lundi 9 novembre 2015

DIABLO III – REAPER OF SOULS


DIABLO III – REAPER OF SOULS

Après la destruction de Diablo et son emprisonnement dans la Pierre d'âme noire, Tyrael ignorait s'il était possible de détruire celle-ci, il choisit donc de la cacher dans les profondeurs de Sanctuaire en espérant que jamais personne ne la trouverait. Malheureusement pour lui Malthael, ancien Archange de la Sagesse devenu Archange de la Mort entre temps attaque le sanctuaire dans lequel la Pierre est dissimulée. Ses intentions sont des plus claires : il veut éradiquer les démons et leurs engeances ce qui pour lui inclut les humains issus de l'union d'anges et de démons…


Diablo III – Reaper of Souls
Éditeur : Activision Blizzard
Développeur : Blizzard Entertainment
Concepteur : Josh Mosquiera, Leonard Boyarsky, Jay Wilson
Date de sortie : 19 Août 2014
Pays d’origine : États-Unis
Genre : Action-RPG, Hack and Slash
Mode de jeu : 1 à 4 joueurs
Média : Blu-Ray
Contrôle : Manette
Plate-forme : PS3

Mon avis : Il y a de cela quasiment deux mois, en septembre dernier, donc, je vous proposais sur ce blog la critique de Diablo III, tout simplement le dernier né du plus grand Hack and Slash, et ce, depuis le premier volet, sortit il y a presque deux décennies déjà… cependant, je n’en avais pas tout a fait finit avec le monde de Sanctuaire, son Seigneur des Enfers, Diablo, qui ne cesse de revenir puisque, pour rappel, Diablo III (comme ses prédécesseurs et les titres du même genre) fait parti de ce genre de softs qui n’ont pas véritablement de fin… En effet, une fois la mission principale achevée, l’on peut toujours la refaire avec un niveau de difficulté plus élevé, niveau qui apportera forcément des adversaires plus coriaces mais aussi des armes et des armures bien plus intéressantes, sans oublier, bien sur, une montée vers des niveaux d’expérience de plus en plus élevés… Mais si la quête de puissance plaira aux inconditionnels les plus mordus du genre, il est évidant que refaire sans arrêt la même histoire finit, tôt ou tard, par lasser… Fort heureusement, Blizzard nous avait réservé une suite, ce fameux Reaper of Souls dont je vous parle aujourd’hui, et qui, ma foi, vaut son pesant de cacahouètes, si vous me permettez l’expression. Suite, bien entendu, est un bien grand mot puisque Reaper of Souls n’est pas Diablo IV mais tout juste une extension comme le genre en est friand : même histoire, mêmes protagonistes, même moteur de jeu mais la possibilité de poursuivre l’intrigue, achevée précédemment, avec un nouveau vilain, le sombre Malthael, d’affronter de nouvelles menaces, de visiter de nouveaux lieux, de pouvoir jouer avec un nouveau perso, le croisé, et même de retrouver de vieilles connaissances comme une certaine Adria… Bref, une simple prolongation de Diablo III avec un niveau supplémentaire (mais fort heureusement, plutôt long), la possibilité d’aller jusqu’au niveau 70 (60 précédemment), bref, de relancer un peu l’intérêt d’un jeu qui n’a plus grand-chose à prouver, tout en apportant quelques petites modifications pour le moins bienvenues… Bien évidement, Reaper of Souls est avant toute chose destiné a ceux et celles qui auront apprécié Diablo III et qui souhaiteront prolonger l’expérience, le plus longtemps possible, après, bien entendu, tôt ou tard, il sera toujours temps de se lasser car malgré le mode aventure et des défis de plus en plus ardus, il s’agit toujours d’affronter les mêmes ennemis dans les mêmes décors, mais bon, pour une extension, Reaper of Souls est excellente et quelque part, on ne lui demande pas plus… après, il sera toujours temps, un jour, d’attendre une éventuelle autre extension voir Diablo IV, tout bonnement !


Points Positifs :
- Les amateurs de Hack and Slash sont familiers de ce genre d’extensions qui permettent de prolonger, encore et encore, l’aventure principale, et si Diablo III était excellent, Reaper of Souls l’est tout autant. Un nouveau niveau tout simplement gigantesque, un nouveau grand méchant, Malthael, de nouveaux adversaires, une nouvelle classe, le Croisé, la possibilité de grimper jusqu’au niveau 70 puis de poursuivre avec les niveaux de Parangon et tout un tas de petites améliorations qui méritent le détour et raviront le fan.
- Bon, je ne vais pas rappeler tout ce qui avait fait la force de Diablo III et que l’on retrouve ici, je vous invite pour cela à relire la critique que j’ai publié ici.
- A la base, Diablo III possédait une durée de vie colossale (comme tous les softs du genre), mais avec cette extension puis le mode aventure et les nombreux défis à relever, celle-ci devient impressionnante… bref, le genre de jeux qui pourrait nous captiver des mois voir des années.
- Je ne vais pas revenir sur ce nouveau niveau mais bon, il est clair qu’en plus d’être assez vaste, il est varié : ainsi, on passe d’une cité a des marécages tout en faisant un tour dans un cimetière et de finir dans le Pandémonium…
- Un nouvel artisan : la Mystique.
- Malthael a de la gueule.
- On retrouve Adria.
- Un nombre conséquent de boss et de sous-boss dans le mode aventure qui vous donneront pas mal de fil a retorde.
- Si vous n’avez jamais joué a Diablo III, procurer vous plutôt le pack contenant le soft et son extension, ça vous fera de sacrées économies.

Points Négatifs :
- Il faut relativiser les choses : Reaper of Souls n’est qu’une extension, une bonne, certes, mais pas plus, il n’y a pas de grandes nouveautés et encore moins de grandes révolutions.
- Une fois le nouveau niveau finit, on le refera une fois histoire de monter encore de niveaux puis, au bout d’un moment, il ne faut pas se leurrer, on finira par tourner en rond… Heureusement qu’il y a le mode aventure.
- Le Croisé est sympa mais il me fait peut-être un peu trop penser au Barbare.
- Pas mal de nouveautés, certes, mais bon, peu de véritables nouveaux ennemis quand on y pense bien et tout cela tourne encore et encore autour des morts vivants, des démons… mouais, un certain manque d’originalité.
- Je trouve fort dommage que l’on soit limiter au niveau 70 ; certes, après, il y a les points de Parangon, mais bon, pourquoi limiter la montée de niveaux ? J’aurai préféré qu’il n’y en ait pas, justement.
- Vous aviez trouvé la fin de Diablo III ratée ? Rassurez vous, c’est encore le cas avec Reaper of Souls.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...