dimanche 12 mars 2017

WALKING DEAD – GUERRE TOTALE


WALKING DEAD – GUERRE TOTALE

La guerre contre Negan et ses Sauveurs est particulièrement rude et laisse de nombreuses personnes sur le carreau. Eugène s'est dernièrement capturer par ces derniers et ne sait pas quel sort va lui être réservé. Rick, quant à lui, comprend que la communauté doit se presser d'aller à la Colline afin de mettre en sécurité les survivants. Leurs morts enterrés, ils se mettent alors en route. Negan, de son côté, interroge Eugène sur le plan de Rick mais il ne dit rien. Le chef des Sauveurs lui apprend alors que les zombies vont être la meilleure des armes pour éliminer Rick et les autres. Il demande à tous ses hommes d'imprégner leurs armes du sang des marcheurs, et ce afin de contaminer leurs adversaires. Ainsi, une simple blessure signifiera un arrêt de mort. Negan compte mettre en place cette stratégie lors du prochain assaut, celui de la colline. Pendant ce temps, Rick et la Communauté arrivent à la Colline. Ils préparent les lieux à un affrontement qu'ils espèrent remporter...


Walking Dead – Guerre totale
Scénario : Robert Kirkman
Dessins : Charlie Adlard
Encrage : Stefano Gaudiano
Couleurs : Cliff Rathburn
Couverture : Charlie Adlard
Genre : Fantastique, Etrange, Horreur
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Walking Dead – All Out War (Part Two)
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 29 juillet 2014
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 15 octobre 2014
Nombre de pages : 144

Liste des épisodes
Walking Dead 121-126

Mon avis : Débuté dans le tome précédent, l’affrontement final entre les troupes de Rick et celles de Negan trouve enfin sa conclusion a l’issu d’un vingt-et-unième tome pour le moins explosif et même étonnant par moments. Il faut dire que, quelque part, il était temps que cela arrive car bon, comment dire, même si le personnage de Negan possède un petit quelque chose qui fait qu’il ne peut pas nous être totalement indifférent – dans un sens comme dans l’autre – force est de constater que, depuis son apparition, dans le dix-septième volume, nous sommes a mille lieux des heures de gloire de la série. Un certain manque d’originalité par moments, une intrigue qui s’étirait un poil en longueur et une baisse notable de ce qui avait fait la grande force de Walking Dead depuis ses débuts, je veux bien évidement parler de ces moments plus calmes, ceux qui sont centrés sur les discussions entre les protagonistes et qui, franchement, sont moins marquants qu’auparavant. Alors bien sur, en raison de tous ces défauts qui marquent un peu trop durablement cette œuvre depuis quelques tomes, cette conclusion de la guerre entre Rick et Negan est moins spectaculaire, moins réussie que celle, qui avait opposé nos héros au Gouverneur, et ce, malgré un final pour le moins réussi et inattendu. Cependant, ne désespérons pas : malgré tous les défauts que j’ai pointé du doigt, malgré le fait, incontestable, que la série est moins bonne qu’auparavant et même si ce trop long arc narratif aura déçu, Walking Dead maintient suffisamment de qualités pour maintenir un intérêt qui fait qu’il est difficile de décrocher. Alors, moins bon l’œuvre du duo Kirkman/Adlard depuis quelques temps ? Certes, mais suffisamment bon tout de même pour continuer à se démarquer de la concurrence !


Points Positifs :
- Enfin, la conclusion de l’affrontement entre les troupes de Rick et celles de Negan et la fin d’un arc narratif qui aura duré un poil trop longtemps selon moi. Il y a des morts, du sang, des drames, des surprises aussi, un final inattendu et la satisfaction de pouvoir enfin passer a autre chose !
- En parlant de final, celui qui met aux prises Rick a Negan, avec la discussion entre les deux hommes marquera longtemps les esprits : de part les propos qu’ils tiennent, la singulière réaction de Negan et, bien sur, ce qui arrive tout de suite après. Quand a la décision que prend Rick au sujet de son ancien adversaire, elle en surprendra beaucoup mais n’en reste pas moins excellente.
- J’ai eu pendant longtemps du mal avec Negan mais plus les tomes passaient et plus je commençais à accrocher au personnage, et ce, jusqu’à ce final pour le moins étonnant.
- Empoisonner les armes avec du sang de zombie, il fallait y penser !

Points Négatifs :
- Il faut reconnaitre que cet affrontement pèche un peu par moments par un certain manque d’originalité. Il était tout de même grand temps que cet arc narratif prenne fin et que l’on passe à autre chose. Après tout, les combats entre humains, cela va un temps mais il ne faudrait pas oublier les zombies !
- Depuis le tome précédant, Stefano Gaudiano est venu prêter main forte à Charlie Adlard pour l’encrage et si dans les premiers épisodes, son style ne dénotait pas trop, dans les épisodes de ce volume, le mélange du travail des deux hommes passe un peu moins bien par moments ; il faut dire que certaines planches sont un peu limites…
- Plus le temps passe et plus j’ai du mal avec Carl…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...