jeudi 26 décembre 2013

TOMB RAIDER – UNDERWORLD


TOMB RAIDER – UNDERWORLD

Les aventures de l'exploratrice Lara Croft continuent dans ce 8ème volet sur PS3 intitulé Underworld. Dans cet épisode, l'intrépide Lara tentera de percer les mystères liés à la disparition de sa mère. Notre globetrotteuse devra alors récupérer le marteau de Thor afin d'affronter les démons du passé. De quoi alimenter ce nouveau jeu de plates-formes/action renvoyant plus que jamais au Tomb Raider original.


Tomb Raider – Underworld
Éditeur : Eidos Interactive
Développeur : Crystal Dynamics
Concepteur : Eric Lindstrom
Date de sortie : 21 novembre 2008
Pays d’origine : Royaume-Uni
Genre : plate-forme, action, aventure
Mode de jeu : Un joueur
Média : Blu-Ray
Contrôle : Manette
Plate-forme : PlayStation 3

Mon avis : Aussi incroyable que cela puisse paraitre, en presque six ans d’existence de ce blog, je ne vous avais jamais proposer ne serait-ce qu’une seule critique de l’un des épisodes de ce qui est bel et bien l’une des plus importantes sagas vidéoludiques de tous les temps, Tomb Raider ! Pourtant, cela aurait pu etre le cas avec Legend ou Anniversary, deux jeux que j’avais débuté mais que, par manque de temps (mais aussi suite à l’arrivée de la PS3), je n’eus jamais l’occasion d’achever. Mais le mois dernier, j’eu la fort bonne idée de me procurer, enfin, le huitième opus de la saga, Underworld, accessoirement, le tout premier sortie sur les consoles que l’on appelait alors de dernière génération, et, ma foi, au bout de quelques semaines, force est de constater que si cet énième épisode de la saga ne restera pas dans les annales comme un grand cru, il n’en possède pas moins des qualités qui en font malgré tout un bon soft. Il faut dire que rien que le plaisir des yeux, cet épisode PS3 mérite le détour : ainsi, entre des décors immenses et magnifiques par moments, un jeu de lumières plutôt réussis et une animation correcte, sur ce point, l’amateur de Tomb Raider sera aux anges. Ensuite, il sera rapidement mis dans le bain puisque, sans surprises aucune et contrairement au dernier épisode en date de la saga, ici, nous avons à faire a un Tomb Raider qui est dans la lignée de ses prédécesseurs, et plus particulièrement Legend et Anniversary, tous deux encensés par la critique lors de leurs sortis sur PS2. Ainsi, entre les niveaux à traverser, les temples en ruines à explorer, les divers pièges et autres énigmes, comment ne pas etre en terrain connu ? Mais le problème, quelque part, est là : Tomb Raider Underworld se contente un peu trop, selon moi, de copier pour la énième fois une recette qui marche, n’apportant finalement pas grand-chose d’original a une série qui, jusque-là, se reposait un peu trop sur ses lauriers. Et si l’on ajoute à cela le fait que j’ai trouvé cet Underworld un peu trop court à mon gout et que, une fois de plus, les habituels bugs de la saga sont au rendez-vous, alors vous comprendrez pourquoi ce jeu qui aurait pu etre excellent n’est, au final, que bon…


Points Positifs :
- Pour mon premier Tomb Raider sur PS3, force est de constater que c’est franchement beau, en particulier pour ce qui est des décors, par moments magnifiques, mais bon, cela reste tout de même inférieur a bien d’autres softs.
- Il est désormais fort loin l’époque où la maitrise de Lara était loin d’etre évidente, ici, c’est un vrai régal que de déambuler avec l’aventurière.
- La variété des zones traversées, quoi que, j’aurais préféré un peu plus de niveaux.
- Certaines énigmes, franchement tordues.
- La moto : Lara en a besoin sur quelques niveaux et ça apporte un petit plus au jeu, ainsi que de belles gamelles par moments.

Points Négatifs :
- Malheureusement, et à croire qu’il s’agit d’une malédiction de la saga, les habituels bugs de Tomb Raider sont une fois de plus au rendez-vous et à moult reprises, vous aurez la surprise de voir Lara rentrer dans un mur.
- Si graphiquement, c’est beau, je pense qu’un petit travail sur Lara n’aurait pas été superflu vu qu’elle ressemble un peu à une poupée, sa peau n’ayant pas trop l’air naturel.
- Franchement, le scénario est un peu bancal et dans la série, il y a déjà eu bien mieux.
- Bah, ils sont où les tyrannosaures qu’on se coltinait dans les premiers épisodes de la série ?
- Underworld est tout de même trop court selon moi, ou trop facile, ou les deux ?

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...