lundi 20 mars 2017

SAMBA


SAMBA

Samba, un Sénégalais qui vit depuis 10 ans illégalement à Paris, travaille comme aide-cuisinier dans un hôtel. Après avoir reçu une promesse d'embauche, il décide de demander une carte de séjour. Néanmoins il est mis dans un centre pour immigrés en attente de leur procès. C'est là qu'il fait la connaissance d'Alice, une ex-DRH qui est en train de se réintégrer dans le monde du travail en assistant Manu, une jeune femme qui soutient les sans-papiers dans leur démarche juridique. Peu à peu Alice commence à s'éprendre de Samba, ce qui la rend plus sûre d'elle. Samba par contre reçoit l'obligation de quitter le territoire français. En continuant malgré tout sa vie habituelle, il fait la connaissance de Wilson, un sans-papier algérien qui se fait passer pour un Brésilien dans le but d'avoir plus de chances au niveau professionnel et amoureux en France.


Samba
Réalisation : Éric Toledano et Olivier Nakache
Scénario : Éric Toledano et Olivier Nakache
Musique : Ludovico Einaudi
Production : Gaumont et Quad Films
Genre : Comédie
Titre en vo : Samba
Pays d'origine : France
Langue d'origine : français
Date de sortie : 15 octobre 2014
Durée : 118 mn

Casting :
Omar Sy : Samba
Charlotte Gainsbourg : Alice
Tahar Rahim : Walid / Wilson
Izïa Higelin : Manu
Youngar Fall : Lamouna, l'oncle de Samba
Isaka Sawadogo : Jonas
Hélène Vincent : Marcelle
Christiane Millet : Madeleine
Jacqueline Jehanneuf : Maggy
Liya Kebede : Gracieuse
Clotilde Mollet : Josiane
Adel Bencherif : Le vendeur de cartes de séjour
Maxime d'Aboville : L'avocat de Samba
Nicolas Beaucaire : Le gendarme dans la cuisine
Catherine Davenier : Le juge
Michel Winogradoff : Le concierge de l'hôtel
Olivier Nakache : L'animateur du club de poney
Éric Toledano : Le barman

Mon avis : Ici, mon opinion au sujet de ce film était acquise avant même que je ne commence a le regarder et, pour une fois, je ne me suis absolument pas trompé : Samba, avec Omar Sy, un long métrage français sur les mésaventures d’un sans papier qui trouvera l’amour en la personne d’une femme un peu paumée, Charlotte Gainsbourg, qui l’aide dans les démarches administratives, mouais, ça peut se regarder, peut-être même qu’on trouvera quelques scènes drôles mais, dans l’ensemble, tout cela sentira a plein nez les bons sentiments et ne marquera en aucune façon les esprits. C’était mon avis avant de regarder ce film, ce fut mon avis après l’avoir vu, tout simplement… Alors, du coup, que dire de plus au sujet de Samba après ce bref et très rapide résumé où, finalement, tout est dit ? Eh ben ma foi, qu’effectivement, ce film est sympathique et qu’il se regarde, mais sans plus : scénario convenu, situations sans surprises, personnages stéréotypés, oui, pour l’originalité, on repassera. Mais bon, il y a un Omar Sy plutôt intéressant dans son rôle de sans papier et qui arrive par moments à nous faire rire. De même, Charlotte Gainsbourg, dépressive et amoureuse ne nous laissera pas indifférent. Quant au reste, eh bien, comment dire… bah c’est après tout ! Bref, Samba n’est pas un mauvais film, loin de là, mais sincèrement, dans le genre comédie, on a déjà connu beaucoup mieux, et pas qu’un peu…


Points Positifs :
- Une petite comédie sans grande prétention et qui est parfaite pour passer une soirée devant sa télé lorsque l’on n’a rien d’autre à faire.
- Une intrigue plutôt convenue mais pas forcément désagréable.
- Même si l’on a connu Omar Sy en meilleure forme en d’autres occasions, l’acteur reste suffisamment doué pour que l’on soit touché par son sort et comme en plus, il réussit à nous faire rire par moments.
- Charlotte Gainsbourg en dépressive qui tombe amoureuse d’un pauvre sans papier ; certes, dit comme cela, cela fait cliché, mais ça passe.

Points Négatifs :
- Situations convenues, scénario sans surprise, personnages stéréotypés, il me semble évident d’affirmer que tout cela n’est pas original pour un sou et que Samba est a mille lieux d’être un bon film.
- Qu’est ce que cela devient agaçant lorsqu’un film tombe dans le sentimentalisme a deux balles.
- Pour une comédie, je me disais que j’allais rigoler davantage…

Ma note : 6/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...