mercredi 7 septembre 2016

AJIN – TOME 3


AJIN – TOME 3         

Prisonnier des humains qui n'ont cessé de multiplier les expériences sur lui, Ken Nagai est libéré par Sato. Les deux Ajin, en sortant de la salle de torture, tombent sur des soldats armés. Sato les élimine facilement, et Ken avance donc au milieu de couloirs remplis de cadavres. Alors qu'ils prennent la direction de la sortie, ils entendent du bruit dans une pièce adjacente. Tous les deux y pénètrent et tombent nez à nez avec trois des tortionnaires de Ken. Sato en tue un aussi sec mais, alors qu'il s'apprête à viser le second, Ken intervient et tire sur son libérateur ! Le lycéen et les deux chirurgiens fuient au fond de la pièce et se cachent. Ils savent tous les trois que Sato est en train de guérir ses blessures et que sa vengeance pour cette trahison sera sanglante. Alors que l'Ajin approche, une machette à la main, Ken a une idée pour le berner. Il va par contre devoir laisser quelques doigts dans l'opération...


Ajin – Tome 3
Scénariste : Gamon Sakurai
Dessinateur : Gamon Sakurai
Genre : Seinen
Type d'ouvrage : Fantastique, Etrange, Aventure, Action, Thriller Ero-guro, Seinen
Titre en vo : Ajin vol.3
Parution en vo : 07 novembre 2013
Parution en vf : 25 novembre 2015
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Glénat
Nombre de pages : 192

Mon avis : Sans être le truc du siècle et sans révolutionner le genre, depuis ses débuts, Ajin, œuvre du sieur Gamon Sakurai, fait preuve d’un scénario parfaitement maitriser et d’un univers au contexte plutôt captivant, ce qui fut confirmer au cours d’un second tome peut-être un chouia moins réussi que son prédécesseur mais qui n’en restait pas moins bon, et donc, avec ce troisième volume, c’est sans la moindre surprise que l’on retrouve une série qui, ma foi, promait énormément et reste toujours aussi captivante. Il faut dire que le sauvetage du héros, Ken Nagai, tombé aux mains du gouvernement, par le charismatique Sato avait débuter sur les chapeaux de roue dans le tome précédant, ce dernier massacrant allègrement tous ceux qui se présentaient sur son chemin, mais ici, a notre grande surprise, alors que l’on était en droit d’attendre a une simple fuite, le sauvetage se transforme en affrontement entre les deux Ajins, le jeune Ken se rendant compte que son sauveteur n’étant pas forcément un adepte de la non violence, bien au contraire. Du coup, on a droit à quelques scènes spectaculaires et, surtout, a l’apparition du fantôme de Sato, chose que l’on attendait depuis pas mal de temps et qui ne nous déçoit pas. Cependant, le plus intéressant dans ce troisième volume de Ajin, c’est les nombreuses révélations qui sont faites au sujet de Ken Nagai, personnage qui apparait comme étant bien moins sympathique qu’on pouvait le penser de prime abord : froid pour ne pas dire insensible, calculateur, egocentrique, le jeune homme perd énormément en capital sympathie mais, paradoxalement, ou pas, gagne en profondeur, surtout que malgré ses défauts, le jeune homme ne peut s’empêcher de tout faire pour sauver un de ses anciens tortionnaires. Au final, après la légère baisse de régime du second tome, Ajin repart de plus belle en faisant la part belle a l’action spectaculaire mais aussi, et surtout, a la psychologie de ses protagonistes… après tout, il était temps que le héros de cette série commence a devenir intéressant, non !?


Points Positifs :
- On trouvait Ken Nagai fade et stéréotypé au possible ? Eh ben, dans ce troisième tome, on découvre que le jeune homme est bien plus complexe qu’on le pensait jusqu’alors et qu’il possède bien des défauts, comme une froideur, une insensibilité et un coté calculateur qui en font un individu peu fréquentable mais, bien plus intéressant.
- Malgré ces nombreux défauts qui rendent enfin le héros de ce manga plus consistant, ce dernier, a sa grande surprise d’ailleurs, ne peut s’empêcher de sauver un de ses anciens tortionnaires – bref, il devient bigrement complexe le jeune Nagai !
- L’affrontement entre Ken et Sato, spectaculaire et qui nous offre quelques belles scènes d’action.
- Enfin, on sait à quoi ressemble le fantôme de Sato, et, ma foi, c’est une réussite !
- Coté dessins, Gamon Sakurai poursuit sur sa lancée et livre une fois de plus une prestation réussie et plutôt maitrisée.

Points Négatifs :
- Malgré un sursaut scénaristique salutaire vis-à-vis du tome précédent, force est de constater que l’on retrouve un peu trop de codes du genre et que certaines situations restent prévisible : ainsi, on apprend que le héros n’est pas un individu fréquentable, chouette, sauf qu’ensuite, il se met a tout faire pour sauver un de ses tortionnaires, ce qui peut être une bonne chose mais comme c’est amener tellement vite dans le récit, cela manque un peu son effet.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...