samedi 3 septembre 2016

ELECTRIC WARRIOR


ELECTRIC WARRIOR

T. Rex

1 - Mambo Sun (Marc Bolan) 3:40
2 - Cosmic Dancer (Marc Bolan) 4:30
3 - Jeepster (Marc Bolan) 4:12
4 - Monolith (Marc Bolan) 3:49
5 - Lean Woman Blues (Marc Bolan) 3:02
6 - Get It On (Marc Bolan) 4:27
7 - Planet Queen (Marc Bolan) 3:13
8 - Girl (Marc Bolan) 2:32
9 - The Motivator (Marc Bolan) 4:00
10 - Life's a Gas (Marc Bolan) 2:24
11 - Rip Off (Marc Bolan) 3:40


Electric Warrior
Musicien : T. Rex
Parution : 24 septembre 1971
Enregistré : mars 1971 – juin 1971
Durée : 39:02
Genre : Glam Rock, Hard Rock
Producteur : Tony Visconti
Label : Fly

Musiciens :
Marc Bolan : chant, guitare
Mickey Finn : batterie, congas, bongos
Steve Currie : basse
Bill Legend : batterie
Rick Wakeman : claviers
Ian McDonald : saxophone
Burt Collins : bugle
Howard Kaylan : chœurs
Mark Volman : chœurs

Mon avis : Quasiment tomber dans l’oubli de nos jours, en dehors d’un cercle d’amateurs éclairés, T. Rex, autrefois, Tyrannosaurus Rex, fut, au tout début des années 70, l’un des plus grands groupes de son temps et connaissant un succès phénoménal en Grande Bretagne en étant la tête d’affiche d’un tout nouveau genre, le glam rock, et ce, devant une concurrence qui, mine de rien, comptait Roxy Music et un certain David Bowie. Mais il faut dire que le sieur Marc Bolan, le maitre a penser du groupe, musicien et auteur talentueux en plus d’être plutôt beau gosse, avait tout pour lui, y compris, bien entendu, un talent indéniable, fauché quelques années plus tard sur une quelconque route anglaise… Mais en 1971, alors que le glam n’en était encore qu’a ses débuts, ce fut donc par le biais de cet Electric Warrior, second opus du groupe sous le nom de T. Rex (autrefois, Bolan et ses comparses faisaient plutôt dans le folk psychédélique) que le groupe atteint enfin la renommée et un succès amplement mérité. Il faut dire qu’ici, on a quasiment un album parfait de bout en bout et parfaitement représentatif de ce qu’était, grosso modo, la scène britannique de l’époque, c’est-à-dire, une scène plus festive et moins revendicatrice que la précédente (Beatles, Stones) et qui brillait de mille feux avec ses musiciens a paillettes et leurs costumes improbables. Mais bon, tout ce qui brille n’a jamais suffit à faire d’un canasson un cheval de course et sans talent, nul doute que le sieur Marc Bolan n’aurait pas laissé un tel incontournable que cet Electric Warrior : ainsi, entre des titres aussi connus que Get It On, Cosmic Dancer, Jeepster ou Mambo Sun, véritables petits bijoux de pop rock, une énergie débordante de tous les instants qui fait que l’on passe, sur un même morceau, d’un passage langoureux a du hard, ou presque, un groupe, bien entendu, au top, et, histoire de couronner le tout, cette voix séductrice d’un Marc Bolan inspirer comme jamais, comment ne pas rendre a César ce qui lui appartient, et donc, a louer les qualités d’un album qui le mérite bien !


Points Positifs :
- Sans nul doute l’un des meilleurs albums de glam rock de tous les temps, rien que ça – et pourtant, avec Bowie et Roxy Music, la concurrence était rude ! Il faut dire que cet Electric Warrior est quasiment parfait de bout en bout, et est tellement représentatif de son temps qu’il en devient presque un cas d’école.
- Get It On, bien sur, énorme tube lors de sa sortie, mais aussi Cosmic Dancer, Jeepster ou Mambo Sun, pour ne citer que quelques titres parmi les plus marquants de cet album où il n’y a pas grand-chose a jeter.
- Marc Bolan, bien sur, talentueux auteur compositeur a la voix oh combien séductrice et qui livre là son plus beau disque, indéniablement.
- Comme souvent, les pochettes les plus simples sont les meilleures, pourtant, celle-ci, a la base, on pourrait se dire qu’ils n’ont pas été chercher bien loin… or, elle est diablement efficace et reconnaissable entre mille !

Points Négatifs :
- Malgré les immenses qualités de cet Electric Warrior, il lui manque peut-être la folie d’un groupe comme Roxy Music a ses débuts ou l’immense talent d’un David Bowie qui fera encore mieux par la suite.
- Le coté langoureux de certains titres risquent de déplaire a certains qui n’y verront là que des chansons pour midinettes ; dommage, les choses sont un peu plus compliquées que cela, comme souvent…
- Si vous n’aimez pas le glam, passez votre chemin !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...