vendredi 27 novembre 2015

CIVIL WAR – LA MORT DE CAPTAIN AMERICA


CIVIL WAR – LA MORT DE CAPTAIN AMERICA

La guerre civile entre les super-héros s’est achevée après un terrible affrontement fratricide a Manhattan suite a la réédition du meneur de la révolte, Steve Rogers alias Captain America. Désormais aux mains des autorités, celui-ci doit être jugé devant un tribunal civil selon le souhait du gouvernement américain qui souhaite ainsi faire preuve de transparence. Cependant, le jour du procès, sur les marches du palais de justice, devant une foule compacte (où se trouvent Sharon Carter et Bucky Barnes), Cap, menotté, est victime d’un sniper et se trouve entre la vie et la mort…


Civil War – La mort de Captain America
Scénario : Ed Brubaker, Jeph Loeb
Dessins : Steve Epting, Leinil Francis Yu, Ed McGuinness, John Romita Jr, David Finch, John Cassaday
Encrage : Dave McCaig, Dexter Vines, Klaus Janson, Danny Miki
Couleurs : Frank d’Armata, Dave McCaig, Jason Keith, Morry Hollowell, Laura Martin
Genre : Super-héros
Editeur : Marvel
Titre en vo : Civil War – Fallen Son
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : Avril 2007 – Mai 2007
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Hachette
Date de parution : 20 novembre 2015
Nombre de pages : 148

Liste des épisodes
Captain America (vol.5) 25
Fallen Son : The Death of Captain America 1-5

Mon avis : Le hasard, comme il m’arrive de le dire quelques fois lors de mes critiques, fait souvent bien les choses et telle ne fut pas ma surprise en m’apercevant que l’un des numéros de la collection de chez Hachette, Marvel Comics la Collection de Référence, était consacré a l’un des événements les plus importants de l’univers des comics de la première décennie des années 2000, je veux bien évidement parler de la mort de… Captain America ! Car bon, mine de rien, même si notre bon vieux Steve Rogers se porte beaucoup mieux depuis (quoi que, il n’est plus vraiment le même depuis quelques temps, voir ici), chose qui arrive souvent dans le petit monde merveilleux des comics de super-héros, force est de constater qu’en son temps, et même si l’on se doutait que tôt ou tard, Cap aurait droit a une résurrection en bonne et dut forme,  ce décès aura marquer les esprits, au point même que des médias généralistes en avaient parler (je me souviens d’un article dans le journal Le Monde), ce qui peut paraitre incroyable avec du recul… Mais quelque part, la chose n’était pas si illogique que cela puisque, faut-il le rappeler, Captain America est sans nul doute l’une des figures majeures de l’univers Marvel voir, tout bonnement, des comics tout court, ce qui fait qu’un événement majeur comme sa mort ne pouvait être traité a la légère, bien au contraire. Mais j’avais dit en préambule de cette critique que le hasard fait souvent bien les choses et justement, dans le cas présent, la mort de Captain America survenait a l’issu de Civil War, l’excellent event Marvel qui marqua tant les esprits il y a quelques années de cela et dans lequel, pour rappel, Cap avait prit la tête de tous les super-héros qui refusaient de se faire recensés par le gouvernement, ce qui fit de lui un criminel, avant que, en voyant tous les dégâts que cette lutte fratricide avait causés, il ne décide de se rendre aux autorités ; un excellent event donc et que j’avais relu il y a quelques semaines, d’où mon enthousiasme, du coup, de pouvoir relire la conclusion dramatique de ce dernier, cette fameuse mort de Captain America. Celle-ci, inoubliable, eut lieu dans le vingt-cinquième épisode de la série régulière  et, même quelques années plus tard, est toujours aussi marquante : il faut dire que c’était la belle époque pour cette série, le duo Brubaker/Epting ayant fait de Captain America la meilleure série de chez Marvel, ce qui était loin d’être le cas auparavant, et que, bien entendu, cet épisode, hautement dramatique, est tout simplement parfait même si, il faut le reconnaitre, tous ceux qui n’ont pas lu la série régulière a l’époque seront plutôt paumés. Mais en dehors de la mort de notre héros à la bannière étoilé préféré, ce numéro de la collection Marvel Comics la Collection de Référence vaut aussi le coup pour l’excellente mini-série de cinq épisodes Fallen Son, œuvre de Jeph Loeb au scénario et tout un tas de dessinateurs (Yu, Finch, Cassaday, etc.) qui s’attarde, de fort belle manière, sur la réaction des anciens compagnons de Cap après la mort de ce dernier : ainsi, tout au long de ces cinq épisodes, on suivra l’étalage de leurs sentiments, leur refus devant le drame, leur colère, leur dépression, leur envie, malgré tout, de continué sans leur ami, Loeb offrant là une fort bonne mini-série, formidable conclusion a un événement majeur et qui, sans nul doute, aura fortement marqué l’histoire moderne des comics…


Points Positifs :
- La mort de Captain America est sans nul doute l’un des événements majeurs de l’industrie des comics de super-héros de ces dix dernières années. Bien évidement, vu l’importance du personnage, il ne pouvait pas en être autrement et cet album le confirme bien.
- Le vingt-cinquième épisode de la série régulière de Captain America, celui où ce dernier est abattu et perd la vie.
- Et dire que Captain America qui avait échappé tant de fois a la mort se fait tuer de cette façon, aussi simple… oui mais justement, c’est cela qui est bien trouvé.
- Fallen Son est un fort bel hommage à l’un des héros les plus importants de l’univers Marvel. Jeph Loeb, qui pour la petite histoire avait perdu son fils quelques temps auparavant, livre là un scénario solide, touchant, et plutôt intelligent quand aux sentiments que tout a chacun peut ressentir a l’issu de la perte d’un proche.
- Pour ce qui est des dessinateurs, il n’y a quasiment aucune fausse note et entre Steve Epting dans Captain America et Leinil Francis Yu, David Finch et John Cassaday dans Fallen Son, on est plutôt bien servis.
- Hein, quoi, comment, après avoir déglingué Leinil Francis Yu tout au long de Secret Invasion, voilà que je chante ses louanges !? Mais ici, le bougre fait preuve de sérieux et d’application, démontrant qu’il n’est pas manchot avec son style assez spécial, chose qu’il n’avait absolument pas fait dans Secret Invasion.

Points Négatifs :
- Si je n’ai jamais été un grand fan d’Ed McGuinness, c’est surtout l’épisode dessiné par John Romita Jr qui m’a causé le plus de problèmes ; décidément, son style, je ne peux pas !
- Tout cela peut paraitre assez complexe pour ceux qui n’ont pas suivis la série régulière à l’époque ainsi que ceux qui n’ont jamais lu Civil War ; d’un autre coté, on peut se dire que cet album permet à ces lecteurs de découvrir de très bons comics s’ils souhaitent en savoir plus.
- Il me semble qu’il y a une grossière erreur dans le dernier épisode de Fallen Son : mais que font les Young Avengers a l’enterrement de Cap alors que ceux-ci étaient dans l’illégalité et donc recherchés par le gouvernement ?
- Mouais, on ne peut pas vraiment dire que cette couverture soit la plus réussie qui soit…

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...