dimanche 11 décembre 2016

LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE 166 – LES MONSTRES ET NOUS


LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE 166 – LES MONSTRES ET NOUS
Décembre 2016

Au sommaire :
Edito : Une histoire des monstres
Actualités
En bref
- Chine : l’armée de terre cuite, un souffle grec ?
- Pyramide de Khéops : les vides se creusent
- Laboratoire antique à Bathonea
- Encens : le parfum décrypté
- Holmul redessine la géopolitique maya
Découverte
- Marly, le château disparu de Louis XIV
Décryptage
- Le chat, modérément domestique
En question
- Les Philistins ont une autre histoire
Dossier : Les Monstres et nous
- Figure intemporelle, universelle…
Antiquité
- Au berceau des êtres mythiques
- Monstres antiques : Lycaon, Minotaure, Géants…
- D’où viennent-ils ?
- L’anormalité humaine
- Liber monstrorum : retour aux sources
Moyen-âge
- Les monstres font merveilles
- Monstres médiévaux : Béhémoth et Léviathan, Cynocéphale, Griffon…
- Ces créatures du bout du monde
- Jérôme Bosch : le faiseur de diables
- Renaissance
- L’explosion monstrueuse
- Cabinets de curiosités
- Les monstres rentrent dans le rang
- Roman gothique : et surgit la bête humaine
- Ère moderne
- Nos pulsions font leur cinéma
Interview « Les hommes ont encore envie de croire aux monstres » de Dominique Lanni
En coulisses
Muséologie
- Dans la peau d’un espion
- Fêtes et divertissements à la Cour
- À table !
- Sites éternels
- Les temps mérovingiens
Livres & Idées
- Les émotions ont une histoire
- De la bâtardise
- Dialogue autour de l’âme romaine
- Le demi-universalisme de 1789
- L’invention du paysage
- La Russie et ses Tsars
- L’éloge du polythéisme

Mon avis : Pour ce dernier numéro de l’année 2016, force est de constater que Les Cahiers de Science & Vie ne pouvaient pas trouver sujet qui me satisferait le plus car bon, comment dire, nous pondre un numéro consacré aux monstres, c’est presque, du moins a mes yeux, comme un cadeau de Noël avant l’heure ! Mais quelque part, la chose est on ne peut plus naturelle puisque – et on le voit très bien dans le dossier – depuis la nuit des temps, le monstre fut (et continue) l’un des compagnons de route de l’humanité – un peu comme les dieux d’ailleurs. Alors, bien entendu, tous ces monstres, pour la majeure partie, ne sont que des créatures imaginaires ou de pures inventions tandis que d’autres, assez nombreuses d’ailleurs, ne sont que de mauvaises interprétations d’animaux bien réels mais complètement étrangers aux hommes de l’époque. Cependant, il est intéressant de parcourir ce dossier qui s’étale de l’antiquité gréco-romaine à la période romaine et qui revient sur la vision de l’homme vis-à-vis de ces fameux monstres : considérés comme réels puis comme imaginaires, la vision que l’homme moderne a de ces derniers a certes bien évoluer au fil des siècles, néanmoins, par le biais des fictions, ceux-ci sont toujours aussi présents. Bref, vous l’avez compris, ce dossier consacré aux monstres est une belle réussite et il est tout de même dommage que celui-ci ne soit pas complet : bah oui, quid des monstres pré-antiques et, également, quid des monstres issus des autres civilisations ? Après tout, ce dossier reste un peu trop centré sur l’Europe, malheureusement… Pour le reste de ce numéro de décembre 2016, le lecteur trouvera un peu de tout et n’importe quoi, suivant ses gouts personnels et si la partie actualité reste plutôt intéressante en soi – petite mention a Marly et a la domestication du chat – je me pose encore une fois des questions sur la partie consacrée aux musées et a la littérature spécialisée, beaucoup trop longue selon moi. Bref, un bon numéro des Cahiers de Science & Vie mais qui n’atteint pas l’excellence par la faute d’un dossier principal malheureusement loin d’être complet…


Points Positifs :
- Un dossier sur les monstres, forcément, cela ne peut qu’attirer les amateurs et le grand public, toujours avide de sensations fortes. Il faut dire que ces créatures, légendaires, monstrueuses, fantastiques, sont de très vieux compagnons de route de l’humanité…
- Nombreux sont les monstres qui ont droit de cité dans ce dossier et il y a même quelques petites découvertes, ma foi, fort intéressantes – je pense principalement a la Serre, créature marine complètement oubliée de nos jours.
- La vision de l’homme vis-à-vis du monstre, au fil des âges, est plutôt bien expliquée.
- Les malformations humaines ou animales ne sont pas oubliées, et, selon moi, c’est plutôt une bonne chose au vu de leur importance dans le sujet.
- Deux très bons articles dans la partie actualité : celui consacré au château de Marly, détruit après la mort de Louis XIV, ainsi que celui sur la domestication du chat.
- Une superbe illustration de couverture !

Points Négatifs :
- Malheureusement, le dossier principal pèche par le fait qu’il est trop centré sur l’Europe, ce qui fait que bon nombre de monstres majeurs issus des autres civilisations sont quasiment absents de celui-ci.
- Le dossier commence par l’antiquité gréco-romaine, du coup, impasse est faite sur les monstres plus anciens…
- Mais à quoi sert donc cette partie consacrée aux musées et à la littérature spécialisée ? Certes, je ne plaide pas contre sa présence dans cette revue en tant que telle, après tout, pourquoi pas ? Mais elle reste beaucoup trop longue, et ce, au détriment de la partie actualité et, surtout, du dossier principal qui en pâtit a chaque fois.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...