mercredi 21 janvier 2015

ANGEL SANCTUARY – TOME 6


ANGEL SANCTUARY – TOME 6

Afin de retrouver l'âme de Sara, sa sœur et néanmoins premier amour, Setsuna Mudo demande à mourir. Ainsi, il pourra partir à sa recherche dans le monde des morts, Hadès. C'est le début d'un long voyage. Cependant, il n'aura que sept jours pour ramener l'âme de sa sœur et au-delà de cette limite, Setsuna ne pourra plus retrouver le monde des vivants. Sorti victorieux de la lutte contre Uriel, le gardien de la porte des enfers, Sétsuna a pu faire un grand pas en avant et se rapprocher de l'âme de Sara, sa bien-aimée. Cependant, contre toute attente, son âme est entre les mains de Zahikel, le maître des trônes, qui l'a envoyée dans le monde céleste ! Afin de sortir de Hadès, Sétsuna et Kato devront éliminer En’rao qui leur barre le passage. Pour cela, ils devront s'emparer du « Creuset des âmes » et le détruire... Parallèlement, du côté des cieux, le conflit entre Rochel et Sévoth-tart s'intensifie.


Angel Sanctuary – Tome 6
Scénariste : Kaori Yuki
Dessinateur : Kaori Yuki
Genre : Shojo
Type d'ouvrage : Fantastique, Romance
Titre en vo : Tenshi Kinryouku
Parution en vo : 19 août 1996
Parution en vf : 01 mars 2001
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Tonkam
Nombre de pages : 192

Mon avis : Après un cinquième tome proche de la perfection que j’avais dévoré avec un plaisir non dissimulé, je n’ai eu qu’une envie, me plonger dans la suite le plus rapidement possible, et il faut dire pour cela que vu la tournure que prenait depuis quelques temps le chapitre se déroulant aux Enfers, la chose était on ne peut plus normale. Et cette suite, une fois de plus, fut a la hauteur de ce qu’est Angel Sanctuary depuis ses débuts, c’est-à-dire, une saga quasiment sans points faibles et captivante au possible – sur ce point, cette relecture n’aura fait que confirmer les excellents souvenirs que je gardais de cette œuvre… Une suite, donc, où l’on retrouve nos héros, Sétsuna et Kato, partis affronter l’inquiétant En’rao afin de quitter le royaume des morts, tache fort difficile, comme on peut s’y attendre, et qui occupera une bonne partie de ce sixième tome : c’est prenant, haut en couleur et nos héros y laisseront quelques plumes, Kato se sacrifiant (apparemment) pour Sétsuna tandis que celui-ci, a la désagréable surprise de… perdre la vie, rien que ça. Car en parallèle, il s’en passe des choses dans ce volume : déjà, suite a un amour contrarié, le corps de Sétsuna, rester dans le monde des démons, meurt, ensuite, dans le monde des cieux, Rochel a fort à faire avec des assassins envoyés par son grand rival, Sévoth-tart… Mais la puissance du frère jumeau d’Alexiel est-elle qu’au final, se sont ses adversaires qui seront le plus a plaindre, surtout que, un certain Katan fait son grand retour et qu’il semble bien plus inquiétant qu’auparavant. Ajoutons a cela les petites cachoteries de Zahikel et l’arrivée d’un nouveau protagoniste plutôt charismatique et qui prendra de l’importance par la suite, un certain Chapelier Fou, et vous comprendrez que, une fois de plus – mais cela devient une habitude – nous avons à faire a un excellent tome d’une série, Angel Sanctuary, qui l’est tout autant.


Points Positifs :
- Que de moments marquants dans ce sixième tome : que ce soit l’affrontement entre Sétsuna/Kato et En’rao, l’accident qui provoque la mort de notre héros, Rochel aux prises avec les assassins envoyés par Sévoth-tart, le retour de Katan et le sacrifice prévisible de Kato, force est de constater que vous allez en prendre plein les yeux.
- Un nouveau personnage pointe le bout de son nez, et pas des moindres, le Chapelier Fou.
- Mine de rien, c’est toujours aussi captivant a lire, et ce, malgré un scénario pour le moins complexe par moments et tout un tas de protagonistes, surtout que les zones d’ombres sont encore nombreuses.
- Que dire des dessins : c’est toujours aussi bon, voir magnifique, mais bon, là aussi, on a pris l’habitude.

Points Négatifs :
- Comme à chaque tome, je noterais que le principal point négatif est l’encrage, celui-ci étant trop chargé par moments.
- De la même manière, certaines cases sont pour le moins curieuses et parfois, je me demande ce que Kaori Yuki a voulut représenter !?

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...