mercredi 27 décembre 2017

LE CHOC DES TITANS


LE CHOC DES TITANS

Calibos est le fils de Thétis, la déesse de la mer, qui l'adore. Il était un beau jeune homme et devait se marier avec la princesse Andromède, fille de la reine Cassiopée et héritière de la riche ville de Joppé et finalement de toute la Phénicie. Mais il a commis, entre autres méfaits, le crime de tuer tout le troupeau sacré de chevaux volants qui appartenait à Zeus, à part l'étalon Pégase ; le dieu suprême l'a donc transformé en un monstre qui s'est vu alors rejeté et forcé de vivre comme un paria dans les marécages et les eaux stagnantes. Thétis, furieuse du sort assigné à son fils, a juré que si Calibos ne peut pas épouser Andromède, aucun autre homme ne le pourra non plus. Non moins exaspérée par la dévotion totale de Zeus envers son propre fils, Thétis transporte Persée de Serifos à Joppé. S'étant lié d'amitié avec Ammon, un érudit et un compositeur de pièces, Persée apprend l'aventure d'Andromède et de sa triste situation : elle ne peut pas se marier à moins que son prétendant ne réussisse à résoudre une énigme que lui donnera Calibos. Tout prétendant qui n'y arrivera pas sera brûlé sur le bûcher.


Le Choc des Titans
Réalisation : Desmond Davis
Scénario : Beverley Cross
Musique : Laurence Rosenthal
Production : Metro-Goldwyn-Mayer
Genre : Aventures, Fantastique, Péplum
Titre en vo : Clash of the Titans
Pays d'origine : États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 12 juin 1981
Durée : 118 mn

Casting :
Harry Hamlin : Persée
Judi Bowker : Andromède
Burgess Meredith : Ammon
Laurence Olivier : Zeus
Jack Gwillim : Poséidon
Claire Bloom : Héra
Maggie Smith : Thétis
Ursula Andress : Aphrodite
Susan Fleetwood : Athéna
Pat Roach : Héphaïstos
Siân Phillips : Cassiopée
Neil McCarthy : Calibos
Tim Pigott-Smith : Thallo, le compagnon de Persée
Flora Robson, Anna Manahan, Freda Jackson : Les trois Grées
Donald Houston : Acrisios
Vida Taylor : Danaé

Mon avis : Quand on entend parler d’un film intitulé Le Choc des Titans, le grand public et les plus jeunes d’entre nous penseront principalement au long métrage de 2010, et ce, sans savoir que celui-ci n’est qu’un vulgaire – le mot me semble juste – remake d’une œuvre un poil plus ancienne et datant, elle, de 1981. Car oui, pour beaucoup, Le Choc des Titans fut, pendant longtemps, uniquement ce film, le tout dernier où œuvra, en tant que responsable des effets spéciaux, le magicien du genre, je veux bien évidement parler du grand Ray Harryhausen. Bien évidement, lorsque sortit sur les écrans ce long métrage, même les plus ardents admirateurs du maitre ne pouvaient qu’admettre que les effets spéciaux de ce dernier commençaient a faire dater, que l’age d’or de l’animation de ces créatures mythologiques image par image était révolu, cependant, a bien y regarder, il aura fallut encore bien des années pour que, la programmation par ordinateur ayant remplacée le bricolage artisanal d’autrefois, il y ait une véritable amélioration, et ce, sans que le résultat final soit meilleur par ailleurs… Car bon, s’il y a bel et bien une chose que l’on peut être sur si l’on doit comparer Le Choc des Titans et son remake, c’est que, même si le premier n’est pas un grand film, s’il apparait comme étant dater et un peu niais par moments, il n’en reste pas moins oh combien supérieur a son prédécesseur dont le seul avantage, finalement, est qu’il bénéficie de la technologie actuelle mais où toute magie a disparue. Bien entendu, il en est tout autrement dans la version de 1981, celle qui nous préoccupe aujourd’hui, car même si les effets spéciaux peuvent paraitre ringards aux yeux des plus jeunes d’entre nous, comment ne pas reconnaitre qu’au moins, dans ce film, nous avons une histoire, plutôt sympathique, des monstres qui marquent les esprits – et qui seront rester dans la culture populaire – et qui, surtout, se regarde encore fort bien de nos jours – sans qu’il ne devienne un simple navet, comme l’est la version de 2010 ou sa suite, encore pire, La Colère des Titans de bien triste mémoire… Alors certes, ici, nous sommes a mille lieux de ces magnifiques films que furent Jason et les Argonautes ou Le Septième Voyage de Simbad, mais bon, malgré ses défauts, Le Choc des Titans reste un long métrage fort sympathique et qui vous fera passer un bon moment et, quelque part, c’est toujours mieux que de l’esbroufe facile gratinée d’effets spéciaux tape a l’œil uniquement présents pour attirer le grand public…


Points Positifs :
- Un film franchement sympathique et qui a pour lui de nous faire passer un fort bon moment en famille. Une histoire tirée de la mythologie et qui n’en reste pas moins efficace, un coté enchanteur du plus bel effet et une aventure captivante comme on n’en fait plus.
- Le Choc des Titans est le dernier long métrage où officie le magicien des effets spéciaux, le grand Ray Harryhausen et même si tout cela commençait déjà à faire dater a l’époque, force est de constater que pour les fans du bonhomme, c’est un véritable régal que de voir s’animer le Kraken, le Pégase ou la Méduse !
- Pour la petite histoire, ce film aura laissé une place importante dans la culture populaire de la fin du vingtième siècle et son influence se fait encore sentir de nos jours ; un exemple tout simple, l’apparence de Méduse dans les œuvres actuelles – voir la saga God of War – est issue de ce film.
- Le grand Laurence Olivier en Zeus !

Points Négatifs :
- Bon, il faut reconnaitre que même lors de sa sortie, ce procédé d’animation commençait déjà à faire vieillot, alors, je vous laisse imaginer comment un jeune actuel peut être dubitatif devant ce film.
- Je n’ai jamais été fan de la chouette mécanique et de l’humour un peu débile qui lui est lié lors de chacune de ses apparitions.
- Autant je ne supportais pas Harry Hamlin dans le rôle de Persée lorsque j’étais plus jeune – selon moi, Persée se devait d’être plus âgé – autant là, cela me pose moins de problèmes mais bon, il reste tout de même, pour ce qui est du charisme, a des années lumières de Todd Armstrong, le Jason de Jason et les Argonautes !
- Ursula Andress en Aphrodite, mouais, bof, elle commençait déjà à faire trop âgée pour le rôle de la Déesse de l’Amour que l’on aurait cru être plus sexy et belle…

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...