lundi 9 janvier 2017

GATSBY LE MAGNIFIQUE


GATSBY LE MAGNIFIQUE

Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des mœurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.


Gatsby le Magnifique
Réalisation : Baz Luhrmann
Scénario : Baz Luhrmann et Craig Pearce, d'après le roman de F. Scott Fitzgerald
Musique : Craig Armstrong
Production : Bazmark Films, Red Wagon Productions
Genre : Drame
Titre en vo : The Great Gatsby
Pays d'origine : États-Unis, Australie
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 10 mai 2013
Durée : 143 mn

Casting :
Leonardo DiCaprio : Jay Gatsby
Tobey Maguire : Nick Carraway
Carey Mulligan : Daisy Buchanan
Joel Edgerton : Tom Buchanan
Elizabeth Debicki : Jordan Baker
Isla Fisher : Myrtle Wilson
Jason Clarke : George B. Wilson
Amitabh Bachchan : Meyer Wolfshiem
Adelaide Clemens : Catherine
Richard Carter : Herzog, le majordome de Gatsby
Vince Colosimo : Michaelis
Callan McAuliffe : Jay Gatsby jeune

Mon avis : Enième adaptation du roman à succès de F. Scott Fitzgerald, le Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann fait indéniablement partit de ces œuvres complètement folles, presque inclassables et qui, bien entendu, divisent le public. Car ici, il ne peut y avoir de demi-mesure, soit on adore, soit on déteste ! Pour quelle raison ? Eh bien, tout simplement parce que son réalisateur, le sieur Luhrmann, n’est pas un professionnel du cinéma comme les autres, chacun de ses films étant quasiment de véritables ovnis d’extravagance dans un milieu cinématographique beaucoup trop aseptisé – voir Roméo + Juliette, Moulin Rouge! ou Australia. Le problème, forcément, c’est que c’est ce coté grandiloquent, cette impression, par moments, d’être devant un vidéoclip géant, peut déplaire a beaucoup ; cela se comprends et d’ailleurs, si je dois être tout a fait franc, moi-même, j’ai eu un peu de mal avec la première demi-heure du film, me demandant où j’avais mis les pieds. Et puis, petit a petit, l’intrigue se met en place, on commence à comprendre les enjeux et les aboutissements du scénario, le but des personnages et, mine de rien, pour peu que l’on ait adhéré au concept – pas évidant, j’en conviens – tout a coup, on trouve parfaitement normal ce mélange de musique moderne et de musique d’époque, ces décors tape a l’œil, ces couleurs fashion et cette folie ambiante. Oui, Gatsby le Magnifique est une gigantesque chorégraphie où chaque détail, chaque plan, a son importance ; un véritable régal pour les yeux, certes, mais pas que… Car il ne faut pas l’oublier, l’histoire, dramatique et ma foi prévisible par certains cotés, a son importance, de même que les acteurs, principalement un Leonardo DiCaprio au top de sa forme et qui nous démontre, une fois de plus, toute l’immensité de son talent – le bougre étant comme le bon vin, il s’améliore en prenant de l’age ! Quoi qu’il en soit, et comme je le disais en préambule de cette critique, Gatsby le Magnifique ne peut plaire a tout le monde, son coté artistique étant tellement poussé, principalement au début, qu’il est difficile d’accrocher au film, cependant, si vous adhéré a la chose, il se pourrait que, vous aussi, vous soyez conquis par cette œuvre peu commune, ébloui par un déluge de couleurs et de paillettes qui vous en mettra plein les yeux…


Points Positifs :
- Baz Luhrmann ne réalise pas énormément de films, cependant, quand il en fait un, cela se voit, Gatsby le Magnifique en étant la preuve éclatante ! Grandiloquent, une esthétique proche de la perfection, un déploiement de couleurs extraordinaires, des plans somptueux et un rythme endiablé qui vous captivera de bout en bout. Certes, c’est spécial, très spécial même, mais si on adhère, c’est génial, tout simplement !
- L’histoire est finalement assez simple voir prévisible par moments – une histoire d’amour perdue d’avance, un héros dont on se doute qu’il cache bien des secrets – cependant, elle n’en reste pas moins suffisamment captivante pour attirer notre attention, surtout que tout cela est fort bien filmer.
- Leonardo DiCaprio est tout simplement parfait en Gatsby ! Alternant les scènes tout en retenue et d’autres où il ne parvient pas à libérer sa grande nervosité, c’est un pur régal d’assister a une fort belle performance d’acteur.
- Petite mention a Joel Edgerton et Carey Mulligan, eux aussi très bons.
- La bande originale choque énormément au début – un mélange de moderne et de musique d’époque – pourtant, une fois qu’on y est habitué, on finit par se dire que ce n’est pas déplaisant, bien au contraire.

Points Négatifs :
- Indéniablement un film qui divise et auquel il est fort facile de ne pas accrocher. Il faut dire que Baz Luhrmann est un réalisateur très particulier et que sa mise en scène tient plus, par moments, de la chorégraphie qu’autre chose, du coup, tout le monde ne peut pas adhérer a ce partit prit artistique et bien des choses qui apparaissent comme réussis pour certains seront des points négatifs pour d’autres.
- Pas vraiment été emballer par la performance de Tobey Maguire.
- Il y a un truc que je n’ai pas compris : au début, personne ne semble savoir qui est Gatsby, puis, ensuite, tout le monde le reconnait. Hum, il n’y a pas un souci là !?

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...