samedi 6 mai 2017

LA MORT DE CAPTAIN MARVEL


LA MORT DE CAPTAIN MARVEL

Toute sa vie durant, Mar-Vell, fils et héritier de l'Empire Kree, fut un guerrier. Victime d'une vengeance personnelle, il déserta sa civilisation extra-terrestre et empêcha que son peuple colonise notre planète. Bien souvent, il trouva en les Vengeurs de précieux alliés. Les terriens humanisèrent son nom comme preuve de reconnaissance, en l'appelant Captain Marvel. Mais il est désormais trahi par son corps, et doit mener un combat inégal contre la maladie. Un combat qu'il sait perdu d'avance…


La mort de Captain Marvel
Scénario : Jim Starlin
Dessins : Jim Starlin
Encrage : Jim Starlin
Couleurs : Jim Starlin
Couverture : Jim Starlin
Genre : Super-héros
Editeur : Marvel
Titre en vo : The Death of Captain Marvel
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 10 avril 1982
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Lug
Date de parution : 06 juin 1983
Nombre de pages : 64

Liste des épisodes
The Death of Captain Marvel

Mon avis : S’il m’est souvent arriver d’être très dur a l’encontre de Marvel, de dire tout le mal que je pensais de la politique incohérente et néfaste de la maison des idées et de, accessoirement, être dubitatif vis-à-vis de ce certains de ses chef d’œuvres, ou prétendu tels, je reconnais que, d’un autre coté, la plus grande maison d’éditions de comics mondiale a sut, au fil des ans, nous pondre de véritables petite pépites. Et indéniablement, parmi celles-ci, il me semble évidant que La mort de Captain Marvel est l’une des plus réussies, et de loin ! Il faut dire que, malgré les décennies qui se sont écoulées depuis la parution de ce qui fut alors le tout premier Graphic Novel de chez Marvel, malgré un style qui accuse son âge, le récit du trépas de celui qui fut l’un des plus grands héros des années 70, Captain Marvel, n’a absolument pas perdu de sa force de nos jours. Pour cela, bien sur, il aura fallut que le guerrier Kree amoureux de la Terre n’ait pas une mort comme les autres, ou plutôt, si, mais jugez plutôt : d’un super-héros, s’il doit mourir, on s’attend a ce qu’il ait une mort grandiose, au combat, or dans La mort de Captain Marvel, aucune gloire n’est au rendez vous, aucun haut-fait héroïque dont on se souviendra mais juste un héros toucher par la maladie, le cancer, et qui, malgré tous ses pouvoirs – et ceux de ses alter-egos héroïques venus a son secours – ne pourra pas, cette fois, remporter la bataille. Du coup, ce qui fait la force de ce récit, plus de trente ans après sa parution, c’est ce coté implacable de la maladie, cette certitude que la mort sera au rendez vous et que rien n’y personne ne pourra l’empêcher… Jim Starlin, qui a l’époque venait de perdre son père d’un cancer, livre un récit intimiste, triste et qui marque d’antant plus les esprits que, finalement, n’importe qui pourrait se trouver a la place de Captain Marvel. Le résultat final en est grandiose, intemporel et fait de ce Graphic Novel un incontournable de la maison des idées que tout fan de comics se doit de lire au moins une fois dans sa vie ; et comme en plus, et contrairement a Jean Grey qui avait pourtant connu une mort magnifique avant de revenir et mourir, encore et encore, Marvel a eu la très bonne idée de ne jamais ramener notre Captain Marvel, le récit de Starlin garde toujours  ce coté implacable de la mort qui, que l’on veuille ou non, est notre lot commun a chacun de nous…


Points Positifs :
- Sans nul doute l’un des plus grands chefs d’œuvres de Marvel ! Il faut dire que, émotionnellement, on a rarement fait aussi fort, et puis, ce coté désabusé où l’un des plus grand super-héros du cosmos se trouve démuni face a la maladie rend ce récit terriblement humain…
- Vainqueur de menaces cosmiques, d’une foule de conquérants et d’autres individus peu recommandables comme Thanos, Mar-Vell, du haut de ses immenses pouvoirs, se voit vaincu par… la maladie, comme un simple mortel… Sincèrement, il fallait oser !
- Jamais dans une œuvre de super-héros un de ces derniers n’aura été aussi humain, ne nous aura autant touchés. Il faut dire que la mort de Captain Marvel d’un cancer, quelque part, c’est la votre, c’est la notre…
- Les réactions des divers protagonistes – y compris Mar-Vell – qui vont de l’acceptation a la colère en passant par la dignité, la peur, etc. Il faut dire que Starlin savait de quoi il parlait, ayant perdu son père, peu de temps auparavant…
- Pour l’époque, les dessins de Starlin faisaient parti de ce qui se faisait de mieux ; j’ai bien dit pour l’époque…

Points Négatifs :
- Il faut reconnaitre que ce récit, aussi bon soit-il, accuse un peu son age et que même si Starlin était tout sauf un manche, la colorisation de l’époque n’était franchement pas terrible, quand a certaines poses des personnages, cela fait des lustres que cela ne se fait plus, et c’est tant mieux !

Ma note : 9/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...