vendredi 12 mai 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 4


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 4

Dans la mythologie Grecque, de jeunes garçons protégeaient la déesse Athéna. Appelés les Chevaliers Sacrés d'Athéna, on dit que de leurs mains ils pourfendaient le ciel et de leurs pieds ils entrouvraient la terre. De nos jours, suivez les aventures de Seiya, Shun, Ikki, Hyoga et Shiryu, les cinq fameux adolescents japonais devenus chevaliers d'Athéna afin de protéger la Terre des menaces qui pèsent sur elle... Les uns après les autres, Seiya, Shun, Hyoga et Shiryu vont affronter et vaincre leurs doubles, non sans y laisser des forces. Il leur reste à vaincre leur ami d’enfance : Ikki. On apprend alors que le chevalier Phénix a dû cultiver la haine pour obtenir son titre.


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 4
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 4
Parution en vo : 08 Mai 1987
Parution en vf : 01 Septembre 1997
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 180

Mon avis : Loin encore des sommets qu’atteindra cette série par la suite, ce quatrième tome des Chevaliers du Zodiaque, manga oh combien culte pour ceux de ma génération qui auront découvert cette œuvre par le biais de son adaptation animée, n’en reste pas moins le plus aboutit depuis les débuts de la saga. Il faut dire que même si tout est encore loin d’être parfait, loin de là, pour la toute première fois, nous avons enfin droit a un volume captivant de bout en bout. Certes, l’idée même des Chevaliers Noirs, versions négatives de nos héros, est un plantage de la part de Kurumada, en plus, accessoirement, de ne pas être totalement en accord avec tout ce qui viendra par la suite, coté mythologie, cependant, malgré cela – et, il faut le reconnaitre, des adversaires un chouia trop faibles – les affrontements restent prenants, particulièrement celui qui oppose Shiryu a son double, le Dragon Noir, sans oublier le duel entre le Cygne et Phénix, ce dernier marquant particulièrement les esprits. Coté dessins, ce n’est pas encore tout a fait cela de la part de l’auteur, quand aux dialogues, par moments, il y a quelques boulettes et autres non sens – mais cela est peut-être du a la traduction ?! Bref, si ce quatrième tome des Chevaliers du Zodiaque est loin d’être parfait, il n’en reste pas moins, comme je l’ai dit, suffisamment plaisant pour que l’on se dise que, finalement, petit à petit, la série commence à décoller. Il faut dire, et sans dévoiler les éléments des intrigues a venir, que Kurumada réutilisera grosso modo a chaque fois les mêmes ficelles pour ces divers arcs narratifs… Disons juste que tout cela n’était qu’un galop d’essai plutôt prometteur…


Points Positifs :
- Malgré quelques faiblesses narratives, ce tome est le plus abouti depuis les débuts de la série ; il faut dire que tout cela est plutôt captivant et que ces nombreux affrontements font que l’on lit tout cela d’une traite.
- Deux combats marquent particulièrement les esprits : celui entre Shiryu et le Dragon Noir (accessoirement, fort différent de la version animée, ce qui réservera quelques surprises aux familiers de celle-ci) et, bien sur, celui entre Hyoga et Ikki.
- Justement, avec cet affrontement, on a droit a un élément qui reviendra souvent au cours de la série, c’est-à-dire que l’un des héros est laisser pour mort (mine de rien, Hyoga se fait transpercer le cœur) mais en fait, surprise, non, il est en vie !
- L’effet nostalgie, bien sur, qui fonctionne toujours aussi bien pour les vieux fans du dessin animé.

Points Négatifs :
- On nous avait présenter ces fameux Chevaliers Noirs comme étant surpuissant, or, au final, et en dehors du Dragon, ils se font très facilement battre – pour rester poli, certains se prenant carrément une branlée, n’est ce pas le Pégase Noir ?!
- Faire des Chevaliers Noirs des versions négatives de nos héros était de toute façon une très mauvaise idée !
- Coté dessins, Kurumada a certes fait des progrès depuis le premier tome mais ce n’est pas encore l’extase…

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...