jeudi 22 juin 2017

MIGHTY THOR – TOME 2


MIGHTY THOR – TOME 2

Dans le futur, sur Asgard, le dernier des elfes s'est éteint. Le Roi Thor, le père de Tout, après avoir assisté aux funérailles de son ami, se rend sur Midgar et ce, alors que des décisions lui incombant auraient dû être prise. Les trois petites filles de Thor, Frigg, Atli et Allisiv, l'accompagnent. La Terre a été autrefois l'endroit préféré de leur grand-père et ce n'est qu'après que le père de Tout eut combattu Galactus et le Massacreur de Dieux, que l'astre a vu la flore renaître. Les trois jeunes asgardiennes savent que dans quelques jours sera fêté l'anniversaire de Thor. Pour le combler, elles ont trouvé le meilleur moyen de lui rappeler ses souvenirs perdus mais en lui redonnant le sourire. Réunissant divers ingrédients, elles utilisent alors la magie... Le jour venu, elles amènent leur grand-père près de leur cadeau. Celles-ci ont créé des animaux d'après les vieux recueils. Même s'ils ne sont pas identiques à ceux qui ont existé autrefois, Thor est ému. Il reste encore un peu d'argile magique et elles proposent alors au père de Tout de faire ce qu'il souhaite...


Mighty Thor – Tome 2
Scénario : Jason Aaron, Noelle Stevenson, CM Punk
Dessins : Russel Dauterman, Timothy Truman, Rob Guillory, Marguerite Sauvage
Encrage : Russel Dauterman, Timothy Truman, Rob Guillory, Marguerite Sauvage
Couleurs : Matthew Wilson, Frank Martin Jr, Marguerite Sauvage
Couverture : Stéphanie Hans
Genre : Super-héros
Editeur : Marvel
Titre en vo : Mighty Thor – Vol. 2
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 28 juillet 2015
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Panini Comics
Date de parution : 07 juin 2017
Nombre de pages : 104

Liste des épisodes
Mighty Thor Annual 1
Mighty Thor 6-8

Mon avis : D’entrée de jeu, une petite satisfaction puisque ce second volume narrant les débuts de la série Mighty Thor possède une couverture qui n’est certes pas exceptionnelle mais qui est mille fois plus belle que le formidable étron du premier volet ; certes, cela peut avoir peu d’importance aux yeux de certains, mais, de mon point de vu, lorsqu’une couverture est moche, il faut le dire, encore et encore. Ceci étant fait, quid, donc, du contenu de la suite d’une série qui, en son temps, avait fait couler beaucoup d’encre – hein, quoi, comment, Thor est une femme désormais, mais pourquoi pas un Captain America noir… hein, ce fut le cas aussi !? Eh bien, disons que, d’entrée de jeu, les choses commencent mal puisque nous avons droit à trois histoires courtes qui raviront peut-être quelques lecteurs mais qui, en toute sincérité, n’apportent strictement rien au schmilblick. Une simple histoire de remplissage histoire de justifier l’existence d’un second tome, bref, une histoire de gros sous ? Allons bon, Panini n’est pas comme ça !? En fait, si car bon, comment dire… pour ce qui est de la série en elle-même, toujours aussi bonne, il faudra se contenter de trois petits épisodes, ce qui, franchement, est peu, très peu même ! De quoi se dire qu’un seul volume aurait suffit pour caser ces huit épisodes de Mighty Thor pré-Secret Wars, mais bon, quand on peut se faire un peu d’argent sur le dos des lecteurs, pourquoi s’en priver ? Quoi qu’il en soit, malgré mes griefs a l’encontre de Panini, histoire de ne pas changer, je ne pourrais, malgré tout, que louer la série en elle-même, toujours aussi sympathique : notre héroïne aura fort a partie face au massacreur de dieux, l’ancien Thor, Odinson, viendra a sa rescousse accompagné de tout un tas d’héroïnes Marvel et l’on connaitra enfin l’identité de la nouvelle Thor, c’est-à-dire, Jane Foster. Ajoutons à cela les dessins de Russel Dauterman, toujours aussi bons et l’on obtient la confirmation que Mighty Thor est vraiment une série à suivre, l’une des seules chez Marvel, de mon point de vu. Après, il y a le souci que cet album, ne comportant que trois petits épisodes, est un vrai scandale de la part de Panini, mais bon…


Points Positifs :
- Suite et fin de la première partie de Mighty Thor, une série qui aura fait couler beaucoup d’encore lors de ses débuts – Thor est désormais une femme – mais qui s’est avérée bien plus réussie que prévue. Bien évidement, le point culminant des épisodes de cet album est la révélation que la nouvelle Déesse du Tonnerre est en fait Jane Foster !
- Les dessins de Russel Dauterman.
- Une couverture oh combien supérieure a celle du premier volume.

Points Négatifs :
- Ce second tome de Mighty Thor est une véritable honte de la part de Panini qui, une fois de plus, se fout de la gueule de ses lecteurs : sensiblement cent pages, trois épisodes de la série elle-même et trois histoires courtes qui ne servent à rien si ce n’est à faire du remplissage et justifier cet album. Franchement, huit épisodes tenaient à l’aise dans un seul album !
- Je n’ai jamais été fan des épisodes spéciaux et des annuals et neuf fois sur dix, ceux-ci ne servent à rien voir sont d’une nullité affligeante. Alors certes, j’ai déjà connu pire chez Marvel, mais que l’on ne se trompe pas, ces trois histoires courtes ne volent pas bien haut, bien au contraire…

Ma note : 6,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...