lundi 12 juin 2017

SAGA – TOME 7


SAGA – TOME 7

À bord du vaisseau, Marko et Alana observent leur petite Hazel dormir. Ils sont émus et évoquent le moment adéquat où ils vont lui annoncer que sa mère est enceinte... Dans sa chambre, Robot se masturbe, pensant de plus en plus à Alana... L'heure est grave. Les stocks d'essence sont épuisés et le vaisseau ne pourra pas atteindre leur destination. Ils décident alors de se poser au plus près, sur une planète ravagée par la guerre : Phang. Leur navette posée, c'est Pétrichor qui décide d'en sortir et de jouer les éclaireuses, suivie peu après par Alana et Marko. Après quelques pas, ils aperçoivent une petite créature, une sorte de marsupial. Elle dit se nommer Kurti et meurt de faim. Alana lui propose de la nourriture mais ce dernier demande si cette invitation est aussi valable pour sa famille. Alors qu'ils étaient partis pour recharger les batteries du vaisseau, Marko et son équipée pensaient rester quelques heures. Ils y resteront plus de six mois...


Saga – Tome 7
Scénario : Brian K. Vaughan
Dessins : Fiona Staples
Encrage : Fiona Staples
Couleurs : Fiona Staples
Couverture : Fiona Staples
Genre : Science-Fiction, Space Fantasy
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Saga - Vol 7
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 29 mars 2017
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Urban Comics
Date de parution : 19 mai 2017
Nombre de pages : 152

Liste des épisodes
Saga 37-42

Mon avis : Dans le petit monde des comics, s’il y a bien une chose dont on peut être sur, c’est que Saga, création de Brian K. Vaughan au scénario et de Fiona Staples aux dessins, est sans nul doute l’un des titres majeurs de ces dernières années et que, a l’avenir, on pourra dire, sans exagération aucune, qu’il y eut un avant et un après Saga. Une telle affirmation signifie bien évidement que cette série de Space Fantasy aura tout simplement marquer son époque, ne serais-ce que pour son originalité, sa fraicheur, son coté déjanté mais aussi le fait que, même si la série commence a accuser un age certain, désormais, elle reste toujours aussi bonne ! Ainsi, prenez donc ce septième volume de Saga et que constate-t-on après lecture de celui-ci ? Tout simplement que c’est toujours aussi captivant et plaisant à lire. Alors certes, il se peut qu’en comparaison des premiers épisodes, il y ait une légère baisse de régime, ce qui peut se comprendre tant les débuts de Saga étaient tout bonnement exceptionnels ; et puis, l’effet de surprise est passé depuis longtemps… Mais bon, quoi qu’il en soit, que l’on ne s’y trompe pas, si ce septième tome de Saga est un poil moins bon que les tous premiers, il reste excellent, et pas qu’un peu ! Ainsi, avec une Hazel qui a pris de l’age depuis le volume précédent et qui va connaitre bien des drames, un Prince Robot IV toujours aussi comique malgré lui, Marko et Alana ravis d’avoir retrouver leur fille et qui se préparent a agrandir leur famille, la toute nouvelle, Pétrichor, qui prend une place de plus en plus importante au sein de l’intrigue ou Le Testament, toujours aussi paumé sans oublier quelques protagonistes auquel il faudra faire nos adieux, force est de constater que, une fois de plus, on ne s’ennui pas une seule seconde et que, une fois arriver a l’ultime page de ce septième volume, on n’a qu’une seule envie… découvrir la suite, bien sur !


Points Positifs :
- Cela peut paraitre incroyable mais Saga en est déjà a son septième tome et c’est toujours aussi bon pour ne pas dire exceptionnel par moments. Alors certes, les débuts de la série marquaient davantage les esprits de par leur coté novateur et comme l’effet de surprise est passé depuis longtemps, il y a comme une impression de moins bien, pourtant, ce n’est pas vraiment le cas et Saga reste l’un des meilleurs comics actuels, indéniablement !
- Encore une fois, que d’événements dans ce nouveau tome : entre un personnage majeur qui passe de vie a trépas, pas mal de surprises et de coup de théâtres, des protagonistes qui évoluent, en bien comme en mal, petit a petit, et une intrigue toujours aussi captivante, on ne s’ennui pas une seule seconde.
- Pétrichor a pris une place de plus en plus importante au sein de l’intrigue et c’est tant mieux tant j’aime bien ce personnage.
- Encore et toujours, les dessins de Fiona Staples ! Car malgré un style que certains jugeront peut-être simpliste, il est clair que celui-ci est pour beaucoup pour la réussite de la série !
- Le plaisir de retrouver Gwendoline, Sophie et le Chat Mensonge.
- Une couverture magnifique !

Points Négatifs :
- Fichtre, je m’attendais a ce que La Marche ait droit a un rôle plus important, mais bon, c’est aussi cela Saga : tout le monde peut mourir a n’importe quel moment !
- Euh, Gwendoline est devenue lesbienne du jour au lendemain ou il y a une explication a cela ?
- Oui, si on doit comparer les épisodes actuels a ceux des débuts, il est clair qu’il y a comme une légère baisse de régime, mais bon, il faut relativiser la chose : après tout, l’effet de surprise est passé depuis longtemps au bout d’une quarantaine d’épisodes…

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...