jeudi 21 décembre 2017

GUERRES & HISTOIRE HS 3 – ET SI… ÇA S’ÉTAIT PASSÉ AUTREMENT ? 20 UCHRONIES MILITAIRES


GUERRES & HISTOIRE HS 3 – ET SI… ÇA S’ÉTAIT PASSÉ AUTREMENT ? 20 UCHRONIES MILITAIRES
Novembre 2017

Et si… ça s’était passé autrement ? 20 Uchronies Militaires
- Editorial
- Et si… Venise avait sauvé Constantinople ?
- Et si… les Etats-Unis étaient restés neutres en 1917 ?
- Et si… les Perses avaient gagné à Salamine ?
- Comment faire une bonne uchronie militaire ?
- Et si… le Débarquement en Normandie avait échoué ?
- Et si… la Gran Armada n’avait pas été vaincue ?
- Et si… les Américains avaient attendus les Japonais à Pearl Harbor ?
- Franc contre Samouraï, un duel chevaleresque
- Et si… les Byzantins avaient battu les Arabes à Yarmuk ?
- Et si… Hitler avait pris Bakou ?
- Et si… Louis XIV avait gagné à Blenheim ?
- Et si… Bismarck avait levé le siège de Paris ?
- Des chars Leclerc auraient-ils pu enrayer Sedan ?
- Et si… Villeneuve avait échappé à Nelson ?
- Et si… Sharon avait raté le passage du Canal de Suez ?
- Et si… les Franco-Britanniques s’étaient alliés aux Confédérés ?
- Et si… Hannibal avait pris Rome ?
- La bataille décisive existe-t-elle ?
- Et si… les Américains avaient dû débarquer au Japon ?
- Et si… Napoléon avait gagné à Waterloo ?
- Bibliographie uchronique

Mon avis : Je ne vais pas vous mentir, j’attendais énormément de ce numéro hors-série de la revue Guerres & Histoire. Il faut dire que son sujet, c’est-à-dire, les uchronies militaires, avait de quoi allécher le lecteur, surtout celui dans mon genre, fan du genre depuis bien longtemps. Bref, beaucoup d’attentes, donc, pour une revue que je voyais déjà, avant même de la lire, tout en haut de l’affiche – c’est-à-dire, au point d’en faire celle de l’année 2017, c’est cela ! Or, bien souvent, quand on attend beaucoup de quelque chose, on est souvent déçu – le contraire étant vrai également – et si allé jusqu’à affirmer que ce numéro de Guerres & Histoire est raté serait faire preuve de mauvaise foi, force est de constater que celui-ci m’aura déçu ou, du moins, été loin de mes (grandes) attentes. Pourtant, imaginer d’autres conclusions à bon nombre de batailles historiques était une bonne, que dis-je, une excellente idée, ainsi, de Salamine à Pearl Harbor en passant par Waterloo ou Constantinople, pour ne citer que quelques exemples, il y avait de quoi faire et, d’ailleurs, en certaines occasions, les conséquences proposées sont plutôt intéressantes et certaines uchronies – Hannibal qui se décide à prendre Rome, Venise qui sauve Constantinople – sont même fascinantes. Hélas, l’ensemble souffre un peu, par moments, d’un manque de courage de certains auteurs qui tentent, coute que coute, de justifier le fait que certains événements n’auraient pas grandement changé en cas de conséquence différence de telle ou telle bataille – et si cela est vrai dans certains cas, ça ne l’ai pas forcément tout le temps. De plus, en d’autres occasions, plutôt que de s’attarder sur ce qui aurait changer, d’autres auteurs préfèrent mettre en avant l’événement historique en lui-même et si je conçois qu’il était naturellement naturel de les rappeler, a un moment donné, accorder une plus grande place a la partie uchronique me semblait nécessaire. Bref, vous l’avez compris, au final, ce hors-série de Guerres & Histoire apparait beaucoup trop mi-figue, mi-raisin pour marquer durablement les esprits et s’il y a bel et bien de très bonnes choses, le contraire est également au rendez vous, ce qui est fort dommage et d’où, forcément, ma déception… Mais bon, il faut dire que j’attendais peut-être un peu trop de cette revue et que je ne suis pas totalement objectif ?


Points Positifs :
- L’idée en elle-même de nous proposer des uchronies militaires est plutôt excellente et accouche, dans l’ensemble, de très bonnes choses. Il faut dire que, depuis toujours, l’homme s’est demandé : « et si cela s’était passé autrement ? »
- Venise qui sauve Constantinople, Hannibal qui prend Rome, l’échec du Débarquement, une victoire de Napoléon a Waterloo et quelques autres uchronies sont franchement intéressantes et nous montre deux choses : que le monde aurait put être changé mais aussi que les événements, en d’autres occasions, auraient suivis leur chemin.
- S’il y a bien une chose que l’on ne peut reprocher aux différents auteurs, c’est leur parfaite connaissance du sujet et de ces fameuses batailles.
- Enfin quelqu’un affirme l’évidence, c’est-à-dire, que le chevalier européen était meilleur que le samouraï !
- Illustrations, cartes, photographies, glossaire… il n’y a rien à redire, tout cela est fort complet.
- Une fort belle couverture.

Points Négatifs :
- Dommage que, par moments, le coté uchronique ne soit pas davantage abordé, au point même que, dans certaines parties, les auteurs préfèrent nous parler des batailles réelles que des imaginaires, pourtant, ce n’était pas le but.
- Un petit peu de frilosité par moments : ainsi, pourquoi une Amérique Confédérée n’aurait-elle pas put subsistée dans le cas où le Sud aurait gagné ?!

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...