est du Luc Besson, certes, je n’ai jamais aimé ses films, mais là, c’est pire qu’un navet… il est fort le bougre tout de même pour nous avoir pondu un étron pareil !
- Des effets spéciaux tout bonnement ridicules et qui ont au moins vingt ans de retard sur ce qui se fait de nos jours : le ptérodactyle est mal incruster dans l’écran, les momies sont lamentables, bref, tout est raté sur ce point là.
- L’intégralité des acteurs surjouent leurs personnages, au point même qu’ils en deviennent ridicules ; certes, on a droit a une belle flopée d’acteurs de seconde voir troisième zone mais même les plus connus sont mauvais, c’est pour dire !
- On oscille entre le film d’aventure, le film comique, sans que l’on sache bien où l’on se trouve mais vu que de toute façon, l’aventure est tout sauf captivante et que l’humour est du niveau école élémentaire, tout cela tient plus du navet qu’autre chose…
- Luc Besson étant un petit coquin, il a fait plaisir aux traditionnels pervers en nous montrant les seins de Louise Bourgoin.
- Une honte qui ne peut que faire que du mal a l’œuvre originale !

Ma note : 1,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...