mardi 20 décembre 2016

LA FRANCE BIG BROTHER


LA FRANCE BIG BROTHER

Enquête sur un sujet tabou : le conditionnement d'une nation. Qui est Big Brother ? Le sommet de la pyramide. Le gouvernement. L'administration. Les médias. Les experts. Les idéologues. La pensée unique. Les écrans. Une organisation qui a pris toutes les apparences d'une société libre et démocratique. Big Brother, c'est la Voix, la rumeur du monde, le bruit de fond qui nous apprend à consommer, à obéir, à penser. Celui qui vous répète tous les jours qu'il faut du pouvoir d'achat, que les inégalités se creusent, que l'immigration est à la fois une chance et un fantasme. C'est lui qui invente des scandales, définit les limites du langage et de la pensée, décide du digne, de l'indigne et du tabou. C'est lui qui vous rend l'enfer confortable. Français, Big Brother est votre opium. Vous vous êtes ouvert l'esprit, comme d'autres s'ouvrent les veines. Recueillant les confidences de journalistes, politiques et hommes d'influence repentis, Laurent Obertone pénètre les arcanes du plus grand système de conditionnement de masse jamais mis en place en France. Il donne enfin un visage à la terreur médiatique, politique et idéologique qui accable notre pays. Bienvenue dans la République des écrans.


La France Big Brother
Auteur : Laurent Obertone
Type d'ouvrage : Essai politique, Société
Première Parution : 15 janvier 2015
Edition Poche : 14 janvier 2016
Titre en vo : La France Big Brother
Pays d’origine : France
Langue d’origine : français
Traduction : Néant
Editeur : La Mécanique Générale
Nombre de pages : 443

Mon avis : Ce fut complètement par hasard que j’ai découvert, il y a de cela quelques semaines, Laurent Obertone et ses écris : La France Orange Mécanique, Guérilla et, donc, La France Big Brother, qui nous occupe aujourd’hui, trois ouvrages qui, immédiatement, ont attiré mon attention de part leurs propos pour le moins polémiques et aux antipodes du si détestable politiquement correct. D’ailleurs, et sans la moindre surprise, je me suis rendu compte que l’auteur avait fort mauvaise presse, qu’il était présenté comme un fasciste finit et un inconditionnel du Front National. Bref, un ennemi à abattre pour l’intelligentsia parisienne, des essais démolis par les médias officiels et, curieusement ou pas, plutôt de bonnes voir de très bonnes critiques de la part des lecteurs – probablement des fascistes, oui, cela doit être cela… Du coup, ni une, ni deux, je me suis dis qu’un type aussi détester, cela pourrait valoir le coup, ne serais-je que par juger par moi-même et, ma foi, comme je ne suis pas dupe et que je commence a devenir suffisamment âgé pour me rendre compte par moi-même que oui, les choses ont bel et bien changées au fil des décennies – toujours ce fameux politiquement correct, ces politiques et cette presse toute puissante, ces ennemis désignés et cette mode de la repentance a n’en plus finir tandis qu’il ne faut jamais dire la vérité qui dérange – mon choix c’est naturellement porté vers La France Big Brother, essai censé nous montrer comment un pays tout entier peut être manipuler par le pouvoir en place. Alors bien sur, tout cela peut sembler bien prétentieux de la part de Laurent Obertone et certains me diront, avec condescendance, que ce n’est qu’une théorie de la conspiration parmi d’autres… Pourtant, prenez donc le temps de lire cet essai et faites les comparaisons qui s’imposent avec ce qui nous entoure : les politiques, les médias, l’enseignement, l’art-moderne, la double-pensée, l’automutilation de nos sociétés occidentales, la repentance de l’européen, la manière dont on traite les attentats islamistes qui n’ont rien a voir avec l’Islam tandis que l’on peut critiquer sans vergogne les autres religions, surtout le catholicisme (et pas plus tard qu’hier soir, a Berlin, on a encore eu un bel exemple), les zones de non droit que sont les banlieues, pourtant présentées comme une chance pour la France, l’intégration ou plutôt son échec, la manière dont les médias tapent sur la Russie tout en passant sous silence les méfaits du Qatar et de l’Arabie Saoudite, etc. Oui, finalement, au fil des pages, on se dit que ce que l’auteur affirme, ou plutôt, démontre puisqu’il ne fait que citer des faits avérés et publiés dans les médias, ce n’est pas si idiot ou insensé que cela, bref, que comme dirait l’autre, il y a bel et bien quelque chose de pourri au royaume de France… Alors certes, je ne doute pas que Laurent Obertone ait des idées bien a droite, et, quelque part, je m’en moque littéralement car ce qu’il dit dans ce livre, ce n’est, malheureusement, que la stricte vérité : on nous ment, on nous impose ce qu’il faut penser, dire ou ne pas dire et tout cela passe comme une lettre a la poste. Quand a ceux qui ne vont pas dans le sens de la morale officielle, eh bien, ils sont stigmatisés par les médias, jetés aux orties et traités de fascistes, un peu ce qui est arrivé au sieur Obertone finalement. Vous ne me croyez pas, vous me voyez tomber dans les griffes de l’extrême droite ? Eh bien, ouvrez un peu les yeux, sortez du monde des Bisounours et vous verrez que les choses sont plus compliquées que cela…


Points Positifs :
- Un ouvrage fort instructif sur notre société actuelle et sur les manipulations de masse. Certes, pour ceux qui voient depuis longtemps que les médias racontent souvent n’importe quoi, que les individus, les pays ou les religions ne sont pas traités de la même manière et que notre société occidentale est bel et bien pourrie, ce n’est pas une nouveauté, cependant, il est toujours intéressant de lire ce genre d’essais, subversif mais oh combien intelligent.
- Si vous avez lu 1984 de George Orwell, alors, vous serez aux anges vu qu’Obertone ne cesse de faire des références au chef d’œuvre de la dystopie. Le problème, cependant, c’est que si vous avez lu 1984, alors, vous comprendrez qu’on y est en plein dedans !
- Les parties sur les médias, l’enseignement et l’art moderne sont les plus intéressantes. Celle sur François Hollande est la plus drôle !

Points Négatifs :
- Présenté comme des monologues où un soit disant membre du Parti fait des révélations a Mr Moyen (vous, moi) lors de chaque chapitre, La France Big Brother peut déstabiliser par moments.
- Dommage qu’il y ait quelques répétitions par moments avec certains sujets qui reviennent sans cesse.
- Ayant été écrit avant les terribles attentats islamiques qui ont frappé l’Europe depuis deux ans, il ressort qu’il manque un chapitre a cet essai. Bien évidement, Obertone ne pouvait pas écrire avant que les événements n’aient lieux, cependant, vu comment médias et politiques traitent les attentats et leurs auteurs, je pense qu’il y avait de quoi faire !
- Si vous lisez un ouvrage de Laurent Obertone, vous devenez immédiatement un sale fasciste aux yeux de la société. Désolé, c’est comme ça !

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...