mardi 1 septembre 2015

NEW X-MEN – L’ARME XII


NEW X-MEN – L’ARME XII

Cassandra Nova compte bien se venger de son frère Charles Xavier et de ses fidèles X-Men. Elle a plongé dans un coma forcé son jumeau et projette un plan bien pire encore. A l'école des mutants, l'absence du professeur X est compensée par Emma Frost qui endosse le rôle de directrice. Elle s'appuie sur le retour d'Hank McCoy et de Wolverine pour que l'ordre reste bien en place. De son côté, Jean Grey fait son possible pour sortir le professeur de son sommeil forcé mais aucune solution n'est trouvée. Cyclope est contraint d'aller en Chine et de solliciter Xorn, un mutant aux pouvoirs stellaires. Son aide ne sera pas de trop car en plus, Cassandra Nova vient de manipuler l'Empire Shi'ar pour qu'il s'en prenne à la Terre...


New X-Men – L’Arme XII
Scénario : Grant Morrison
Dessins : Frank Quitely, Ethan Van Sciver, Igor Kordey, John Paul Leon, Tom Derenick, Phil Jimenez
Encrage : Tim Townsend, Rich Perrotta, Andy Lanning, Norm Rapmund, Sandu Florea, Scott Hanna, Danny Miki, Igor Kordey, Bill Sienkiewicz
Couleurs : Brian Haberlin, Dave McCaig, Chris Chuckry, Hi-Fi Design
Genre : Super-héros
Editeur : Marvel
Titre en vo : New X-Men – Weapon XII
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : Mars 2002 – Décembre 2002
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Panini Comics
Date de parution : 04 décembre 2012
Nombre de pages : 288

Liste des épisodes
Imperial – New X-Men 122-126
New Worlds – New X-Men 127-133

Mon avis : Après des débuts en fanfare pour la série New X-Men, renommée ainsi après sa prise en main par le fort talentueux Grant Morrison, comme vous avez put le voir dans ma précédente critique, il apparait clairement que le deuxième tome de cette intégral du run morrisonien chez les mutants est légèrement inférieur, la faute, comme on le verra plus bas, a un contenu qui se disperse un peu trop une fois passé la conclusion du run Imperial. Car en gros, pour ce qui est de la première moitié de ce second volume de New X-Men, on est dans la lignée droite du tome précédant avec l’apocalyptique affrontement entre nos héros et une Cassandra Nova tout bonnement déchainée. Il faut dire que celle-ci, en prenant le corps de Charles Xavier et en se faisant passer pour lui, réussi à contrôler l’Empire Shi’ar et a envoyer la Garde Impériale sur Terre afin d’en finir avec les mutants, ce qui, bien entendu, va entrainer un affrontement dantesque entre celle-ci et des X-Men de plus en plus affaiblis – oui, la bougresse a penser a tout ! Quasiment invincible, Cassandra Nova finira bien entendu par tomber mais encore aura-t-il fallut l’aide de certains des élèves – Angel, Bec et les Cuckoos – et d’un nouveau venu dans l’équipe, un certain Xorn qui fera énormément parler de lui par la suite… Bien entendu, scénaristiquement, c’est un peu plus basique que les épisodes du tome précédant puisqu’il y a pas mal de combats, mais bon, malgré cela, on sent tout de même la touche Morrison et rien que la façon dont Cassandra Nova se fait piéger est on ne peut plus diabolique… Par contre, pour ce qui est des dessins, c’est une autre histoire car si une fois de plus, Frank Quitely est a la hauteur de sa réputation, les autres épisodes sont d’Igor Kordey ; fort heureusement, celui-ci est tout de même plus appliqué que dans les épisodes auquel il a collaboré dans le volume précédant. Quoi qu’il en soit, une fois Imperial achevé et la menace Nova mise hors d’état de nuire, la suite est un peu moins captivante : ainsi, si la petite virée parisienne de Xavier et Jean Grey – le tout dessiné par un Igor Kordey décidément très présent – n’est pas désagréable et nous permet de faire la connaissance d’un personnage franchement charismatique et qui fera date, Fantomex, pour le reste, nous avons surtout droit a pas mal d’épisodes qui se suffisent quasiment a eux-mêmes… Un qui met Xorn en vedette, un autre histoire de rendre hommage a Magneto et même si, bien entendu, Grant Morrison profite de ceux-ci pour faire tranquillement avancer ses nombreuses intrigues – particulièrement la relation entre Cyclope et Emma Frost et leur fameuse liaison si particulière – force est de constater que tout cela est légèrement inférieur a ce que l’on avait connu jusque là… mais bon, rassurez vous, ce n’est qu’une petite baisse de régime, une pause avant que la série ne reparte vers l’avant et des sommets qualitatif qui on fait sa réputation…


Points Positifs :
- Les cinq premiers épisodes, qui composent l’arc Imperial, sont le grand moment de cet album et voir les X-Men affaiblis comme jamais aux prises avec la Garde Impériale Shi’ar et une Cassandra Nova plus puissante que jamais est un vrai régal. Bien entendu, il y a un peu plus d’action au cours de ces épisodes mais vu comment nos héros finissent par piéger Cassandra Nova et vu l’aide improbable qu’ils ont de quelques uns de leurs élèves – Bec, Angel et les Cuckoos – il est clair que cet arc est excellent.
- Deuxième point fort de ce second tome de New X-Men : la première apparition d’un personnage qui fera date par la suite, un certain Fantomex.
- Frank Quitely ne dessine hélas que quelques épisodes dans cet album (dont la conclusion de Imperial) mais une fois de plus, on se régal avec ses dessins tout simplement extraordinaires.
- Début de la liaison entre Cyclope et Emma Frost.
- Mine de rien, on a droit a une sacrée révélation quand a Wolverine et ce projet Arme X qui en fait serait le projet Arme 10 et non X.
- Phil Jimenez fait ses débuts sur New X-Men et sincèrement, il promait énormément.
- Je sais que le style d’Igor Kordey est on ne peut plus particulier mais je trouve qu’il se débrouille bien mieux dans les nombreux épisodes qu’il dessine ici, ce qui, avouons le, n’était pas le cas dans le tome précédent.
- Première apparition de Dust.

Points Négatifs :
- Il y a tout de même une baisse de régime une fois passé l’arc Imperial ; il faut dire qu’il y a trop d’épisodes apparemment sans liens entre eux (en fait si), pas mal de personnages qui y interviennent et un certain dispersement dans l’intrigue.
- Un épisode centré sur Xorn : sympa mais sans grand intérêt si ce n’est de voir le petit nouveau de l’équipe agir en solo.
- Pour la énième fois en je ne sais combien d’années, Xavier retrouve l’usage de ses jambes.
- Je ne suis pas un grand fan de l’X-Corporation… enfin, surtout de celle en Inde au vu de son casting.
- Encore et toujours le cas Igor Kordey et son style tellement particulier qui divisera les fans.
- Hélas, mille fois hélas, Frank Quitely est moins présent dans ce second tome de New X-Men, et comme en plus, il y a pas mal de dessinateurs qui le remplacent, on passe du bon au franchement moyen.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...