vendredi 20 janvier 2017

HISTORIA SPÉCIAL 33 – LES ARCHIVES SECRÈTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE


HISTORIA SPÉCIAL 33 – LES ARCHIVES SECRÈTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE
Janvier/Février 2017

Les archives secrètes de la Seconde Guerre Mondiale
Edito : Révélations
I – Surveiller, protéger, informer
- Le maillage des services secrets
- Les principaux bureaux du renseignement français
- Le trésor de guerre de la DGSE
- Le voyage fou des archives russes
II – La guerre de l’ombre
- Le français qui annonça la défaite
- Quand Vichy espionnait le Reich
- Les premières armes de François Mitterrand
- Révélations sur les prémices de la Shoah
- Melville et l’armée de Londres
- Enigma : le chiffre et les lettres
- Alger-Londres : la guerre des services
- La chatte dans les griffes de l’aigle nazi
- Les zélés agents de l’Abwehr
- Une ville frontière à l’heure de la Gestapo
- Le démentiellement d’Alliance
III – Le grand nettoyage
- Aux trousses de la Gestapo française
- A la recherche des archives nazies
- Les soutiens américains de Klaus Barbie
L’invité du spécial : Michel Blondan
Découverte : L’héritage amérindien du Colorado
Bibliographie

Mon avis : Ici, d’entrée de jeu, il y eu méprise de ma part… en effet, malgré une couverture franchement pas engageante pour un sou (je ne sais pas qui a choisis cette dernière mais j’espère qu’il n’a pas été payé pour ça), le titre du dossier de cet hors série de la revue Historia m’avait franchement emballé : Les archives secrètes de la Seconde Guerre Mondiale, fichtre, tout un programme ! Car bon, comment dire, si le second conflit mondial est sans nul doute l’un des sujets les plus traités depuis sept décennies, si l’on croit par moments tout connaitre au sujet de la guerre la plus meurtrière de tous les temps, il est clair que, encore de nos jours, on apprend des choses nouvelles sur certains événements de l’époque et que, parfois, certaines certitudes sont mises a mal. Alors, forcément, quand on allèche le client avec un titre aussi porteur que peut l’être Les archives secrètes de la Seconde Guerre Mondiale, eh bien, que fait-il ? Je vous le donne dans le mille, il ne jette même pas un coup d’œil au sommaire et il se jette sur la chose ; du moins, c’est ce que j’ai fait ! Car bon, comment dire… si j’avais eu la présence d’esprit de me renseigner un peu sur le contenu de ce hors série de Historia, quelque chose me dit que j’aurai passé mon chemin sans grands regrets. Pourquoi une telle affirmation ? Eh bien, tout bonnement car si l’on parle bien d’archives secrètes dans ce numéro, ce sont avant toute chose d’archives françaises ou en rapport avec la France… et puis c’est tout ! Et forcément, ce n’est plus tout à fait la même chose, j’en conviens… Alors certes, je n’irai pas jusqu’à affirmer que cette revue est sans intérêt, cela serait non seulement exagéré mais qui plus est faux ! De même, a la lecture de celle-ci (car quitte a l’avoir acheté, autant justifier ma dépense), il me faut reconnaitre que certaines choses m’ont intéressés et j’irai même plus loin, si la résistance française, Vichy, l’occupation, la France libre vous passionne, alors, n’hésitez pas une seule seconde, ce hors-série est fait pour vous ! Par contre, si ce n’est pas trop votre tasse de thé ou alors, si vous pensiez, comme moi, que ces archives secrètes s’intéresseraient a tous les belligérants en présence, alors, réfléchissez y deux fois, cela vous évitera, a coup sur, quelques déceptions…


Points Positifs :
- Un numéro qui ravira les amateurs de la résistance, de l’occupation, de Vichy, de la France libre, du Général De Gaulle, bref, de la Seconde Guerre Mondiale vue du coté français.
- Assez instructif dans l’ensemble et plutôt complet pour ce qui est des révélations faites au sujet de tous ces dossiers qui ont longtemps été perdus et qui sont étudiés depuis peu de temps. Forcément, pour peu que l’on s’intéresse un tant soi peu a cette période historique, tout cela ne peut nous laisser indifférent.
- Coco Chanel la collabo, la Gestapo française, le général français qui avait prévu la défaite de 1940 mais que personne n’avait écouté, les agents français au courant des premières chambres a gaz dès 1940, etc. Bref, on en apprend des choses dans ce numéro…
- Le traditionnel article hors-sujet qui conclut chaque hors-série de Historia est plutôt bon et s’intéresse ce mois ci aux fameux Anasazis.

Points Négatifs :
- Un numéro malheureusement beaucoup trop centré sur la France et qui fait totalement l’impasse sur les autres belligérants du conflit.
- Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y a tromperie sur la marchandise mais bon, au vu du titre, tout de même un peu…
- Mais qu’est ce que c’est que cette couverture d’une mochetée indicible !?

Ma note : 6,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...