dimanche 15 novembre 2015

L'ATTAQUE DES TITANS – TOME 16


L'ATTAQUE DES TITANS – TOME 16

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme depuis plus d’un siècle, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Le jeune Eren, témoin de la mort de sa mère dévorée par un titan, n’a qu’un rêve : entrer dans le corps d’élite chargé de découvrir l’origine des titans, et les annihiler jusqu’au dernier… Le Bataillon d'exploration est parvenu à déjouer la machination orchestrée contre lui par les Brigades centrales et à renverser le gouvernement. À présent, il ne reste plus qu'à mettre Historia sur le trône. De son côté l'équipe de Livaï a réussi à localiser Eren et Historia mais les délivrer ne sera sans doute pas une mince affaire...


L’attaque des Titans – Tome 16
Scénariste : Hajime Isayama
Dessinateur : Hajime Isayama
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Action, Dark Fantasy, Dystopie, Horreur, Tragédie
Titre en vo : Shingeki no Kyojin
Parution en vo : 9 avril 2015
Parution en vf : 12 novembre 2015
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Pika Édition
Nombre de pages : 192

Mon avis : Comme tout les deux mois, sur ce blog, j’ai le plaisir de vous parler de ce qui est mon manga préféré, celui qui m’aura indéniablement réconcilier avec le genre, je veux bien évidement parler de l’excellent L’Attaque des Titans, et donc, en ce mois de novembre 2015 qui restera (actualité oblige) dans les mémoires pour de bien tristes raisons, c’est du seizième tome de l’œuvre du sieur Hajime Isayama que je vais vous entretenir, un tome qui, comme vous allez le constater, est pour le moins singulier… Bien évidement, les fans de la saga le savent bien, cela fait belle lurette que, en quelque sorte, les fameux Titans sont passés au second plan : ainsi, dans le tome précédent, nous avions tout de même droit a ni plus ni moins qu’un coup d’état, l’armée ayant prit le pouvoir en déposant la famille royale, et ce, tandis que les affrontements entre les diverses factions humaines ne cessaient de croitre. Bref, la saga a depuis quelques temps pris une tournure non seulement politique mais surtout inattendue, surtout si l’on se souvient des premiers tomes de celle-ci, quoi que, il faut le reconnaitre, tout cela est loin d’être illogique, surtout au vu des nombreuses révélations auquel on a (enfin) droit dans ce seizième volume. Car oui, ici, Hajime Isayama met quasiment l’action de coté, en dehors de quelques pages spectaculaires où les hommes de Livaï affrontent ceux de l’intriguant Kenny Ackermann (laissant Hansi sur le carreau, sans que l’on ait de nouvelles de son sort), et se concentre sur des pages et des pages de dialogues où, alors qu’Eren est prisonnier, le père d’Historia lui dit tout, ou presque, sur le passé de la famille Reis ainsi que sur leurs mystérieux pouvoirs. Bien évidement, le lecteur ne peut qu’être ravi devant cet étalage de révélations, sauf que, du coup, on a droit quasiment qu’à ça, et qu’au bout d’un moment, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il y a tout de même pas mal de blabla. Mais bon, si l’on peut regretter cette baisse dans le rythme de l’histoire, on ne va pas trop se plaindre au vu des nombreuses révélations auquel on a enfin droit tout en sachant parfaitement qu’il reste encore pas mal de points obscurs et en se disant que, au vu des dernières pages, l’action devrait, elle, repartir de plus belle dans le prochain tome !


Points Positifs :
- On a enfin droit à tout un tas de révélations sur la famille Reis, leurs pouvoirs (sur les Titans mais aussi et surtout sur les humains), les liens entre certaines familles mais aussi sur les agissements du père d’Eren, bien au courant de tout cela apparemment. Bref, on ne va pas se plaindre de tout cela car même s’il reste bien évidement pas mal de zones d’ombres, on en sait un peu plus sur l’histoire de l’univers de L’Attaque des Titans.
- Mine de rien, il y en a des gens qui semblent se nommer Ackermann : Mikasa, Kenny et… Livaï, il n’a pas un lien avec eux non plus ? En tous cas, tout porte à le croire…
- Une seule scène d’action mais une bonne, Hajime Isayama n’étant jamais aussi bon que lorsqu’il y a de la castagne : ici, c’est encore un affrontement entre humains, mais qu’est ce qu’il est spectaculaire !
- Hansi sérieusement touchée est laissée sur le carreau et il va falloir patienter pour connaitre son sort.

Points Négatifs :
- Certes, on ne peut que se régaler au vu de toutes ces révélations, mais force est de constater qu’on a quasiment que des scènes de dialogues, certes intéressantes, mais qui se prolongent par moment un peu trop.
- Pas beaucoup d’action dans tout cela et je ne parle même pas des Titans qui brillent par leur absence physique, ou presque.
- Certains lecteurs regretteront la tournure prise par le scénario, plus politique, plus complexe, et regretteront le coté plus simpliste des débuts (humains contre titans) quoi que, personnellement, ce n’est pas mon cas.
- Hajime Isayama a certes fait des progrès, point de vu dessins, depuis les débuts du manga, mais bon, reconnaissons que sur certaines cas, il retombe un peu dans ses travers, surtout au niveau des visages.
- Mais qu’est ce que c’est que cette couverture !?

Ma note : 7,5/10

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Si tu n'as pas envie d'attendre la suite des volumes reliés pour lire la suite, les chapitres qui suivent le tome 16 sont disponible en téléchargement (légal) sur les grandes plateformes de distribution numérique (par exemple amazon : http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Ddigital-text&field-keywords=l%27attaque+des+titans+chapitre )

Feanor a dit…

Merci beaucoup pour ce lien que je ne connaissais pas, par contre, j’en ai un autre, US, avec tous les épisodes parus jusqu’à ce jour mais je n’y vais quasiment jamais, ou plutôt, je n’y vais plus depuis longtemps : je préfère attendre tranquillement les parutions françaises, histoire de prendre mon temps…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...