samedi 19 novembre 2016

COUNTRY LIFE


COUNTRY LIFE

Roxy Music

1 - The Thrill of It All (Bryan Ferry) 6:24
2 - Three and Nine (Bryan Ferry, Andrew Mackay) 4:04
3 - All I Want Is You (Bryan Ferry) 2:53
4 - Out of the Blue (Bryan Ferry, Phil Manzanera) 4:46
5 - If It Takes All Night (Bryan Ferry) 3:12
6 - Bitter-Sweet (Bryan Ferry, Andrew Mackay) 4:50
7 - Triptych (Bryan Ferry) 3:09
8 - Casanova (Bryan Ferry) 3:27
9 - A Really Good Time (Bryan Ferry) 3:45
10 - Prairie Rose (Bryan Ferry, Phil Manzanera) 5:12


Country Life
Musicien : Roxy Music
Parution : 15 novembre 1974
Enregistré : juillet – août 1974
Durée : 41:42
Genre : Glam Rock, Art Rock
Producteur : Roxy Music et John Punter
Label : Island

Musiciens :
Bryan Ferry : chant, claviers, harmonica
Phil Manzanera : guitare
Andy Mackay : hautbois, saxophone
John Gustafson : basse
Eddie Jobson : claviers, arrangements de cordes
Paul Thompson : batterie

Mon avis : Ce qui a de bien avec Country Life, quatrième opus de ce groupe génial des années 70 que fut Roxy Music, c’est que, depuis sa sortie en cette lointaine et glorieuse année que fut 1974 – bien entendu, si je l’affirme, c’est que cela n’a rien a voir avec mon année de naissance – lorsque les gens parlent de cet album, c’est davantage pour sa pochette que pour son contenu. Alors certes, il suffit de jeter un coup d’œil distrait a cette dernière pour se rendre compte que celle-ci ne pouvait que prêter a polémique puisque, si depuis les débuts du groupe, les petits gars de Ferry avaient toujours mis en avant le corps de la femme, avec Country Life, un pas (et pas un petit) fut allègrement franchis avec ces deux allemandes fort dévêtues que le sieur Ferry avait rencontrer alors qu’il se trouvait en vacances au Portugal. Une pochette polémique, donc, interdite comme il se doit aux USA ou en Espagne (mais pas en France curieusement) mais qui, hélas, fit que, depuis lors, on a tendance a oublier le principal, c’est-à-dire, le contenu en lui-même de cet opus – bah oui, après tout, c’est d’un album que nous parlons, pas d’une pochette… même si, finalement, je fais comme tout le monde… Et justement, puisque nous en arrivons a celui-ci, quid donc de ces fameuses compositions que comportent ce Country Life ? Eh ben ma foi, même si cet album a plutôt bonne presse parmi les fans du groupe depuis longtemps, je dois reconnaitre que, contrairement a ses prédécesseurs – que ce soit les deux premiers avec Eno, c’est-à-dire, Roxy Music et For Your Pleasure, ou le troisième, Stranded – je trouve celui-ci légèrement inférieur. Oh certes, Country Life reste incontestablement un bon album, cela, je ne le remets pas en cause, cependant, depuis toujours, ce que j’ai toujours apprécié dans Roxy Music, c’est ce coté un peu fou, décalé, ces expériences musicales innovantes qui faisaient que ce groupe se démarquait largement de la concurrence, et de belle manière. Or, ici, s’il y a bel et bien quelques titres franchement innovants et qui sont la marque de fabrique du groupe – je pense principalement a Triptych et son coté moyenâgeux ainsi qu’a Bitter-Sweet qui semble sortie de l’Allemagne de l’entre deux guerres – d’autres, s’ils restent plutôt bons dans l’ensemble, sonnent un peu trop, par moments, comme des réédites de ce que Roxy Music avait put faire auparavant. Alors certes, probablement suis-je trop dur a l’encontre de cet album et ne serais-ce que pour The Thrill of It All qui ouvre superbement le bal ou pour Out of the Blue, le jeu en vaut la chandelle, mais bon, c’est mon ressentit et, comme chacun sait, les gouts et les couleurs… Quoi qu’il en soit, Country Life reste tout de même un bon album de Roxy Music, indéniablement trop loin selon moi de la folie des débuts et qui, je le répète encore, ne peut en aucun cas se limiter uniquement a sa pochette. Après, tout sera une simple histoire de gouts personnels et de préférences pour tel ou tel album d’un groupe qui, encore en 1974, était capable de nous pondre de véritables petites merveilles…


Points Positifs :
- Roxy Music n’est pas mort et le prouve une fois de plus avec ce Country Life qui, dans l’ensemble, reste un bon album : certains titres sont meilleurs que d’autres – The Thrill of It All, Out of the Blue, Bitter-Sweet – mais dans l’ensemble, le fan y trouvera largement son compte de fort belle manière.
- La pochette bien sur car il est impossible de passer à coté de cette dernière qui est, finalement, bien plus connue que le contenu de cet album. Alors certes, elle a fait polémique et certes, elle peut parfaitement déplaire, cependant, elle représente, en quelque sorte, un exemple (parmi d’autres) d’une époque révolue où les pochettes des albums étaient recherchées et avaient autant d’importance que le contenu de ces derniers.
- Une franche préférence pour les deux titres les plus originaux de cet album que sont le très germanique et martial Bitter-Sweet et le moyenâgeux Triptych ; dommage justement que ce dernier soit un poil trop court d’ailleurs.

Points Négatifs :
- Dans l’ensemble, Country Life reste un bon disque de Roxy Music, cependant, je trouve que le groupe a un peu trop perdu de sa folie des débuts et que la plupart des titres sont trop conventionnelles si on les compare à ceux des premiers albums.
- La pochette est tellement connue que, du coup, Country Life fait partie de ces albums qui sont plus connus par leur pochette que par leur contenu, aussi bon soit-il…
- Certains titres sonnent un peu comme des réédites d’anciennes compositions du groupe.

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...