mardi 20 septembre 2016

CHRONOLOGIE


CHRONOLOGIE

Jean Michel Jarre

1 - Chronologie Part 1 (Jean Michel Jarre) 10:51
2 - Chronologie Part 2 (Jean Michel Jarre) 6:05
3 - Chronologie Part 3 (Jean Michel Jarre) 3:59
4 - Chronologie Part 4 (Jean Michel Jarre) 3:59
5 - Chronologie Part 5 (Jean Michel Jarre) 5:34
6 - Chronologie Part 6 (Jean Michel Jarre) 3:45
7 - Chronologie Part 7 (Jean Michel Jarre) 2:17
8 - Chronologie Part 8 (Jean Michel Jarre) 5:33


Chronologie
Musicien : Jean Michel Jarre
Parution : 10 mai 1993
Enregistré : 1992 – 1993
Durée : 42:03
Genre : Musique électronique, House, Techno, Ambiant
Producteur : Jean Michel Jarre
Label : Disques Dreyfus

Musiciens :
Jean Michel Jarre : ARP 2600, Eminent 310, EMS AKS, Minimoog, Akai MPC-60, Akai S1000, Digisequencer, Korg 01/W, Kurzweil K2000, Digitech Vocalist, Roland JD-800,  Roland TR-909, Roland DJ-70, Roland Jupiter-8, Elka Synthex, Boss DR-660, Fairlight
Francis Rimbert : claviers
Michel Geiss : claviers
Dominique Perrier : claviers
Patrick Rondat : guitare

Mon avis : Faisant suite a un En attendant Cousteau certes sympathique mais loin des heures de gloire qui avaient fait la renommée de Jean Michel Jarre, Chronologie est un album qui divise les fans depuis sa sortie, il y a de cela bientôt un quart de siècle : dernier grand opus de son auteur pour certains, déception pour d’autres, force est de constater que, comme souvent, la vérité est un peu entre les deux et, bien évidement, dépend entièrement du ressentit et des gouts de tout a chacun. Car à l’écoute de ce Chronologie, ce qui en ressort, premièrement, c’est son coté un peu fourre tout auquel on ne serait pas forcément attendu au vu des noms des titres qui reprennent ceux de Oxygène et de Équinoxe (part 1, part 2, etc.), ainsi, si l’on retrouve bien entendu la marque de fabrique du sieur Jarre, force est de constater que celui-ci n’hésite pas a aborder tout un tas de styles musicaux comme la House ou la Techno, alors très a la mode en ce début de décennie. Et si l’on ajoute la présence d’une guitare électrique par le biais de l’excellent Patrick Rondat, force est de constater que ce Chronologie, effectivement, ne peut qu’étonner de par sa diversité. Ces divers choix artistiques auront plu a certains, déplu a d’autres, ce qui explique les avis plus que partagés a l’encontre d’un opus que l’on ne peut tout de même pas prendre a la légère, ne serais-ce que pour quelques uns de ses titres qui marquent les esprits : ainsi, si l’on passera rapidement sur Chronologie Part 4, traditionnel morceau fait pour être un tube comme Jean Michel Jarre nous en pond toujours un par album (et le pire, c’est que le bougre fait mouche a chaque fois), entre le long titre d’ouverture qui s’étale sur plus de dix minutes pour notre plus grand plaisir, le second qui, dans un genre différent, fait monter la qualité d’un palier, la partie 5, plus calme et apaisante, voir même le sixième morceau accompagné d’un accordéon (si, ce n’est pas une plaisanterie), il est clair qu’il y a de bonnes choses dans cet album. Alors bien sur, si on doit comparer Chronologie a ses glorieux prédécesseurs, force est de constater que Jean Michel Jarre avait fait bien mieux auparavant, mais bon, sans être un chef d’œuvre ni un vulgaire étron, comme j’ai put le lire dans certaines critiques, cet opus est incontestablement bon et, ma foi, mérite le détour, ne serais-ce que pour ce melting pot de mélanges musicaux plutôt appréciable… Pour la petite histoire, Chronologie fut, en 1993, le dernier album de Jean Michel Jarre que je m’étais procurer : m’étant lancer dans d’autres styles musicaux, découvrant bien des musiciens, j’avais laisser mes amours de jeunesse avec le maitre de la musique électronique pendant bien trop longtemps… mais bon, les choses ne sont pas tout a fait finies et, il est évidant que dans les semaines a venir, j’ai l’opportunité d’aborder certains albums du sieur Jarre qui sont, encore pour moi, des inédits… bref, une affaire a suivre !


Points Positifs :
- Un excellent mélange des genres où l’on voit Jean Michel Jarre s’essayer a l’Electro et a la House, voir même au Rock par la présence d’une guitare électrique où a une musique religieuse par moments au vu de certains chœurs, ce qui détonne, bien évidement, mais s’avère être plutôt plaisant, tous ces styles métissant de fort belle manière la musique traditionnelle du sieur Jarre.
- Chronologie Part 4, bien entendu, un tube imparable a la mélodie entrainante, comme le musicien nous en pond toujours un par album.
- Quelques morceaux plutôt sympathiques dans cet album : les deux premiers, Chronologie 5 et 6, le dernier avec son orgue grandiloquent qui conclut de belle manière cet album.
- Une fort belle pochette.

Points Négatifs :
- Même si dans l’ensemble, Chronologie reste un bon album, il est clair que ce n’est pas un grand album et que oui, mille fois oui, Jean Michel Jarre a fait bien mieux auparavant, que ce soit dans les années 70 ou 80.
- Le coté fourre tout et le mélange des genres parfois un peu trop osé a put déplaire a bon nombre de fans de la première heure.
- En dehors de Chronologie Part 4, il manque d’autres morceaux qui marquent vraiment les esprits dans cet album.

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...